Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : La 17ème édition du concours Talents des Cités a trouvé ses lauréats
1 photo disponible

Bastia : La 17ème édition du concours Talents des Cités a trouvé ses lauréats


Calvi

Par

Le 31 Octobre 2018


La remise des prix du 17ème concours régional « Talents des Cités » s’est déroulée ce mardi à la Maison du Centre Ancien à Bastia en présence de Emmanuelle de Gentili, 1er adjointe à la Mairie de Bastia, déléguée à la politique de la Ville et François Tatti, Président de la Communauté d'Agglomération de Bastia. Initié par le Ministère de la ville, l’objectif de ce concours est de promouvoir et d’encourager les créateurs d’entreprise et dynamiser la création d’activités et d’emploi dans les quartiers prioritaires.

C’est dans cet esprit que BGE Corse organise cet évènement au niveau régional avec la volonté d’y associer l’ensemble des acteurs locaux du développement économique et social. BGE, Boutique de Gestion Espace, est le premier réseau national d’appui aux entrepreneurs. BGE Corse, association de 1901 a été créée en 1984 emploie 14 personnes sur 4 sites (Ajaccio - Porto Vecchio – Bastia – Balagne) et 5 permanences (Corte – Propriano - Calvi - Ghisonaccia – Folelli). BGE intervient d’ans l’accompagnement des créateurs d’entreprise : émergence de l’idée, diagnostic de projet, accompagnement à la création et accompagnement post-création. Formation des porteurs de projets.

Pour participer au concours, les candidats ont dû au préalable avoir fait valider leur projet ou être suivis par un organisme d’accompagnement à la création d’entreprise, BGE Corse ou autre. Organisés dans toute la France par les BGE, les jurys régionaux désignent deux lauréats par région soit dans la catégories création, destinée aux créateurs d’entreprises et d’associations dont l’activité a été lancée entre 2015 et 2018, que dans la catégorie Emergence, dédiée aux porteurs de projet issus des quartiers de la politique de la ville, ou d’idée qui souhaitent créer une activité.

Les candidats ont été évalués selon les critères suivants : Leur parcours, leur motivation, leur profil entrepreneurial, la viabilité économique et financière du projet, l’impact de l’activité sur le quartier, les créations d’emplois et de lien social, leur mission « d’ambassadeur des quartiers » (volonté de changer l’image de leur quartier, d’aider d’autres jeunes à entreprendre).

Ils sont récompensés par un prix régional de 1 000 à 2 000 €.

Les lauréats du concours
Catégorie « Emergence » : Sihame Krimi pour son projet de Hammam (1000 €)
Catégorie « création » : Mohamed Azhour pour son projet de boucherie Halal.

Les deux lauréats représenteront la Corse lors de la finale nationale en décembre prochain avec peut-être à la clé un chèque de 7000 € et un accompagnement avec des partenaires.

Par le passé, deux Corses, tous deux de Bastia, avaient remporté cette finale nationale : Céline Robillart en 2013 et Cédric Morati en 2016.

« Chaque année on monte en gamme, en qualité, en performance » soulignait Emmanuelle De Gentili. «Le concours montre aussi que l’on peut avoir des projets et de l’audace à tout âge ».

De son coté François Tatti se réjouissait que l’on puisse redonner une chance aux gens. « Tout le monde a sa chance et quel que soit le quartier. On a besoin d’avoir des exemples et de distinguer des projets intéressants ».

 

___________________

 

Les 7 candidats
Catégorie « Création »
Sauveur Pedranghelu
Agé de 61 ans et fort d'une expérience de 35 ans dans le secteur du bâtiment en qualité d'électricien et suite à un licenciement pour inaptitude, Sauveur Pedranghelu, issu du quartier des Salines à Ajaccio, a décidé de créer sa propre entreprise en avril, ce dernier n'étant plus en mesure de répondre aux impératifs qu'impliquent un emploi salarié dans ce secteur d'activité. Son activité s'articule autour de deux axes: la réalisation de petites installations électriques chez les particuliers qui n'auront pas les moyens de s'attacher les services d'une grosse structure et le conseil auprès des entreprises en détection incendie.


Mohamed Azhour
Agé de 32 ans Mohamed Azhour est boucher de formation et a travaillé pendant 9 ans dans ce secteur d’activité. Il a ainsi commencé comme boucher dans un établissement situé dans le centre commercial des Salines à Ajaccio, puis comme désosseur. Après une coupure et un poste de manœuvre dans le BTP, il a souhaité revenir à son premier métier mais en travaillant de manière indépendante. Il a eu l'opportunité de louer un local adapté à l'activité dans le quartier du Binda à Ajaccio. Il a donc ouvert une boucherie Hallal dans le quartier du Binda à Ajaccio depuis octobre 2017. Il propose à la vente différentes pièces de viandes pour la plupart issues de productions locales. Un petit rayon épicerie complète l'offre. Ainsi la création d’un nouveau commerce de proximité dans ce quartier permet de répondre au mieux aux attentes des habitants locaux.


Samir Abdennabi
Agé de 27 ans et originaire du quartier de Pifano à Port-Vecchio Samir Abdennabi a d’abord effectué plusieurs saisons en tant que moniteur dans le nautisme dans plusieurs stations balnéaires. Avec son ami et associé El Drissi Mohamed ils ont créé une société où ils proposent du parachute ascensionnel. Ils ont du mobiliser un prêt bancaire en plus de d’un prêt d’honneur pour pouvoir faire l’acquisition d’un bateau nécessaire au démarrage de l’activité.


