Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conseil municipal : Centre-ville, entrée de ville, tous concernés, forza Aiacciu !
1 photo disponible

Conseil municipal : Centre-ville, entrée de ville, tous concernés, forza Aiacciu !


Calvi

Par

Le 28 Novembre 2017


Conseil municipal quasiment au complet, public massé dans l’entrée, télévisions et direct sur les réseaux sociaux, il n’en fallait pas plus pour donner des ailes aux orateurs de notre commune pour aborder des sujets d’actualité, dans une ville, force est de le constater, bloquée, prise dans l’étau de l’économie et qui ne veut pas mourir. Que les élus ne veulent pas voir mourir. Ajaccio ne veut pas mourir. Loin de là, elle entend plus que jamais aller de l’avant…
Alors il faut se battre, prendre le taureau par les cornes, aborder les sujets avec circonspection, aller au combat de la survie et donner, ou plutôt se donner les moyens de combattre certaines inégalités, faire en sorte de la capitale régionale bénéficie des mêmes avoirs que les autres, afin qu’elle puisse, elle aussi, entamer sa marche en avant et vers ses ambitions légitimes.


Booster le centre-ville
Tout a commencé avec la stratégie locale d’appui au développement commercial et artisanal de proximité. En clair, la redynamisation de l’activité qui constitue un enjeu majeur pour la municipalité d’Ajaccio. Intervention musclée de Stéphane Sbraggia, dans un sujet qu’il a su maîtriser. La réalisation de diagnostics, d’actions pluriannuelles insérées dans les réseaux d’acteurs locaux pour des associations dont le conseil municipal a approuvé les actions. Il faut préserver le centre ville et il faut se battre. Il a fallu mettre une stratégie en place, qui s’inscrit dans un projet de territoire et un projet urbain, des principes fondateurs comme l’attractivité et la stratégie spécifique, le diagnostic, les actions. En clair :

Une stratégie
Trois objectifs
Quatre axes
26 actions

Des propos clairs et précis, des indices très bien développés et des opportunités de développement claires et précises. Tout ce qu’il faut pour présenter une panoplie complète, dans un rapport remis en octobre dernier à la Secrétaire d’Etat au Commerce et à l’Artisanat et à l’Inspection des Finances ainsi qu’au Commissariat Général de l’Environnement. Au bout, l’opportunité d’une nouvelle gouvernance commerciale pour le centre ville, avec l’organisation d’une journée de rencontre des acteurs publics et privés sur le commerce en centre ville et ses évolutions, et surtout l’opportunité et la faisabilité d’un office de commerce et de l’artisanat pour la ville d’Ajaccio.
«La démocratie commence par ce genre de soirée d’ouverture au direct, les débats de notre conseil permettent aussi de réfléchir à l’organisation d’une telle séance, c’est une première et nous devons être précis dans nos déclarations et propositions. Nous aurons ce soir un ordre du jour assez relatif mais très mais important. »


Lettre dans réponse…
Dans un courrier adressé à la CTC par le maire d’Ajaccio, ce dernier avait exprimé une certaine vue d’Ajaccio avec bon tiers de la population corse. Il avait d’ailleurs parlé d’un gros problème malgré de nombreuses années d’un déséquilibre flagrant dans ses infrastructures :
« La ville a tenté de travailler avec la CTC mais cela n’a pas été possible de mener à termes le moindre projet structurant. Fond de baie, pénétrante, prolongement de la rocade, des réalisations qui semblent conformes à la croissance démographique du pays Ajaccien et l’extension de ses activités économiques sur des territoires autrefois exclusivement ruraux. J’ai écrit en ce sens un courrier au président de l’Exécutif le 22 mai dont vous avez copie, il demeure sans réponse à ce jour. C’est pourtant une urgence vitale pour le devenir de notre territoire, de la capitale régionale et de ceux qui y vivent. Il est grand temps de faire entrer nos infrastructures dans une modernité digne du XXIe siècle. Par conséquent, la ville d’Ajaccio formule le vœu que la majorité territoriale issue des élections des 3 et 10 décembre prochains prenne enfin la mesure de l’urgence du rattrapage infrastructurel dont le bassin de vie ajaccien a besoin, par des actes concrets. »
Nous reviendrons dans une prochaine édition sur les nombreuses interventions des élus de l’opposition qui, souvent, ont abondé dans le sens de la majorité, notamment sur les infrastructures de la ville et cela à tous les niveaux. La défense d’Ajaccio a prévalu ! La capitale régionale amorce une marche en avant et ne manque pas d’arguments face aux candidats de la prochaine assemblée unie.
J. F.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Lisula : Trasmissione ecoludica per i zitelli

