Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Corte : La deuxième bioplateforme publique de Corse opérationnelle
1 photo disponible

Corte : La deuxième bioplateforme publique de Corse opérationnelle


Calvi

Par

Le 12 Avril 2019


La satisfaction se lisait sur tous les visages ce jeudi matin à proximité du quai de transfert de Corte où a été créée la deuxième bioplateforme de Corse.
D'autant qu'à la faveur de cet aménagement et à entendre les propos de Xavier Poli, président de la communauté des communes du Centre-Corse (4C), l'on a compris que l'endroit n'avait pas toujours été en l'état…

Cette inauguration n'est en fait pour la 4C qu'un prolongement de l'action qui est la sienne au plan de l'engagement pris avec le Syvadec pour le traitement des biodéchets.
En effet, la communauté des communes collecte depuis 4 ans, déjà, les déchets de cuisine fermentescibles, en porte à porte 3 fois par semaine, auprès d'établissements ayant signé la charte du pilote du programme européen Scow dont nous avons déjà eu l'occasion de parler : Crous, Lycée Pascal-Paoli, Afpa, Hôpital de Corte-Tattone, Casino, cantines scolaires, U Serenu et certains restaurants.


La mise en service de la bioplateforme va permettre désormais à la communauté des communes de franchir une nouvelle étape : la collecte mécanisée en porte à porte aux quartiers pavillonnaires de Corte pour, à terme - c'est le but recherché -réduire la part des déchets destinés à l'enfouissement mais aussi créer un circuit court entre les lieux de production et de collecte et l'unité de valorisation de proximité. Ainsi, les végétaux nécessaires à la production du compost normé seront issus de déchetterie intercommunale.
"La volonté unanime de tous - élus et collectivités - permet aujourd'hui au plan arrêté par al collectivité de Corse d'évoluer : on est en droit de se réjouir" a déclaré en substance François Sargentini, président de l'OEC.
Mais si l'on doit se féliciter de cette évolution, tout le monde sait que le chemin à parcourir est encore long avant de débarrasser la Corse du problème devenu récurrent de ses déchets.
Caractéristiques techniques
Surface : 2 450 m2
Tonnage déchets verts : 1000 tonnes/an
Tonnage déchets : 700 tonnes /an
Travaux : 285 000 €
Ademe : 35 %
Office de l'Environnement de la Corse : 35 %
Syvadec : 30%



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
23eme open international de L'Ile Rousse: des huitièmes sans surprise

Le 25 Juin 2019

Il n'y a pas eu de réelles surprises pour les huitièmes de finale du 23èmes Open International de Squash de l'Ile-Rousse où tous les favoris sont présents

Radio Calvi Bastia : première action de la branche corse de "Extinction Rébellion"

Le 25 Juin 2019

Une branche du mouvement international « Extinction Rébellion » vient de se créer en Corse. Dimanche matin une vingtaine de militants a mené une première action à Bastia.

Radio Calvi Savannah : Une minute de "silence et de colère" devant le tribunal d ‘Ajaccio

Le 25 Juin 2019

De nombreuses personnes de l'association Femmes Solidaires, et des proches de la famille, sont venues soutenir ce lundi Mylène Jacquet, la mère de Savannah Torrenti pour le deuxième jour du procès de Alex Bouchard, accusé d’avoir tué la jeune ajaccienne en 2016. Une journée émouvante pour la famille de la victime.
 

Radio Calvi Incidents sur le port de Bastia : deux passagers poursuivis pour "violences"

Le 25 Juin 2019

Nous avons relaté les incidents qui se sont produits dimanche vers 22 heures sur le port de Bastia où des grévistes ont été visés par des fusées de détresse tirées depuis le bord du Pascal-Lota, le navire de la Corsica Ferries à quai à Bastia en raison de la grève de La Méridionale. Deux passagers ont été placés en garde à vue. Ils seront poursuivis pour "violences".

Radio Calvi Desserte maritime : Le Conseil d’Etat déboute La Méridionale sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano

Le 25 Juin 2019

L’arrêt du Conseil d’Etat est tombé, comme prévu, lundi après-midi, et il est sans appel. Il rejette le pourvoi de La Méridionale qui contestait son éviction de la Délégation de service public (DSP) maritime transitoire sur les lignes Ajaccio et Propriano. Le Conseil d’Etat donne raison à la Collectivité de Corse (CdC), ce qui clôt le contentieux sur ces deux dessertes, empêche toute annulation de l’appel d’offres, et confirme l’attribution à l’autre compagnie en lice : Corsica Linea.
 

Radio Calvi
Autres actualités :