Laetitia Antomarchi
Agée de 31 ans et issue du Centre Ancien de Bastia, Laetitia Antomarchi a travaillé dans l'immobilier en tant que négociatrice à Paris durant 2 ans après des études dans ce domaine. Par la suite elle a vécu 3 mois à New-York et dès son retour elle a créé sa propre entreprise de petite restauration sur Bastia qu’elle a gardé 3 ans. Elle a au cours de l'année 2016 décidé de réaliser le rêve de pouvoir exercer sa passion, le sport, et donc de redevenir son propre patron en obtenant le diplôme d'état de coach sportif, le BPJEPS AGFF. Son expérience en tant éducateur sportif pendant 9 mois au sein d'un complexe sportif, l’a confortée dans son projet de création d’entreprise en tant que coach.


Steven Steinmetz Garibaldi
Agée de 23 ans et résidant dans les Quartiers sud de Bastia, Steven Steinmetz Garibaldi est un jeune chef d’entreprise titulaire d’un diplôme de dirigeant en sécurité et protection des personnes obtenu en 2018 qui a créé son entreprise avec son frère. Leur père a lui-même créé une entreprise de sécurité privée en 1999, ils ont baigné dans ce métier depuis leur enfance ce qui leur a permis de découvrir toutes les facettes de ce métier.


``Catégorie « Emergence »

Sihame Krimi
Agée de 38 ans et résidant depuis de nombreuses années dans le quartier de Paese Novu à Bastia, Sihame Krimi est partie très jeune faire une école d’esthétique sur Nice. Dans le même temps elle est entrée dans la vie active et a travaillé dans un hammam oriental en tant qu’apprentie puis responsable. Elle a souhaité par la suite revenir s’installer en Corse et fonder sa famille mais le fait de ne plus avoir d'activité professionnelle lui ont donné l’envie de créer sa propre entreprise de hammam oriental marocain sur Bastia.


Denis Mariotti
Denis Mariotti a travaillé en tant qu'agent administratif chez un bailleur social pendant 27 ans. Des problèmes de santé survenus entre 2005 et 2013 l’ont obligé à interrompre plusieurs fois son activité professionnelle. Il travaille en tant qu'agent de sécurité à temps partiel. Passionné de cuisine depuis toujours il souhaite aujourd'hui développer sa propre activité de fabrication et vente de mets et
gâteaux corses dans un premier temps à domicile, puis dans un second, si l’activité le permet, prendre un local afin d’avoir un point de vente.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Diana Saliceti ouvre les 31èmes Musicales de Bastia

Le 21 Novembre 2018

L'équipe des Musicales de Bastia, rassemblée autour de Raoul Locatelli, et la Corsica Ferries, représentée par Roland Ferrari son responsable commercial, ont reçu lundi à bord du Mega Express Four, à quai au port de Bastia, les partenaires de la manifestation et la presse avant les trois coups qui seront donnés ce mercredi soir à 20h30 à l'Alb'Oru avec le concert, prometteur, de Diana Saliceti. Une manifestation dont a eu un aperçu en avant-première avec justement Diana Saliceti, Alcaz puis Glenn Arzel et Claire Nivard après les traditionnels mots de bienvenue de Roland Ferrari pour la Corsica Ferries, de Raoul Locatelli pour les Musicales et de Mattea Lacave pour la municipalité de Bastia et avant un repas offert par la compagnie maritime. Images d'ambiance de cette matinée qui s'est déroulée dans une ambiance de chaude cordialité.

Radio Calvi Manifestations des infirmiers à Ajaccio : « Nous sommes les grands oubliés du plan santé ! »

Le 21 Novembre 2018

Les infirmiers libéraux étaient appelés à manifester ce mardi 20 novembre partout en France. Ils déplorent d'être "les grands oubliés" du Plan Santé d'Emmanuel Macron.
A Ajaccio, comme à Bastia, plusieurs dizaines de professionnels se sont donnés rendez-vous devant les locaux de la Préfecture pour manifester la colère de toute la profession.

Radio Calvi Josiane Chevalier : "L'exportation des déchets est une mauvaise solution et de surcroît très coûteuse"

Le 21 Novembre 2018

En visite mardi matin à Calvi, Josiane Chevalier, préfète de Corse a fait le point sur la réunion concernant la crise des déchets qui s'est déroulée lundi à Corte qui s'est terminée très tardivement et qui, au bout de 11 heures, a donné lieu à bien des désaccords.

Radio Calvi Sartene-Valinco : 9 personnes en garde à vue après les agressions à domicile

Le 21 Novembre 2018

Neuf personnes sont en garde à vue à la suite des agressions à domicile commises au mois de Septembre à Sartene et Fozzano indique le procureur de la République d'Ajaccio.

Radio Calvi Transports ajacciens : FO et le STC dénoncent des disfonctionnements et trop d'embauches

Le 20 Novembre 2018

Les deux syndicats se sont réunis afin de dénoncer des disfonctionnements dans la SPL Muvitarra qui gère les transports en commun de la CAPA. Trop d’embauches, entre autres, selon eux, par rapport à un déficit trop important et sans justification au regard des transports pour les usagers qui n’ont pas augmenté.

Radio Calvi
Autres actualités :