Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Animaux maltraités à Bastia : "Le héros de l'histoire, c'est Caramel"
1 photo disponible

Animaux maltraités à Bastia : "Le héros de l'histoire, c'est Caramel"


Calvi

Par

Le 21 Mai 2019


"Caramel, c'est le héros de l'histoire" raconte la mère de la jeune femme dont le chien avait été volé la nuit précédente.
"Ma fille, son mari, et un ami, ont essayé d'aller récupérer le chien à l'appartement du couple interpellé samedi soir. Il ont fait tellement de raffut que la police est arrivée et que flagrant délit, ainsi que l'état des lieux, ont pu être constatés" poursuit la mère de la victime du vol.

Elle précise aussi que face à la tournure des événements, les occupants de l'appartement ont "jeté le chien par la fenêtre du 1er étage, mais que Caramel a réussi à revenir sur le palier où se trouvaient ses propriétaires, "ma fille et son époux, ainsi que l'ami qui les accompagnaient".
"Leur courage a payé", commente encore la mère de la propriétaire du chien, puisque presque aussitôt les effectifs de la direction départementale de la sécurité publique de Haute-Corse sont intervenus pour faire la découverte que l'on sait.

 

La délégation corse de la SPA, qui déposera plainte, a ensuite pris le relais pour, sur réquisition, extraire près de 50 animaux détenus dans cet appartement insalubre à Bastia.
Aidés par les services de police ainsi que par les bénévoles d'associations et sites d'alertes (Alert'Animaux et SOS 4 pattes 2B), elle a pris en charge, durant plus de quatre heures, près de 30 chats, 4 chiens et une quinzaine de volatiles.
"Nous remercions toutes les personnes présentes lors de cette intervention ainsi que nos différents partenaires qui ont répondu présents pour accueillir les animaux dans la nuit" souligne la délégation corse de la SPA qui ajoute qu'une "plainte sera déposée par nos soins et nous sommes dans l'attente pour savoir quelle suite sera donnée à cette affaire"
Et la SPA d'inviter toute les personnes à qui un animal aurait été volé, de se manifester sur sa page Facebook

Au niveau de l'enquête, les enquêteurs de la DDSP poursuivent leurs investigations et attendent, eux aussi, de savoir si des vols d'animaux ont été constatés récemment à Bastia.
Quant à la garde à vue des deux personnes interpellées dimanche soir, elle a été prolongée.
On saura ce mardi les suites judiciaires qui leur seront réservées.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
23eme open international de L'Ile Rousse: des huitièmes sans surprise

Le 25 Juin 2019

Il n'y a pas eu de réelles surprises pour les huitièmes de finale du 23èmes Open International de Squash de l'Ile-Rousse où tous les favoris sont présents

Radio Calvi Bastia : première action de la branche corse de "Extinction Rébellion"

Le 25 Juin 2019

Une branche du mouvement international « Extinction Rébellion » vient de se créer en Corse. Dimanche matin une vingtaine de militants a mené une première action à Bastia.

Radio Calvi Savannah : Une minute de "silence et de colère" devant le tribunal d ‘Ajaccio

Le 25 Juin 2019

De nombreuses personnes de l'association Femmes Solidaires, et des proches de la famille, sont venues soutenir ce lundi Mylène Jacquet, la mère de Savannah Torrenti pour le deuxième jour du procès de Alex Bouchard, accusé d’avoir tué la jeune ajaccienne en 2016. Une journée émouvante pour la famille de la victime.
 

Radio Calvi Incidents sur le port de Bastia : deux passagers poursuivis pour "violences"

Le 25 Juin 2019

Nous avons relaté les incidents qui se sont produits dimanche vers 22 heures sur le port de Bastia où des grévistes ont été visés par des fusées de détresse tirées depuis le bord du Pascal-Lota, le navire de la Corsica Ferries à quai à Bastia en raison de la grève de La Méridionale. Deux passagers ont été placés en garde à vue. Ils seront poursuivis pour "violences".

Radio Calvi Desserte maritime : Le Conseil d’Etat déboute La Méridionale sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano

Le 25 Juin 2019

L’arrêt du Conseil d’Etat est tombé, comme prévu, lundi après-midi, et il est sans appel. Il rejette le pourvoi de La Méridionale qui contestait son éviction de la Délégation de service public (DSP) maritime transitoire sur les lignes Ajaccio et Propriano. Le Conseil d’Etat donne raison à la Collectivité de Corse (CdC), ce qui clôt le contentieux sur ces deux dessertes, empêche toute annulation de l’appel d’offres, et confirme l’attribution à l’autre compagnie en lice : Corsica Linea.
 

Radio Calvi
Autres actualités :