Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

André Martin : "La Corse représente de grands enjeux pour Orange"
1 photo disponible

André Martin : "La Corse représente de grands enjeux pour Orange"


Calvi

Par

Le 31 Octobre 2017


Jeune, allure sportive, visiblement passionné par son travail, son challenge surtout, André Martin est arrivé lundi matin de Lille prendre ses nouvelles fonctions. Il nous parlé de ses premiers pas sur une île qu’il connait pour y avoir fait pas mal de randonnées :

- Un bon feeling général
- Bien sûr que cela fait plaisir de venir en Corse pour un nouveau challenge avec Orange. Lors de ma venue il y a quelques jours, j’ai rencontré des équipes en interne très impliquées, des gens qui ont beaucoup de compétence, de véritables experts qui travaillent bien ensemble. L’impression est bonne et cela encourage beaucoup, ainsi qu’un bon feeling général.

- Quel regard portez-vous sur la Corse ?
- Je connais la Corse pour y avoir séjourné à diverses reprises, notamment dans l’intérieur. Je viens d’arriver certes mais je ne me sens pas complètement perdu. J’ai une bonne vision de cette terre attachante, particulière, à fort caractère.


- Les grands dossiers que vous allez désormais aborder ?
- Le point le plus important sera notre stratégie 20/20 qui s’applique dans la durée, notamment en ce qui concerne le développement du très haut débit, avec la fibre ou la quatre G. Mon premier souci sera d’assurer cette continuité entre toutes les actions engagées avec succès par mon prédécesseur et regarder tous les sujets de fond en comble. Mon objectif est de m’inscrire dans cette continuité et tenir aussi les engagements donnés. La stratégie du groupe Orange est de dire ce que l’on va faire et on le fait dans le temps avec des échéances. Voilà mon premier souci. Cela, vis-à- vis également de nos partenaires qui sont nombreux au niveau de la Corse, tant au niveau des collectivités que des entreprises.


- Vous avez déjà eu pas mal de contacts avec vos collaborateurs ?
- Bien sûr, à Bastia puis à Ajaccio, mais je prendrai le temps qu’il faut pour rencontrer toutes les équipes des différents secteurs de l’île mais comme je le disais tout à l’heure, la première impression a été très bonne et cela est réconfortant. Nous avons 600 salariés à travers la Corse sans oublier les prestataires qui travaillent avec nous, malgré tout, on fonctionne un peu en mode PME et on demeure très réactifs et très orientés en proximité du client. C’est très important et je le ressens d’autant plus que venant du Nord et ses 4 millions de personnes, J’avais moins cette proximité avec ces clients comme je le ressens ici très fortement !

- La Corse, c’est important pour Orange ?
- La Corse représente en effet de grands enjeux pour notre société. C’est un terre particulière, notamment avec la venue de plusieurs millions de visiteurs tous les ans, les enjeux sont forts sur cette montagne dans la mer et une couverture qui n’est pas évidente au niveau du réseau. La Corse est une région d’expérimentation. D’ailleurs, nous avons fait une première mondiale sur une technologie des faisceaux hertziens à Aiti. Nous sommes vraiment très attachés à délivrer un service qui soit le meilleur possible.

- Et la concurrence ?
- Il faut toujours la craindre, même si nous sommes leaders, on ne doit rien laisser au hasard. Dans certains départements nous ne le sommes pas et on se bat pour le devenir, alors que dans certaines régions, les challengers sont légion… Il est clair que nous sommes dans une dynamique très positive qui valide la stratégie dont je parlais tout à l’heure, qui est d’investir fortement sur nos réseaux - une stratégie que nous déployons depuis quelques temps - et qui porte ses fruits dans la mesure où la clientèle reconnait volontiers la qualité de nos réseaux. Sur la Fibre, il faut être clair, nous sommes largement les seuls à la déployer et cela très fortement, sur le réseau, nous sommes, pour la 7 e année consécutive, à avoir la meilleure qualité. On craint la concurrence, il faut être néanmoins vigilants, travailler. Nous avons certes une longueur d’avance mais notre stratégie c’est justement d’écouter nos clients, d’être proche d’eux, comprendre ce dont ils ont besoin et de répondre à leurs attentes. Nous avons en Corse un maillage très important, nous disposons de 10 boutiques sur le territoire, des services clients par téléphone pour professionnels et particuliers.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Lisula : Trasmissione ecoludica per i zitelli

Le 23 Février 2018

zitelli iscritti à l'accogliu di i minori intercumunale di u CIAS di Lisula Balagna, anu prisentatu eri mane à a scola di Lisula, un travagliu annant'à i frazi attraversu un filmettu è un bellu ricettore per u scumparitimentu fattu da per elli .
 

Radio Calvi Rugby à Furiani avec France-Italie : Ce ne sera pas la première fois...

Le 23 Février 2018

France-Italie du tournoi des 6 Nations féminin, qui se déroulera ce samedi à 21 heures sur le stade Armand-Cesari, marque le retour du rugby à Furiani. Le ballon ovale a fait en effet de nombreuse incursions sur la pelouse où le football corse a écrit quelques-unes de ses plus belles pages.
 

Radio Calvi Le doyen de Zilia, Francescu Santelli nous a quittés dans sa 105e année

Le 23 Février 2018

Le petit village de Zilia pleure le décès de son doyen Francescu Sabtelli décédé à l'âge de 104 ans, entouré de l'affection des siens. Ses obsèques ont été célébrées jeudi matin en présence d'une foule nombreuse
 

Radio Calvi Joseph Pucci devient le nouveau président du syndicat d’énergie de Corse-du-Sud

Le 23 Février 2018

Seul candidat en lice, le maire de Viggianello et conseiller territorial de Pè a Corsica, Joseph Pucci, a été élu, sans surprise, président du syndicat d’électrification de la Corse du Sud (SDE2A). Les 192 maires inscrits au syndicat et 8 conseillers territoriaux étaient appelés à voter jeudi matin au Palais des congrès d’Ajaccio. 147 se sont prononcés en sa faveur contre 20 bulletins blancs et 7 nuls. Joseph Pucci succède à Jean-Jacques Panunzi à qui il a rendu hommage avant de décliner ses priorités et les enjeux.
 

Radio Calvi Nanette Maupertuis : « C’est, dans le contexte européen, une chance de rencontrer la vice-présidence de la Bulgarie »

Le 23 Février 2018

Une délégation corse, composée du président de l’Exécutif Gilles Simeoni, de la conseillère exécutive Nanette Maupertuis, du député Jean-Félix Acquaviva, de la directrice de la culture Andrée Grimaldi, et de la responsable des filières agricoles de l’ODARC Marie-Pierre Bianchini, s’est rendue mardi à Sofia en Bulgarie. Un déplacement, à la fois, culturel, diplomatique et promotionnel. Une seule journée intense de rencontres qui est tombée à pic au moment où la Bulgarie assure la Présidence de l'Union européenne (UE) pendant six mois et où se décide la politique de cohésion 2020-2026. Deux entretiens avec la Vice-Présidente, Iliana Iotova, et la Vice-Premier Ministre en charge de la présidence européenne, Liliana Pavlova, ont été l’occasion pour l’Exécutif corse de plaider, comme il l’avait fait l’an dernier à Malte, la nécessité d’une politique européenne prenant en compte les contraintes de l'insularité, les besoins des îles et des régions montagneuses. Des enjeux exposés, pour Corse Net Infos, par Nanette Maupertuis, en charge notamment des affaires européennes, membre du Comité des régions et présidente de l’Agence de tourisme de la Corse (ATC).
 

Radio Calvi
Autres actualités :