Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Baignade tragique d'Algajola : Un vacancier décédé et deux baigneuses médicalisées
1 photo disponible

Baignade tragique d'Algajola : Un vacancier décédé et deux baigneuses médicalisées


Calvi

Par

Le 27 Août 2018


C'est un nouveau drame de la mer qui s'est déroulé ce dimanche 26 août sur la plage d'Algajola-Aregno, réputée dangereuse lorsque il y a de la houle comme c'était le cas aujourd'hui.
Il était 16 heures lorsque plusieurs baigneurs, dont certains se connaissaient, ont été pris dans les rouleaux alors qu'il se baignaient, bravant l'interdiction de baignade qui était affichée au début de la plage à la hauteur de l'établissement "Casarena".

Les personnels du Poste de Secours de la plage ont aussitôt donné l'alerte aux pompiers du Groupement de recherche et d'intervention en milieu aquatique (GRIMA), très sollicités en ce moment. Arrivés rapidement sur place, ils ont sortir de l'eau une douzaine de personnes, dont un homme âgé de 55 ans, originaire de la région Nord -Pas-de-Calais, actuellement en vacances, qui se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. Les pompiers de Calvi et de l'Ile-Rousse étaient également mobilisés.

L'homme, Jean-Paul Beudaert, était pris en charge par les pompiers, le médecin urgentiste du SAMU2b et le médecin qui se trouvait à bord de l'hélicoptère de la Sécurité Civile. Malgré leurs efforts, il n'ont pu réanimé le vacancier, il était hélas trop tard. Le médecin ne pouvait que constater le décès.

Sur place, deux baigneuses, âgées respectivement de 49 et 50 ans, originaires du continent, avaient inhalé beaucoup d'eau et ont, donc, été également prises en charge, avant d'être médicalisées et transportées par les ambulances des pompiers vers le Centre Hospitalier Calvi-Balagne.

Les autres personnes secourues prenaient, enfin, conscience du danger encouru et de l'imprudence de se baigner malgré l'interdiction. Toutes étaient en état de choc.
Sur place, les gendarmes tentaient de comprendre ce qui venait de se passer en recueillant les témoignages. Pour l'heure, on ne connaît pas les circonstances qui ont fait que la victime se soit trouvée en arrêt cardio respiratoire.

Pendant ce temps, malgré l'importance des secours sur place et, répétons-le, l'interdiction de baignade, certains inconscients continuaient à se baigner !
Sur place, Maurice Pariggi, maire d'Algajola, David Calassa, maire d'Aregno, et Pierre Negretti, adjoint au Maire d'Aregno s'inquiétaient de l'état de santé des personnes impliquées dans cette baignade tragique.

Un début de noyade à Calvi
Par ailleurs, dans le même temps, alors que les pompiers étaient occupés à intervenir à Algajola, un début de noyade était signalé à Calvi, à hauteur du V.V CO Soleil. Cette fois, c'est un nourrisson de 16 mois qui avait inhalé de l'eau de mer. pris en charge par les pompiers, il était évacué vers le Centre Hospitalier Calvi-Balagne.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia

Le 15 Mars 2019

Après trois recours déposés par l’Etat, l’association U Levante et un particulier contre le PLU (plan local d’urbanisme) de Cauro, ce 14 mars, par deux jugements le tribunal administratif de Bastia a annulé pour irrégularité la délibération du conseil municipal ayant approuvé le document le 28 novembre 2017.

Radio Calvi Le député Michel Castellani met en garde le gouvernement contre sa politique à l’égard de la Corse

Le 15 Mars 2019

Pas contents les députés corses après le vote, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale, de la loi créant une Agence nationale de cohésion des territoires. Une agence, perçue par les trois députés nationalistes et leurs collègues du groupe Libertés & Territoires, mais aussi par de nombreux députés, comme une complication supplémentaire à l'usine à gaz administrative actuelle. Ils l’accusent, sous couvert de décentralisation, de donner un pouvoir trop important au préfet au détriment des élus locaux des collectivités à financer, de placer le représentant de l’Etat comme référent unique ! Suite au rejet des amendements de l’opposition, le député de Bastia, Michel Castellani, a interpellé fermement la ministre, Jacqueline Gourault, pour la mettre en garde contre la politique du gouvernement à l'égard de la Corse.

Radio Calvi Un nouveau cas de violences conjugales à l'Ile-Rousse: l'auteur interpellé et condamné

Le 15 Mars 2019

Un homme soupçonné de menaces de mort et d'appels malveillants envers son ex-concubine a été interpellé en début de semaine, placé en garde à vue, présenté au parquet et placé en détention provisoire, avant de répondre de ses actes ce jeudi devant le Tribunal où il était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de mise à l'épreuve et obligation de soins.

Radio Calvi 14 Mars 2011-14 Mars 2019 : CNI a passé le cap des 8 ans !

Le 15 Mars 2019

Cela fait 8 ans à présent que Corse net Infos, auquel on préfère désormais l'acronyme CNI, signe de son ancrage dans la vie quotidienne de l'île, délivre en permanence sur internet son flot de nouvelles - bonnes ou mauvaises - à un cercle de lecteurs fidèles qui ne cesse de s'élargir. Aujourd'hui devenu incontournable, notre pure player ne cesse d'avancer sur la voie empruntée un jour du mois de Mars 2011, le 14 très précisément.

Radio Calvi Un Via Crucis "revisité" par le Svegliu Calvese

Le 14 Mars 2019

Dans le cadre d'une représentation "revisitée" de Via Crucis, l'association du Svegliu Calvese vous invite à la rejoindre les samedi 16 et dimanche 17 mars, à partir de 17 heures à la Poudrière, pour une première réunion d'information

Radio Calvi
Autres actualités :