Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conseil municipal : Centre-ville, entrée de ville, tous concernés, forza Aiacciu !
1 photo disponible

Conseil municipal : Centre-ville, entrée de ville, tous concernés, forza Aiacciu !


Calvi

Par

Le 28 Novembre 2017


Conseil municipal quasiment au complet, public massé dans l’entrée, télévisions et direct sur les réseaux sociaux, il n’en fallait pas plus pour donner des ailes aux orateurs de notre commune pour aborder des sujets d’actualité, dans une ville, force est de le constater, bloquée, prise dans l’étau de l’économie et qui ne veut pas mourir. Que les élus ne veulent pas voir mourir. Ajaccio ne veut pas mourir. Loin de là, elle entend plus que jamais aller de l’avant…
Alors il faut se battre, prendre le taureau par les cornes, aborder les sujets avec circonspection, aller au combat de la survie et donner, ou plutôt se donner les moyens de combattre certaines inégalités, faire en sorte de la capitale régionale bénéficie des mêmes avoirs que les autres, afin qu’elle puisse, elle aussi, entamer sa marche en avant et vers ses ambitions légitimes.


Booster le centre-ville
Tout a commencé avec la stratégie locale d’appui au développement commercial et artisanal de proximité. En clair, la redynamisation de l’activité qui constitue un enjeu majeur pour la municipalité d’Ajaccio. Intervention musclée de Stéphane Sbraggia, dans un sujet qu’il a su maîtriser. La réalisation de diagnostics, d’actions pluriannuelles insérées dans les réseaux d’acteurs locaux pour des associations dont le conseil municipal a approuvé les actions. Il faut préserver le centre ville et il faut se battre. Il a fallu mettre une stratégie en place, qui s’inscrit dans un projet de territoire et un projet urbain, des principes fondateurs comme l’attractivité et la stratégie spécifique, le diagnostic, les actions. En clair :

Une stratégie
Trois objectifs
Quatre axes
26 actions

Des propos clairs et précis, des indices très bien développés et des opportunités de développement claires et précises. Tout ce qu’il faut pour présenter une panoplie complète, dans un rapport remis en octobre dernier à la Secrétaire d’Etat au Commerce et à l’Artisanat et à l’Inspection des Finances ainsi qu’au Commissariat Général de l’Environnement. Au bout, l’opportunité d’une nouvelle gouvernance commerciale pour le centre ville, avec l’organisation d’une journée de rencontre des acteurs publics et privés sur le commerce en centre ville et ses évolutions, et surtout l’opportunité et la faisabilité d’un office de commerce et de l’artisanat pour la ville d’Ajaccio.
«La démocratie commence par ce genre de soirée d’ouverture au direct, les débats de notre conseil permettent aussi de réfléchir à l’organisation d’une telle séance, c’est une première et nous devons être précis dans nos déclarations et propositions. Nous aurons ce soir un ordre du jour assez relatif mais très mais important. »


Lettre dans réponse…
Dans un courrier adressé à la CTC par le maire d’Ajaccio, ce dernier avait exprimé une certaine vue d’Ajaccio avec bon tiers de la population corse. Il avait d’ailleurs parlé d’un gros problème malgré de nombreuses années d’un déséquilibre flagrant dans ses infrastructures :
« La ville a tenté de travailler avec la CTC mais cela n’a pas été possible de mener à termes le moindre projet structurant. Fond de baie, pénétrante, prolongement de la rocade, des réalisations qui semblent conformes à la croissance démographique du pays Ajaccien et l’extension de ses activités économiques sur des territoires autrefois exclusivement ruraux. J’ai écrit en ce sens un courrier au président de l’Exécutif le 22 mai dont vous avez copie, il demeure sans réponse à ce jour. C’est pourtant une urgence vitale pour le devenir de notre territoire, de la capitale régionale et de ceux qui y vivent. Il est grand temps de faire entrer nos infrastructures dans une modernité digne du XXIe siècle. Par conséquent, la ville d’Ajaccio formule le vœu que la majorité territoriale issue des élections des 3 et 10 décembre prochains prenne enfin la mesure de l’urgence du rattrapage infrastructurel dont le bassin de vie ajaccien a besoin, par des actes concrets. »
Nous reviendrons dans une prochaine édition sur les nombreuses interventions des élus de l’opposition qui, souvent, ont abondé dans le sens de la majorité, notamment sur les infrastructures de la ville et cela à tous les niveaux. La défense d’Ajaccio a prévalu ! La capitale régionale amorce une marche en avant et ne manque pas d’arguments face aux candidats de la prochaine assemblée unie.
J. F.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Tir a l’arc et Ultimate frisbee pour la classe de CP bilingue de l’école Modeste-Venturi de Bastia

Le 22 Juin 2018

Récemment la classe de CP bilingue de l’école Modeste Venturi de Bastia, a pu bénéficier d’une initiation tir à l’arc et ultimate frisbee.

Radio Calvi Bastia : Le dernier livre d’Antoine Graziani présenté à Una Volta

Le 22 Juin 2018

Jeudi soir, le centre culturel Una Volta à Bastia recevait Antoine Graziani pour la présentation de son dernier livre de poésie « Fugues, Pulsations » (Albiana).

Radio Calvi Bastia : La "Messe solennelle" de Rossini en la cathédrale Sainte Marie

Le 22 Juin 2018

Dans le cadre des manifestations célébrant le 150ème anniversaire de la mort de Gioachino Rossini, Michel Piquemal dirigera le Chœur de l'Ensemble Vocal de Cardo et 4 solistes dans l'œuvre sacrée maîtresse de Rossini : la Petite Messe Solennelle.

Radio Calvi Natation synchronisée : Manon Venturi intègre le pôle d'Aix-en-Provence

Le 22 Juin 2018

Ce n’est pas seulement une première place au classement des 2006 et une qualification en final des jeunes que Manon Venturi a remporté le week end dernier à Nice. Elle a également réalisé un véritable rêve de petite fille en décrochant une place au pôle espoir du Pays d’Aix Natation à la rentrée prochaine.

Radio Calvi Julie Benetti, nouvelle rectrice de l’Académie : « Il faut construire l’avenir de la jeunesse corse »

Le 22 Juin 2018

Julie Benetti, professeure des universités, à donc pris ses fonctions lundi dernier. Agrégée des facultés de droit, professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, elle occupe son premier poste et succède à Philippe Lacombe qui était en place depuis deux ans. Originaire de notre île, elle a contribué à la rédaction du rapport du regretté Guy Carcassone, relatif à l'avenir institutionnel de la Corse. Elle a été également membre de la Commission Jospin de rénovation et de déontologie de la vie publique.

Radio Calvi
Autres actualités :