Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Autonomie : Jean-Felix Acquaviva interroge le Premier ministre. Gérard Collomb élude…
1 photo disponible

Autonomie : Jean-Felix Acquaviva interroge le Premier ministre. Gérard Collomb élude…


Calvi

Par

Le 14 Décembre 2017


La question de Jean-Felix Acquaviva
Monsieur le Premier Ministre,

Ce vieux peuple de Méditerranée qu’est le peuple corse, composé de Corses d’origine et d’adoption, a parlé de manière claire et largement majoritaire.

C’est un fait politique et historique incontestable.

La signification de ce vote ne peut être interprétée de manière élastique.
Les Corses ont dit que la langue corse était le fondement profond de leur identité, qu’il fallait lui redonner une utilité sociale par l’officialisation. Celle-ci ne s’opposant nullement au Français.
Les Corses ont dit qu’il fallait mettre un terme à la spéculation immobilière galopante aliénant les résidents insulaires.
Les Corses ont dit qu’il voulait un statut d’autonomie avec un pouvoir législatif et règlementaire direct dans des domaines impactant leur vie quotidienne.
Le statut de 2002 octroyé à l’île s’est révélé inopérant quant à l’adaptation aux spécificités.
L’autonomie, c’est une notion claire en droit, ce n’est pas l’adaptation aux normes de Paris vers la Corse, ni donner aux Préfets la capacité d’adapter les lois. Cela serait un déni de démocratie et un centralisme déguisé.
L’autonomie, c’est le transfert direct de responsabilité et de pouvoir législatif à une assemblée délibérante territoriale élue par le peuple.
En démocratie, lorsque le peuple s’exprime clairement sur ces questions, c’est la Constitution que l’on doit changer, pas le peuple.
Les Corses ont dit qu’ils voulaient sortir de cinquante ans de conflits avec Paris et ils veulent que la paix soit effective, que les prisonniers soient rapprochés, parce que c’est la loi.
Et pour sortir du conflit de cette importance qui a provoqué tant de drames de tous côtés, il conviendra d’envisager l’amnistie lorsque celle-ci se posera. Pour faire la paix, il faut souvent avoir plus de courage que pour faire la guerre.
Les Corses n’attendent pas que l’on élude les vraies questions sur lesquelles ils se sont prononcés, ils attendent un dialogue sans tabou sur ce projet engageant leur avenir.
Monsieur le Premier Ministre, deux voies s’offrent à vous :
Soit celle de la crispation, de la défiance qui nous a été manifestée jusqu’à ce jour ;
Soit celle de donner au dialogue avec la Corse la vraie dimension que mérite ce peuple qui vous a parlé franchement,
M. le Premier Ministre, nous vous demandons solennellement, au nom de l’ensemble des Corses, dont nous sommes, ici, les représentants légitimes :
Etes-vous prêt à réaliser, avec nous, ce statut d’autonomie, à saisir les mains qui se tendent, à consolider la paix, et à construire enfin des ponts entre Paris et la Corse au lieu de réaliser des murs ?



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Clash à l’Assemblée de Corse : La droite quitte l’hémicycle et suspend ses délégations

Le 17 Janvier 2018

Ce fut un clash surprise en toute fin de séance. L’objet inattendu de la discorde entre la majorité territoriale et l’opposition : le changement de mode de désignation des élus territoriaux qui siègeront au syndicat de l’énergie de Corse du Sud, ex-syndicat d’électrification. Un scrutin, non plus à la proportionnelle, mais à la liste majoritaire bloquée dont l’enjeu est l’élection du futur président dudit syndicat. Résultat : aucun siège à l’opposition qui crie au déni de démocratie. Les deux listes de droite quittent l’hémicycle et suspendent leur délégation dans les différents Conseils d’administrations, hormis les Commissions organiques. La majorité réplique que le fait démocratique est le fait majoritaire et que les Corses l’ont élue pour changer les choses.
 

Radio Calvi Vent violent : Fermeture de tous les établissements scolaires de l’académie de Corse

Le 17 Janvier 2018

La Corse est maintenue en vigilance orange « vent » par Météo France, le vent violent s’intensifiant cette nuit et en matinée de ce mercredi. Ces conditions météorologiques très défavorables ont amené le rectorat à décider de la fermeture de tous les établissements scolaires.
 

Radio Calvi Tempête de vent : 189 km/h relevé au Cap-Sagro

Le 17 Janvier 2018

Dans son dernier bulletin Météo France a prolongé le niveau de vigilance Orange pour « Vent Fort » pour la Corse jusqu’au mercredi 17 janvier à 16 heures. La Haute-Corse est également concernée par une vigilance de niveau Jaune situation météorologique à surveiller pour le phénomène « Vagues- Submersion ».
 

Radio Calvi Assassinat de Vincent Dorado : 280 prélèvements d’ADN seront effectués au collège de Baleone

Le 17 Janvier 2018

Ce jeune professeur de SVT avait été assassiné de deux balles à son domicile, à Alata, le 18 janvier 2016. Dans le cadre de l’enquête judiciaire, qui n’a confondu aucun suspect majeur à ce jour, le parquet indique que pas moins de 280 mamans d’élèves, professeurs et agents administratifs féminins du collège de Baleone vont devoir se soumettre à un prélèvement ADN dans les prochaines semaines, tandis que l’affaire agite toujours l’établissement.
 

Radio Calvi Voeux et Galette des Rois à Lama

Le 16 Janvier 2018

Tony Ceccaldi et le conseil municipal de Lama ont convié la population à la traditionnelle réception des vœux et à la galette des Rois qui devait suivre
 

Radio Calvi
Autres actualités :