Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Drame familial de Calvi : Kevin Gillet toujours dans un état critique
1 photo disponible

Drame familial de Calvi : Kevin Gillet toujours dans un état critique


Calvi

Par

Le 18 Août 2017


Bien qu'il ait quitté Calvi pour la région parisienne où il s'est installé, Kevin Gillet, 27 ans ne manque jamais une occasion de revenir chez lui à Calvi pour retrouver sa famille et ses amis.
Jeudi matin, à l'annonce du drame qui s'est joué dans la nuit à la Résidence Santore, dans le Centre-Ville, l'émotion était grande.
Même si chacun s'accorde à dire que Kevin a eu une adolescence perturbée, tous sont unanimes pour souligner que c'est un garçon d'une grande gentillesse, apprécié de tous et comptant de nombreux amis.


Les moyens de secours, ainsi que nous l'avons relaté, se sont mobilisés pour lui apporter les soins nécessaires, avant son évacuation par l'hélicoptère de la Sécurité Civile vers le Centre Hospitalier de Bastia où il était admis aux urgences et ensuite en service de réanimation.
Son état est jugé critique et son pronostic vital est fortement engagé.


A début de soirée, même si les nouvelles sont toujours aussi alarmantes, avec la force de caractère qui le caractérise, Kevin luttait contre la mort et entretenait l'espoir de sa famille, anéantie, et ses amis qui n'arrivent toujours pas à comprendre comment un membre de sa famille a pu en arriver là.


On l'a dit, l'auteur présumé du coup de feu qui a atteint Kevin en pleine tête a été interpellé peu après les faits, visiblement pas dans son état normal, conduit dans les locaux de la caserne de gendarmerie de Tramariccia, et placé en garde à vue.
Connu des services de police pour des actes de violence, l'auteur présumé est décrit comme un homme instable, très colérique, souvent en état d'ébriété et n'hésitant pas à s'en prendre à son entourage.


Dans la cité HLM de "Santore", des témoins racontent que régulièrement il rôdait dans les parages et qu'il n'hésitait pas à s'en prendre au premier venu.
Toujours interrogé par les gendarmes en charge de l'enquête, l'homme sera vraisemblablement transféré au parquet dans la journée de vendredi et entendu par le magistrat instructeur.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Cérémonie au carré militaire de Calvi avec les anciens du 2e REP

Le 22 Septembre 2017

Le 2e Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi va fêter en cette fin de semaine Saint Michel, patron des parachutistes et son 50e anniversaire de son installation à Calvi. A cette occasion, un dépôt de gerbe a eu lieu en début de soirée de jeudi au Carré Militaire de Calvi en présence des anciens venus tout spécialement

Radio Calvi Jean-Baptiste Arena : « Il est important que la famille nationaliste soit rassemblée »

Le 22 Septembre 2017


C’est l’une des surprises de ces élections territoriales. Jean-Baptiste Arena, maire-adjoint de Patrimoniu, proche de Gilles Simeoni dont il fut le suppléant aux Législatives de 2012 et qu’il a accompagné à la victoire aux Municipales de 2014, conduit une liste en binôme avec Paul-Félix Benedetti, leader d’U Rinnovu. Une liste, non estampillée Rinnovu, mais ouverte à tous les Nationalistes. Ce vigneron, militant nationaliste depuis son plus jeune âge, aussi connu pour la qualité de son vin que pour la force de ses convictions, a été, dans son territoire de la Conca d’Oru, l’un des fers de lance d’une autre manière de faire de la politique. Il explique, à Corse Net Infos, qu’il a décidé de s’engager pour ouvrir une autre voie et œuvrer à l’union de tous les Nationalistes.
 

Radio Calvi Collège Arthur-Giovoni : Personnels bousculés et principal adjoint agressé. Une plainte déposée

Le 22 Septembre 2017

Le principal du collège Arthur-Giovoni a été agressé par la maman d’un élève de l’établissement pour des raisons que l’on ignore. L’affaire a fait grand bruit et mobilisé un certain nombre de personnes qui se sont aussitôt rendues sur les lieux. Une plainte a été déposée. Dans un communiqué, le recteur de l'académie de Corse, Philippe Lacombe, stigmatise cet acte

Radio Calvi Après les tirs de Centuri : "Les maires en ont assez d'être menacés"

Le 22 Septembre 2017

"Les maires en ont assez de subir des violences verbales et physiques. C'est ce que nous sommes venus dire aujourd'hui au préfet de Haute-Corse". c'est le message, qui n'est pas nouveau, qu'a voulu faire passer jeudi après-midi Pierre-Marie Mancini, président de l'association des maires de Haute-Corse, qui en signe de soutien à David Brugioni, le maire de Centuri dont la maison a fait l'objet d'un tir de chevrotines, avait appelé les édiles - François Orlandi, président du conseil départemental de Haute-Corse était également présent - adhérents de l'association à se rassembler devant la préfecture de la Haute-Corse. Une délégation conduite par Pierre-Marie Mancini, Laurence Piazza, maire de Meria, Anthony Hottier, maire de Barrettali, David Brugioni et Pierre Savelli, maire de Bastia est allée faire part de ses inquiétudes au représentant de l'Etat. Auparavant Pierre-Marie Mancini a fait part de ses préoccupations de président de l'association des maires de Haute-Corse, à CNI.

Radio Calvi Centuri : Les avocats de José Micheli montent au créneau

Le 22 Septembre 2017

Le différend qui, au bout du Cap Corse, oppose la municipalité en place et la précédente et qui met en ébullition la commune de Centuri depuis les dernières élections, n'est pas près de prendre fin. Après le mitraillage de la maison de David Brugioni il a pris un tour plus aigu encore, accentué à dessein, selon la partie adverse, par les propos tenus par le premier magistrat de la commune. Jeudi matin Jean-Sébastien De Casalta et Eric Morin, ses avocats, et José Micheli l'ancien maire, qui d'emblée ont condamné l'acte qui a visé David Brugioni, ont, à leur tour, décidé de s'exprimer.

Radio Calvi
Autres actualités :