Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : Un plan pour sauver la lauze de Corse
1 photo disponible

Bastia : Un plan pour sauver la lauze de Corse


Calvi

Par

Le 09 Mars 2018


Ils ont les uns et les autres un amour inconsidéré pour leur métier.
Michel Guillaumin à près de 79 ans, qui mène de longue date le combat en faveur de ce matériau noble, va des Pyrénées à l'Italie voisine dispenser un savoir.
Antoine Costa, qui a dépassé la soixantaine, a développé son entrepris devenue un modèle du genre.
Et Pierre Sanguinetti qui s'apprête, lui, à passer le relais à l'un de ses fils et qui manie l'humour aussi bien que ses talents de "tittaghju", dit volontiers que de son métier lui a donné une situation... élevée ou bien qu'entre lui et le ciel, dans le cadre de son activité, il n'y a pas d'intermédiaire.

Mais ce jeudi matin l'heure n'était pas à la plaisanterie : les artisans et les membres de Promolauze soutenus par Jean-Charles Martinelli, président de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat et Patrick Pianelli du service économique de la chambre, se sont réunis non seulement pour une fois encore attirer l'attention sur le sort fait à la lauze insulaire, mais aussi, et surtout, pour préconiser une action pour son développement.


Le sort fait à la lauze ?
Au-delà de ce que l'on peut constater au quotidien sur certains établissements officiels il y a ces villages qui, naguère, cités en exemple pour leur intégration paysagère et par la couleur de leur toiture ont perdu de leur homogénéité, de leur qualité paysagère et de leur caractère identitaire.
Aujourd'hui on importe de la pierre d'Inde, de Chine, d'Argentine alors que l'on a presque à portée de main une lauze de qualité qui passe le cap des années sans coup férir.


Bref le matériau est là. Les hommes également.
Il faut exploiter l'un et former les autres. Parce que le marché existe en tout cas les "couvreurs traditionnels", qui travaillent la lauze insulaire - alors que certains moins traditionnels utilisent uniquement des pierres d'importation - ont des carnets de commande de 12 mois !

C'est pour toutes ces raisons que Promolauze a exprimé publiquement ce jeudi matin son souhait de relancer la filière en s'appuyant sur les compétences sur la chambre régionale de métiers et de l'artisanat et de l'Adec.
Comment ?
En mettant en place une charte de qualité, en formant les couvreurs à la pose traditionnelle et augmentant la productivité des carrières, en développant les campagnes d'information, en sensibilisant les donneurs d'ordre à inciter l'utilisation de la lauze corse, en relançant l'ouverture de micro-carrières existantes.
Et, ce n'est pas la moindre ligne de ce programme, en consolidant et en animant la filière existante, en valorisant les "Savoir-faire" et les ressources locales afin de diminuer les importations venues d'Inde, de Chine ou d'Argentine qui entrent aujourd'hui à 80% dans la confection des toitures de notre région !


Un "savoir-faire", et Antoine Costa s'est plu à le souligner, que Michel Guillaumin a, déjà, exporté hors des limites étroites de l'île et qui pourrait fort bien, à terme, l'Europe aidant, profiter aux couvreurs traditionnels qui se battent au quotidien pour maintenir leur métier à son niveau en dépit de ces entreprises de BTP et de maçonnerie qui étendent leur activité à la pose de la lauze sans réel savoir-faire...
Avec parfois des conséquences pour le moins onéreuses !
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Borgu : Flashé à 163 km/h et positif au cannabis

Le 12 Décembre 2018

Un automobiliste qui circulait à 163 km/h sur la route territoriale 11 a été flashé puis intercepté par la brigade gendarmerie motocycliste de Borgu. Le contrôle salivaire auquel il a été soumis peu après a révélé qu'il roulait sous l'emprise produits stupéfiants, du cannabis notamment rapporte la gendarmerie de Corse qui lance, dans le même temps, un message aux conducteurs sur les dangers de la conduite sous stupéfiants sur sa page Facebook

Radio Calvi Strasbourg : 2 morts et 11 blessés à proximité du Marché de Noêl

Le 12 Décembre 2018

Une fusillade a eu lieu mardi soir à proximité du Marché de Noël de Strasbourg. Un premier bilan faisait état de 2 morts et de 11 blessés dont 7 en urgence absolue. L'auteur qui a été identifié était fiché S et devait être interpellé ce mardi pour une tentative d' homicide commise au mois d'Août.

Radio Calvi Bastia : Un professionnel de santé décède au centre hospitalier à la suite d'une infection invasive à méningocoque

Le 12 Décembre 2018

Un cas d’infection invasive à méningocoque de groupe B a été signalé à l’Agence Régionale de Santé de Corse ce mardi 11 décembre 2018. "Le patient, professionnel de santé qui effectuait un remplacement à l’hôpital de Bastia, est malheureusement décédé" indique dans un communiqué l'Agence régionale de Santé

Radio Calvi Franck Maraninchi, propriétaire du "Mar a Beach" : "je jette l'éponge"

Le 12 Décembre 2018

Exclusif. Franck Maraninchi, propriétaire de l'établissement "Mar a Beach", plage de l'Aghja, à la sortie sud de Calvi à annoncé ce soir à CNI qu'il jetait l'éponge et qu'il allait lui-même faire intervenir les engins pour démolir l'établissement d'ici la fin de ce mois ou au plus tard en début d'année prochaine.

Radio Calvi Bastia : L’ovalie en devenir à Volpajo

Le 11 Décembre 2018

Lundi matin a été posée la première pierre de la future tribune du stade de Volpajo à Furiani, un stade entièrement dédié au rugby et plus particulièrement au club de Bastia XV.

Radio Calvi
Autres actualités :