Le 23 Février 2018

zitelli iscritti à l'accogliu di i minori intercumunale di u CIAS di Lisula Balagna, anu prisentatu eri mane à a scola di Lisula, un travagliu annant'à i frazi attraversu un filmettu è un bellu ricettore per u scumparitimentu fattu da per elli .
 

Radio Calvi Rugby à Furiani avec France-Italie : Ce ne sera pas la première fois...

Le 23 Février 2018

France-Italie du tournoi des 6 Nations féminin, qui se déroulera ce samedi à 21 heures sur le stade Armand-Cesari, marque le retour du rugby à Furiani. Le ballon ovale a fait en effet de nombreuse incursions sur la pelouse où le football corse a écrit quelques-unes de ses plus belles pages.
 

Radio Calvi Le doyen de Zilia, Francescu Santelli nous a quittés dans sa 105e année

Le 23 Février 2018

Le petit village de Zilia pleure le décès de son doyen Francescu Sabtelli décédé à l'âge de 104 ans, entouré de l'affection des siens. Ses obsèques ont été célébrées jeudi matin en présence d'une foule nombreuse
 

Radio Calvi Joseph Pucci devient le nouveau président du syndicat d’énergie de Corse-du-Sud

Le 23 Février 2018

Seul candidat en lice, le maire de Viggianello et conseiller territorial de Pè a Corsica, Joseph Pucci, a été élu, sans surprise, président du syndicat d’électrification de la Corse du Sud (SDE2A). Les 192 maires inscrits au syndicat et 8 conseillers territoriaux étaient appelés à voter jeudi matin au Palais des congrès d’Ajaccio. 147 se sont prononcés en sa faveur contre 20 bulletins blancs et 7 nuls. Joseph Pucci succède à Jean-Jacques Panunzi à qui il a rendu hommage avant de décliner ses priorités et les enjeux.
 

Radio Calvi Nanette Maupertuis : « C’est, dans le contexte européen, une chance de rencontrer la vice-présidence de la Bulgarie »

Le 23 Février 2018

Une délégation corse, composée du président de l’Exécutif Gilles Simeoni, de la conseillère exécutive Nanette Maupertuis, du député Jean-Félix Acquaviva, de la directrice de la culture Andrée Grimaldi, et de la responsable des filières agricoles de l’ODARC Marie-Pierre Bianchini, s’est rendue mardi à Sofia en Bulgarie. Un déplacement, à la fois, culturel, diplomatique et promotionnel. Une seule journée intense de rencontres qui est tombée à pic au moment où la Bulgarie assure la Présidence de l'Union européenne (UE) pendant six mois et où se décide la politique de cohésion 2020-2026. Deux entretiens avec la Vice-Présidente, Iliana Iotova, et la Vice-Premier Ministre en charge de la présidence européenne, Liliana Pavlova, ont été l’occasion pour l’Exécutif corse de plaider, comme il l’avait fait l’an dernier à Malte, la nécessité d’une politique européenne prenant en compte les contraintes de l'insularité, les besoins des îles et des régions montagneuses. Des enjeux exposés, pour Corse Net Infos, par Nanette Maupertuis, en charge notamment des affaires européennes, membre du Comité des régions et présidente de l’Agence de tourisme de la Corse (ATC).
 

Radio Calvi
Autres actualités :