Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Host 'citypass.fr' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /home/radiocal/www/connexion.php on line 18
Radio Calvi Citadelle 91.7 fm
Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Economie corse : Le boom estival des transports et le recul de la restauration
1 photo disponible

Economie corse : Le boom estival des transports et le recul de la restauration


Calvi

Par

Le 17 Août 2018


C’est un indicateur du climat conjoncturel des affaires dans l’île que livre, chaque mois, la Banque de France qui recueille et synthétise des informations auprès des chefs d'entreprises. Affiné depuis juin pour améliorer le traitement de la saisonnalité, il est désormais conforme aux pratiques internationales. Un indicateur, donc, globalement favorable en juillet, même si tous les secteurs économiques ne sont pas logés à la même enseigne.

Des prévisions industrielles positives
L’activité industrielle, qui pèse 9% des effectifs de l’économie corse, s’essouffle et ralentit depuis le début de l’année, après la hausse quasi-continue qu’elle a connue de 2015 à 2017. Néanmoins, les prévisions de production après les fermetures estivales restent positives. Les carnets de commandes demeurent bien remplis et progressent de nouveau dans l’agroalimentaire et surtout dans les autres produits industriels (plastique, métallurgie...). Les stocks sont globalement adaptés à la demande, sauf pour les produits métallurgiques ou plastiques. Le taux d’utilisation des capacités de production ralentit dans plusieurs secteurs, mais se maintient à un niveau élevé, supérieur à sa moyenne de longue période. Il reste toujours élevé dans les « autres produits industriels », stable à un haut niveau pour le matériel de transport, et fort dans la majorité des secteurs de l’agroalimentaire.

Des boissons très demandées
Un bémol estival également pour l’agroalimentaire – fabrication de denrées et de boissons – dont l’activité fléchit en juillet, malgré une demande qui reste consistante. Dans la lignée des mois précédents, elle conserve un bon rythme, même si les niveaux erratiques du printemps et les bons résultats des années précédentes amènent une donnée conjoncturelle négative. La production est, de nouveau, attendue en hausse. Les carnets de commandes sont jugés assez satisfaisants dans l’ensemble des secteurs, à l’exception de quelques produits en fin de saison.
 Les stocks sont adaptés, sauf pour le secteur des boissons très sollicité cet été.

Le transport au top
Aucune pause, par contre, pour le secteur des transports qui a toujours le vent en poupe. Le rythme d’activité est toujours très élevé et proche de son maximum. Porté par des carnets de commande importants, il devrait se maintenir à ce niveau toute l’année. Le rythme de livraisons est maintenu. L’activité des « autres produits industriels » demeure d’un bon niveau et les carnets toujours confortables permettent des prévisions de nouveau favorables pour la reprise après l’arrêt estival.

Des services en hausse
La conjoncture reste également favorable pour les services marchands qui totalisent 74% des effectifs globaux. Même si leur activité marque le pas dans certains domaines par rapport à 2017, ils enregistrent une nouvelle progression tant d’un mois que d’un an sur l’autre. Les prévisions demeurent majoritairement positives, hormis pour certaines activités techniques. Les activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie et d’analyse technique sont au ralenti depuis la fin de la période des déclarations fiscales et de certains travaux et devrait se contracter jusqu’à la rentrée.

Recul de la restauration
La location de véhicules connaît son boom saisonnier et conserve son avance sur l’an dernier. Les prévisions sont bonnes. La hausse saisonnière de l’activité dans le transport ne permet cependant pas d’atteindre le niveau de l’an passé concernant l’entreposage. Si, comme attendu, l’activité de l’hébergement progresse sensiblement en juillet, elle n’atteint pas toujours son niveau de juillet 2017. Pour la restauration, l’évolution est moins favorable avec un recul assez marqué à un an d’intervalle.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée au profit du Centre Musical "U Timpanu" à Calvi

Le 09 Novembre 2018

Le samedi 10 novembre au Village Vacances "La Balagne" à Calvi sera organisé une soirée au profit du Centre Musical de "U Timpanu"

Radio Calvi Collectivité de Corse et SFR : La fibre pour tous les Corses dans 5 ans

Le 09 Novembre 2018

Comme cela a été décidé, c’est SFR qui sera en charge du déploiement de la fibre optique en Corse. Les collectivités territoriales ont attribué la DSP à l’opérateur au carré rouge qui est en train de mettre en œuvre un plan ambitieux de raccordement au sein de l’île. SFR a 5 ans pour déployer 170 000 prises FTTH en Corse. La convention a été signée jeudisoir à la Collectivité de Corse entre Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif et Alain Weill, PDG de Altice-France pour SFR-Collectivités

Radio Calvi L'Ile-Rousse : Jean-Paul Beneteau a "rejoint le Panthéon des grands serviteurs du Service Public"

Le 09 Novembre 2018

Les obsèques du commandant Jean-Paul Beneteau, pompier professionnel (er), victime de la tempête Adrian, le 29 octobre dernier ont été célébrées ce jeudi matin à L'Ile-Rousse en présence de la grande famille des pompiers de Corse-du-Sud et de Haute-Corse et près d'un millier de personnes dont le président de l'Exécutif de Corse et de nombreux élus

Radio Calvi Qui sont les soldats de Corse morts pour la France durant la Première Guerre Mondiale ?

Le 09 Novembre 2018

Ces 11 395 Poilus (et civils), Corses de sang ou de sol, sont morts durant la Première Guerre Mondiale, reconnus "Mort pour la France" et/ou figurant sur un Monument aux Morts en Corse. Si l'on rajoute les 145 qui ne répondent pas à ces 2 critères on obtient un total de 11 540 tués. Dans sa Cronica di a Corsica Orsu Ghjuvanni Caporossi a réalisé un travail considérable avec l'aide du site du ministère de la Défense, les archives départementales de la Corse-du-Sud, du site http://www.memorialgenweb.org/ et de l'ouvrage "Du deuil à la mémoire, les monuments aux morts de la Corse (Guerre de 1914-1918)" de Georges Ravis-Giordani et Jean-Paul Pellegrinetti (Editions Albiana, 2011). Nous en avons extraits ses conclusions mais sa Cronica, qui a nécessité un travail considérable, est à lire absolument.

Radio Calvi La flamme du Soldat Inconnu à Bastia

Le 09 Novembre 2018

vLa flamme du soldat inconnu, qui brûle pour l'éternité sous l'Arc de Triomphe, est parti mardi, à l'initiative de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS), en direction de tous les territoires. Dans le cadre du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la Haute-Corse et Bastia l'ont réceptionnée jeudi matin. Pour la circonstance après que la flamme soit arrivée à bon port, avec la délégation qui était montée jusqu'à Paris pour la prélever, un relais intergénérationnel a été organisé sur la place Saint-Nicolas avec des élèves de CM2 de l'école Venturi, du collège Vinciguerra et du Lycée Jeanne d’Arc et des militaires de la sécurité civile en collaboration, bien sûr, avec l’Office national des anciens combattants, l, l’USEP, les CPCD et CPC EPS etc. Nathalie Constantini, directrice nationale de l'USS explique pourquoi elle a tant tenu à ce que la Flamme du Soldat Inconnu passe par Bastia. Un résumé en vidéo et en images de la matinée de jeudi sur la place Saint-Nicolas.

Radio Calvi
Autres actualités :