Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Entreprise : La Banque de France se mobilise pour accompagner les TPE
1 photo disponible

Entreprise : La Banque de France se mobilise pour accompagner les TPE


Calvi

Par

Le 12 Avril 2018


- Pourquoi avez-vous mis en place une mission TPE ?
- Pour répondre à un vrai besoin identifié par les pouvoirs publics. A savoir, le constat qu’un chef d’entreprise est en général très isolé et qu’un dirigeant de TPE l’est encore plus. L’idée, qui a été retenue par notre gouverneur, est de mettre le réseau Banque de France à disposition de ces chefs d’entreprises à travers des correspondants TPE spécialement désignés et formés pour les orienter et les piloter vers les services compétents. Le chef d’entreprise peut, ainsi, en consultant uniquement le correspondant TPE, avoir accès à l’ensemble des services. C’est un nouveau dispositif ouvert à toutes les TPE, pas seulement celles en difficulté.

- Quels services offrez-vous exactement ?
- Nous ne sommes pas un nouveau guichet. Nous ne donnons pas de subventions. Nous ne distribuons rien. Nous sommes juste là pour mettre en valeur l’ensemble des dispositifs qui peuvent accompagner un chef d’entreprise dans la vie de son entreprise, et, donc, répondre à différentes problématiques qui peuvent être très simples ou très compliquées. L’idée est d’aider une TPE tout au long de son fonctionnement. Nous souhaitons venir en appui pas seulement aux entreprises en difficulté financière, mais aussi orienter celles qui ont besoin de franchir des seuils, de se développer à l’export… Notre rôle est de nouer en amont des conventions avec toutes les réseaux locaux qui sont là pour rendre service aux entreprises. Cela nous permet d’être un point d’appui, un point unique qui a la bonne connaissance des personnes et des services qui peuvent vraiment aider un chef d’entreprise.

- Les chefs d’entreprise sont-ils mal informés ?
- Oui ! On s’est rendu compte qu’il existait plein de dispositifs en France. Chacun d’eux est tout à fait performant, mais un chef d’entreprise n’en a pas forcément la connaissance. Il y a trop d’informations, il n’a pas le temps d’aller chercher toute l’information dont il a besoin. La Banque de France met à sa disposition sa connaissance de tous ces dispositifs. En prenant le temps de rencontrer le correspondant TPE de la Banque de France, le chef d’entreprise aura en face de lui une personne qui aura fait en amont le travail de s’informer de tout ce qui existe. Le correspondant TPE ne se substitue pas aux dispositifs en question, mais oriente l’entreprise vers ceux susceptibles de répondre à sa problématique. Jusqu’à maintenant, la Banque de France traitait les entreprises qui avaient une taille supérieure, aujourd’hui elle met à disposition des TPE de l’écoute et de l’orientation. C’est une nouveauté !

- Vous évoquez l’isolement des chefs d’entreprise. Comment faites-vous ce constat ?
- Ce n’est pas nous qui faisons ce constat, mais les organismes professionnels. Un chef d’entreprise, qui est tout seul ou peu aidé, n’a pas à sa disposition des services qui lui apportent toute l’information. C’est parfois utile d’avoir un facilitateur, quelqu’un qui met à sa disposition, directement, de l’information vérifiée et utile. C’est la nouvelle mission que s’est fixée, fin 2016, la Banque de France. Nous essayons de la mettre en place sur tout le territoire, y compris dans les DOM (Déplacement d’Outre-Mer).

- Comment un chef d’entreprise peut-il joindre ce correspondant TPE ?
- Nous essayons d’être modernes. Nous disposons d’un numéro Vert national où, en indiquant son département, une entreprise est mise directement en communication avec le correspondant TPE. On peut également le joindre par Internet. Ces moyens évitent de se déplacer dans un premier temps. S’il y a besoin de rencontrer le chef d’entreprise, un rendez-vous est, alors, pris.

- Quels sont les premiers besoins des TPE corses ?
- En 2017, première année de mise en place du dispositif, les entreprises, qui sont venues nous voir, avaient plutôt des problématiques de difficultés de financement. Nous étions, de ce fait, dans notre rôle traditionnel. L’idée, je le répète, est de ne pas se cantonner uniquement à cela, le spectre est très large et concerne toute la vie d’une entreprise depuis sa création jusqu’à des choix d’orientation et de croissance.

- Quelle est la situation des TPE corses ? Sont-elles majoritairement en difficulté ?
- Non ! Ce n’est pas le constat que nous avons fait dans notre étude annuelle. Parmi les entreprises que nous interrogeons tous les ans pour savoir comment s’est passée l’année écoulée et comment elles envisagent 2018, le constat sur les TPE est moins positif que le constat global sur l’ensemble du tissu entrepreneurial, mais les TPE ne sont pas, non plus, franchement à contre-courant. Globalement, le tissu TPE a une bonne tenue et n’est pas en difficulté, même s’il peut y avoir des TPE en difficulté particulière. C’est celles-là qu’il faut aider parce que notre rôle est de faire en sorte que l’économie aille bien et que les acteurs puissent trouver les bons appuis pour continuer à se développer.

Propos recueillis par Nicole MARI.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Festivoce : L'adieu à la scène balanine d'Antoine Ciosi

Le 16 Juillet 2018

Samedi soir, aux côtés de nombreux chanteurs et musiciens insulaires, c'est le grand Antoine Ciosi qui a clôturé l'édition 2018 du festival Festivoce,.

Radio Calvi A Fiera du l'Alivu : 30 ans déjà !

Le 16 Juillet 2018

Malgré l'annulation de la foire en 2005 à la suite des incendies qui avaient ravagé en partie de la Balagne, A Fiera di L'Alivu fête bel et bien son 30ème anniversaire cette année

Radio Calvi Calvi : Un concert pour le 20e anniversaire du refuge "Nos amis à quatre pattes"

Le 16 Juillet 2018

L'association d'utilité publique "Nos amis à quatre pattes" de Calvi fête son 20e anniversairde avec un concert exceptionnel au complexe sportif Calvi-Balagne le mardi 17 juillet. Francine Massiani, Letizia Giuntini et le Groupe Sumenta Nova seront à l'affiche de cette soirée au profit du refuge

Radio Calvi Pierre Poli : « Au SIS2A, nous avons un besoin très fort de sapeurs-pompiers volontaires »

Le 16 Juillet 2018

Après des années dramatiques sur le front des incendies, les deux Services d’incendie et de secours de Corse (SIS) sont, depuis le début de l’été, sur le pied de guerre. Si les fortes pluies ont diminué les risques, la forte chaleur ne manque pas d’inquiéter d’autant que le débroussaillage est loin d’être assuré partout. Pierre Poli, président du Service d’incendie et de secours de Corse du Sud (SIS 2A), s’inquiète du manque de sapeurs-pompiers volontaires, notamment dans le rural, et entend travailler avec les associations de veille créées par les habitants dans les régions menacées. Il explique, à Corse Net Infos, que pour être plus efficace, il faut mutualiser les moyens et fusionner les deux SIS en une seule entité.

Radio Calvi Ajaccio célèbre la victoire des champions du monde

Le 16 Juillet 2018

Plusieurs centaines de personnes ont fêté à Ajaccio, la victoire des Bleus en finale de la coupe du monde ce dimanche. Massés, pour la plupart, dans les terrasses des cafés, les supporters, parmi lesquels on note beaucoup de touristes, ont donné de la voix pendant et après le match. Quelques incidents ont eu lieu près de la Rue Roi de Rome, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre pour ramener le calme. Des incidents similaires ont été signalés à Bastia

Radio Calvi
Autres actualités :