Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, prend le pouls de l’hôpital
1 photo disponible

Bastia : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, prend le pouls de l’hôpital


Calvi

Par

Le 18 Août 2017


Après une réunion avec les élus (Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni pour la CTC, François Orlandi pour le départemental, Pierre Savelli et Emmanuelle De Gentili pour la mairie…) et les différents cadres de l’hôpital elle a visité sous la direction de Pascal Forcioli, le directeur de l'établissement les différents services : psychiatrie, bloc opératoire, radiologie, urgences…
La ministre a pu ainsi longuement discuter avec les différents chefs de service et se faire une idée plus précise de l’état de fonctionnement de l’hôpital.
Elle a notamment découvert la vétusté du bloc ou encore du secteur psychiatrie mais, auss,i découvert une technologie de pointe pointe dans le service radiologie/mammographie/échographie.


« Ce secteur de pointe n'est pas assez utilisé par la population corse qui tarde à faire les dépistages. La Corse est largement à la traine dans ce domaine. Il y a, malheureusement, beaucoup de pertes de chances en Corse et qui ne sont pas liées uniquement à la vétusté des locaux mais liées à des comportements, à un tabagisme hors norme, peut-être à cause du prix du tabac trop faible, une alcoolémie qui tue sur la route et responsable de nombreux cancers, comme le tabac. En Corse, le taux de cancers est plus élevé que la moyenne nationale à cause du tabac et de l’alcool. Il y a des enjeux de prévention, un enjeu de dépistage des cancers alors que c’est gratuit et que ça sauve des vies. Je lance un appel à la conscience nationale puisqu’elle existe et qu’elle est revendiquée. Je souhaite que les Corses adhèrent à cette démarche» a notamment souligé Agnès Buzyn/


La ministre s’est également entretenue avec les responsables syndicaux : FO Santé, STC Santé et CGT santé. Ceux-ci ont apprécié sa démarche mais n'ont pas manqué de lui ont fait part de leur revendication, notamment sur retard structurel de l’établissement.
Ils attendent désormais une réponse forte d’ici quelques semaines.
CNI a suivi la ministre durant sa visite et recueilli son ressenti, celui d’élus et de responsables syndicaux.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Cérémonie au carré militaire de Calvi avec les anciens du 2e REP

Le 22 Septembre 2017

Le 2e Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi va fêter en cette fin de semaine Saint Michel, patron des parachutistes et son 50e anniversaire de son installation à Calvi. A cette occasion, un dépôt de gerbe a eu lieu en début de soirée de jeudi au Carré Militaire de Calvi en présence des anciens venus tout spécialement

Radio Calvi Jean-Baptiste Arena : « Il est important que la famille nationaliste soit rassemblée »

Le 22 Septembre 2017


C’est l’une des surprises de ces élections territoriales. Jean-Baptiste Arena, maire-adjoint de Patrimoniu, proche de Gilles Simeoni dont il fut le suppléant aux Législatives de 2012 et qu’il a accompagné à la victoire aux Municipales de 2014, conduit une liste en binôme avec Paul-Félix Benedetti, leader d’U Rinnovu. Une liste, non estampillée Rinnovu, mais ouverte à tous les Nationalistes. Ce vigneron, militant nationaliste depuis son plus jeune âge, aussi connu pour la qualité de son vin que pour la force de ses convictions, a été, dans son territoire de la Conca d’Oru, l’un des fers de lance d’une autre manière de faire de la politique. Il explique, à Corse Net Infos, qu’il a décidé de s’engager pour ouvrir une autre voie et œuvrer à l’union de tous les Nationalistes.
 

Radio Calvi Collège Arthur-Giovoni : Personnels bousculés et principal adjoint agressé. Une plainte déposée

Le 22 Septembre 2017

Le principal du collège Arthur-Giovoni a été agressé par la maman d’un élève de l’établissement pour des raisons que l’on ignore. L’affaire a fait grand bruit et mobilisé un certain nombre de personnes qui se sont aussitôt rendues sur les lieux. Une plainte a été déposée. Dans un communiqué, le recteur de l'académie de Corse, Philippe Lacombe, stigmatise cet acte

Radio Calvi Après les tirs de Centuri : "Les maires en ont assez d'être menacés"

Le 22 Septembre 2017

"Les maires en ont assez de subir des violences verbales et physiques. C'est ce que nous sommes venus dire aujourd'hui au préfet de Haute-Corse". c'est le message, qui n'est pas nouveau, qu'a voulu faire passer jeudi après-midi Pierre-Marie Mancini, président de l'association des maires de Haute-Corse, qui en signe de soutien à David Brugioni, le maire de Centuri dont la maison a fait l'objet d'un tir de chevrotines, avait appelé les édiles - François Orlandi, président du conseil départemental de Haute-Corse était également présent - adhérents de l'association à se rassembler devant la préfecture de la Haute-Corse. Une délégation conduite par Pierre-Marie Mancini, Laurence Piazza, maire de Meria, Anthony Hottier, maire de Barrettali, David Brugioni et Pierre Savelli, maire de Bastia est allée faire part de ses inquiétudes au représentant de l'Etat. Auparavant Pierre-Marie Mancini a fait part de ses préoccupations de président de l'association des maires de Haute-Corse, à CNI.

Radio Calvi Centuri : Les avocats de José Micheli montent au créneau

Le 22 Septembre 2017

Le différend qui, au bout du Cap Corse, oppose la municipalité en place et la précédente et qui met en ébullition la commune de Centuri depuis les dernières élections, n'est pas près de prendre fin. Après le mitraillage de la maison de David Brugioni il a pris un tour plus aigu encore, accentué à dessein, selon la partie adverse, par les propos tenus par le premier magistrat de la commune. Jeudi matin Jean-Sébastien De Casalta et Eric Morin, ses avocats, et José Micheli l'ancien maire, qui d'emblée ont condamné l'acte qui a visé David Brugioni, ont, à leur tour, décidé de s'exprimer.

Radio Calvi
Autres actualités :