Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conseil municipal d’Ajaccio Budget : La ville tient le cap !
1 photo disponible

Conseil municipal d’Ajaccio Budget : La ville tient le cap !


Calvi

Par

Le 28 Mars 2018


En ouverture de la séance, Laurent Marcangeli est revenu sur le fléau qui a frappé la petite commune de Trèbes, dans l’Aude, avec la mort de quatre personnes dont le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, originaire de Vico :
« Malgré les attentats déjoués, malgré les efforts des forces de sécurité, des malheureux ont perdu la vie devant ce fanatisme, cette négation même de l’être humain que constitue le terrorisme islamiste. J’ai une pensée particulière pour ce héros, Arnaud Beltrame, originaire de Vico, qui a donné sa vie. »

Aussitôt, une minute de silence a été observée par le conseil municipal. Le maire a également évoqué, sans entrer dans le détail, « un événement qui n’est pas passé inaperçu » après la convocation au CRPJ il y a quinze jours avec Stéphane Sbraggia, son premier adjoint :
« Nous avons appris beaucoup de chose à l’occasion de cette visite si particulière à savoir qu’il est possible que la ville ait été victime d’un certain nombre de choses. C’est la raison pour laquelle j’ai demandé la constitution de partie civile de la ville dans le cadre de l’instruction ouverte par le juge. Je veux que la ville, si elle a été victime, puisse se défendre et défendre ses intérêts… »

Ajaccio et le projet » cœur de ville »
Le maire est revenu sur l’annonce faite par le Ministre de la Cohésion et des Territoires sur le projet « cœur de ville » et les cités qui ont été retenues :
« Notre ville en fait partie et c’est réconfortant dans la mesure où c’est le fruit d’un positionnement, le fruit d’un travail, d’une volonté, celle d’inscrire le développement de notre centre-ville sur l’aménagement, son positionnement au cœur de nos politiques publiques. Après la phase de sélection que nous avons passée avec succès, vient la phase de réalisation, le travail sur les projets. Nous avons avec l’ensemble des services présenté un certain nombre de sujets qui s’inscrivent pleinement dans cette volonté de dynamisation du cœur de ville. Dans les semaines et mois à venir, nous aurons l’occasion de rentrer dans les détails, pour rechercher les financements et les projets structurants. C’est une bonne nouvelle pour la ville d’Ajaccio. Le plus important reste à faire, à savoir concrétiser les projets »

Budget du personnel à la baisse
L’exercice est fastidieux avec la mise en application des orientations budgétaires qui ont fait l’objet d’un débat il y a quelques semaines. Mais le budget 2018 semble poursuivre son cap de réduction des dépenses avec, il est bon de le préciser, un premier infléchissement au niveau des charges du personnel, ce qui est inédit et conforme aux orientations qui avaient été annoncées dès 2014, comme cela avait été prévu en son temps, avec une accélération sur les exercices suivants. Autre fait marquant annoncé par Stéphane Sbraggia :

« Il s’agit du maintien à haut niveau de notre politique d’investissement, comme en 2017 nous sommes sur des niveaux qui sont bien au-delà de ce qui avait été pratiqué jusque-là. Dans un contexte où nous avons subi pendant plusieurs années une baisse de nos dotations de l’Etat, cumulée à plus de 11 millions d’euros, nous avons maintenu une fiscalité identique. Malgré ce contexte rigoureux, les taux n’ont pas été augmentés et nous avons maintenu une politique d’investissement audacieuse et surtout, nous sommes en train de présenter les projets structurants d’Ajaccio de demain, notamment des projets « cœur de ville » puisque Ajaccio a été retenue au niveau national. »

Il semble que vous ayez fait des économies sur le budget du personnel ?
« C’est vrai et l’on en parle tous les jours. C’est une charge qui pèse sur le fonctionnement de la collectivité. Il est effectivement important de rééquilibrer certains services. Cela peut paraître paradoxal mais il y avait des manques dans les filières techniques et nous avons simplement inversé la tendance, on a diminué l’emploi administratif et revalorisé certains sections au niveau technique.
Aujourd’hui on arrive à un fléchissement malgré aussi, je le rappelle, une suppression des dispositifs d’accompagnement à l’emploi qui venaient en atténuation des charges de la ville. Tour cela montre aujourd’hui, au niveau de la gestion, la ville tient le cap… »
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia

Le 15 Mars 2019

Après trois recours déposés par l’Etat, l’association U Levante et un particulier contre le PLU (plan local d’urbanisme) de Cauro, ce 14 mars, par deux jugements le tribunal administratif de Bastia a annulé pour irrégularité la délibération du conseil municipal ayant approuvé le document le 28 novembre 2017.

Radio Calvi Le député Michel Castellani met en garde le gouvernement contre sa politique à l’égard de la Corse

Le 15 Mars 2019

Pas contents les députés corses après le vote, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale, de la loi créant une Agence nationale de cohésion des territoires. Une agence, perçue par les trois députés nationalistes et leurs collègues du groupe Libertés & Territoires, mais aussi par de nombreux députés, comme une complication supplémentaire à l'usine à gaz administrative actuelle. Ils l’accusent, sous couvert de décentralisation, de donner un pouvoir trop important au préfet au détriment des élus locaux des collectivités à financer, de placer le représentant de l’Etat comme référent unique ! Suite au rejet des amendements de l’opposition, le député de Bastia, Michel Castellani, a interpellé fermement la ministre, Jacqueline Gourault, pour la mettre en garde contre la politique du gouvernement à l'égard de la Corse.

Radio Calvi Un nouveau cas de violences conjugales à l'Ile-Rousse: l'auteur interpellé et condamné

Le 15 Mars 2019

Un homme soupçonné de menaces de mort et d'appels malveillants envers son ex-concubine a été interpellé en début de semaine, placé en garde à vue, présenté au parquet et placé en détention provisoire, avant de répondre de ses actes ce jeudi devant le Tribunal où il était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de mise à l'épreuve et obligation de soins.

Radio Calvi 14 Mars 2011-14 Mars 2019 : CNI a passé le cap des 8 ans !

Le 15 Mars 2019

Cela fait 8 ans à présent que Corse net Infos, auquel on préfère désormais l'acronyme CNI, signe de son ancrage dans la vie quotidienne de l'île, délivre en permanence sur internet son flot de nouvelles - bonnes ou mauvaises - à un cercle de lecteurs fidèles qui ne cesse de s'élargir. Aujourd'hui devenu incontournable, notre pure player ne cesse d'avancer sur la voie empruntée un jour du mois de Mars 2011, le 14 très précisément.

Radio Calvi Un Via Crucis "revisité" par le Svegliu Calvese

Le 14 Mars 2019

Dans le cadre d'une représentation "revisitée" de Via Crucis, l'association du Svegliu Calvese vous invite à la rejoindre les samedi 16 et dimanche 17 mars, à partir de 17 heures à la Poudrière, pour une première réunion d'information

Radio Calvi
Autres actualités :