Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Après le feu de Chiatra-di-Verde : "Nous n'avons bénéficié d'aucune aide de l'Etat ou des collectivités"
1 photo disponible

Après le feu de Chiatra-di-Verde : "Nous n'avons bénéficié d'aucune aide de l'Etat ou des collectivités"


Calvi

Par

Le 14 Février 2018


Mardi matin il a décidé de sortir du silence. Pour tout à la fois revenir sur cette soirée. Poser des questions. S'étonner du manque de retour d'expérience et de soutien ainsi que de l'isolement dans lequel se sont retrouvées les victimes des flammes

"J'ai pensé que nous allions y laisser la vie"
" A 20h15 une tempête de feu surgissant de derrière la montagne s'est subitement déchaînée. Alerté par la forte hausse de la température, j'ai alors découvert que notre maison était encerclée par les flammes. Quand j'ai constaté que les 200 mètres de chemin qui nous séparent de la route départementale étaient une fournaise aveuglante, j'ai pensé que nous allions y laisser la vie".

"Tous nos biens ont été détruits"
Tous nos biens ont été détruits sans que qui que ce soit ne tente d'éteindre le feu durant les heures qui ont suivi. Tout a été réduit en cendres, anéantissant la mémoire de nos vies. Nos photos d'enfance, celles de mes parents, de mes grands-parents et arrière grands-parents, sont parties en fumée. tous les meubles et objets qui ont accompagné durant des décennies notre existence ont disparu. Les murs de notre maison, que notre regretté père avait construite de ses propres mains, devront être rasés. Tous les biens que, durant des années, j'avais patiemment réunis dans la perspective de mon départ à la retraite le 1er Janvier, se sont consumés. Mais c'est pour ma maman que le choc a été le plus terrible."

"Personne ne nous a prévenus"
Le 3 Janvier au soi, personne ne nous a prévenus que le feu de Chiatra se dirigeait vers nous. L'incendie est parti en fin d'après-midi sous une ligne électrique reliant Chiatra à Petra-di-Verde, à plusieurs kilomètres de notre domicile. Il a d'abord détruit notre maison familiale du village de Chiatra, sans que nous le sachions, puis a descendu la vallée, caché de notre vue, jusqu'à la plaine où il a anéanti notre domicile ainsi que celui de ma sœur et, surtout, failli nous ôter la vie. Le hameau, d'une vingtaine de maisons, dans lequel nous résidons s'est trouvé livré à lui-même alors que le feu dévalait les pentes depuis des heures. Les circonstances m'ont amené à déposer plainte contre X à la gendarmerie de Cervoni.
"Relogés par nos propres moyens"
Nous nous sommes, ensuite, relogés par nos propres moyens et n'avons bénéficié, à ce jour, d'aucune aide que ce soit de l'Etat ou des collectivités, seule l'association de Cervioni nous a remis 1 000€ et quelques amis nous ont apporté leur soutien. De surcroît, des allégations calomnieuses circulent, qui prétendent que nos maisons n'auraient brûlé que parce que notre terrain aurait été mal entretenu. Ceci est un mensonge blessant. Un entretien long et soigneux de nos terrains a été réalisé depuis l'été jusqu'au mois d'Octobre par un professionnel qui m'a fourni, à chaque fois, des factures assorties de photos des travaux réalisés que ce soit pour le village ou pour la plaine."

"Décalage"
"Il y a un décalage entre tout le ramdam que l'on a fait le lendemain tout autour de l'incendie et la réalité. Aujourd'hui nous sommes dans la quasi solitude. Pour le moindre fait divers on ouvre des cellules psychologiques. Ici rien. Pas de signe de la collectivité locale. Et pas davantage de l'Etat. Nous avons passé une semaine à l'hôtel et le seul contact que j'avais sollicité à la préfecture n'a jamais eu de prolongements."

"Pas de retour d'expérience"
"Après un tel désastre un retour d'expérience s'imposait mais je n'ai pas le sentiment qu'il y en aura un. Mais à mon avis les élus seraient bien inspirés s'ils exigeaient avec davantage de vigueur l'enfouissement des lignes électriques qui surplombent de véritables forêts emminement combustibles".
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coup d'envoi à Calvi des championnats de Corse de tennis

Le 18 Mai 2018

Les championnats de Corse de TEnnis 2018 ont débuté ce jeudisur les courts municipaux du Tennis Club de Calvi. Une première qui ressemblait plus à une mise en route pour l'équipe d'organisation mais aussi pour les joueurs et joueuses de catégories des vétérans

Radio Calvi L'Hôtel Kallisté à Calvi fait définitivement partie du passé

Le 18 Mai 2018

Avec la démolition du mur de l'ancien Hôtel Kallisté, c'est toute une page du passé qui se tourne à Calvi. Depuis quelques jours en effet, les bulldozers rasent les derniers vestiges de l'Hôtel Kallisté démoli en 2010/2011. Et c'est non sans une certaine nostalgie que les plus anciens assistent à cette nouvelle phase de démolition

Radio Calvi Elsàss Corsica Europa : Un double rendez-vous à Patrimonio et San Martino di Lota

Le 18 Mai 2018

Elsàss Corsica Europa est une association qui œuvre à la valorisation des spécificités régionales et culturelles alsaciennes et corses au service de la différenciation et de la valeur ajoutée des productions parce que selon ses concepteurs Alsace et lCorse sont des territoires de forte identité et de caractère et que les deux régions partagent une vision positive, humaniste et universaliste des spécificités locales. Des manifestations ont, déjà, eu lieu en Alsace et en Corse. Ce jeudi artistiques alsaciens et corses avaient rendez-vous, ce jeudi soir, à la cave Orenga de Gaffory pour présenter leurs œuvres qui sont exposées à la galerie de la cave et qui constituent l'étiquette du Scala Santa. Vendredi ils se retrouveront au restaurant de la Corniche à San Martino di Lota pour un accord mets et vin exceptionnel avec la cuisine de Robertr Anziani entre l'Alsace et la Corse.
 

Radio Calvi Le Conseil de l’Ordre des Architectes de Corse : "La loi Elan doit être plus ambitieuse, sociale et environnementale"

Le 18 Mai 2018

Le texte du projet de loi logement, ou projet de loi évolution du logement et aménagement numérique (ELAN), a été présenté en Conseil des ministres le 4 avril dernier. Le texte doit être voté au Parlement d'ici l'été. D'ici là, son contenu pourra éventuellement être amendé par les députés et les sénateurs. Jeudi matin, le conseil de l’Ordre des Architectes de Corse a tenu une conférence de presse dirigée son président, Sébastien Celeri, pour dénoncer certaines pratiques contraires au projet de société attendu et rappeler que la loi Elan doit impérativement répondre aux attentes de chacun

 

Radio Calvi Les Rencontres du Gouvernement : Jacqueline Gourault était à Ajaccio

Le 18 Mai 2018

Un an jour pour jour après la nomination du Gouvernement, 29 de ses membres, ministres et secrétaires d’Etat, se sont rendus ce jeudi dans un département, dans le cadre des « Rencontres du Gouvernement » dont l’objectif est de faire le bilan de l’Exécutif à travers une opération de communication à grande échelle. Une journée à rencontrer les préfets de région, les élus avant le grand rendez-vous de fin de journée, sous forme de réunion publique. C’est Jacqueline GOURAULT, ministre auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, et « Madame Corse », qui animée au Musée Fesch d’Ajaccio cette rencontre afin de dialoguer directement et répondre aux questions concernant les transformations menées par le gouvernement durant cette année et celles à venir.

Radio Calvi
Autres actualités :