Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Host 'citypass.fr' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /home/radiocal/www/connexion.php on line 18
Radio Calvi Citadelle 91.7 fm
Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

EXCLUSIF : Qui est Miss Bastia 2018 ?
1 photo disponible

EXCLUSIF : Qui est Miss Bastia 2018 ?


Calvi

Par

Le 17 Août 2018


Le 11 août dernier, six candidates au titre de Miss Bastia ont fait le show sur la place du marché pour remporter la couronne. Le jury était composé de cinq personnes représentant les commerçants du marché, l'union des commerçants du centre ville de Bastia, la CAB, la CCI de Haute-Corse et la mairie de Bastia. Cette élection n'aurait pas pu avoir lieu sans la précieuse participation de l'association des commerçants du centre ville de Bastia et des commerçants du marché.

A la fin de la soirée Solène Cuvereaux 24 ans, 1m74, jeune bastiaise de coeur a donc remporté le titre de Miss Bastia 2018.
Corse Net Infos vous propose de découvrir cette passionnée d'équitation et de mode dans une interview exclusive !

- Tout d'abord, que signifie pour vous le titre de Miss Bastia ?
- Je suis née en Ardèche, cela fait quatre ans que j'habite à Biguglia. Petite, je venais régulièrement en Corse. Aujourd'hui, je suis très heureuse d'y habiter. J'aime beaucoup Bastia qui est véritablement ma ville de coeur. C'est pour ça que remporter le titre de Miss Bastia est pour moi significatif. C'est un réel honneur. C'est vrai que j'en suis très fière.

- Que faites vous dans la vie ?
- Je viens de réussir le concours de sous-officier pour évoluer dans la cavalerie de la garde républicaine. J'attends mon incorporation à l'école en 2019. Si je deviens Miss Corse, mon entrée en école peut être décalée pendant deux ans.

- Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire à l'élection des Miss ?
- C'est un rêve de petite fille, j'ai toujours aimé les Miss. Ce n'est pas la première fois que je participe à un concours de beauté, en 2015 j'avais terminé première dauphine de miss Haute-Corse. A 24 ans, j'ai décidé de réaliser ce rêve que j'avais dû mettre en attente pour m'accomplir professionnellement. Le timing était parfait, c'était la dernière année pour concourir. C'est vraiment le bon moment.

- Pourquoi vouloir être Miss ?
- J'aimerais devenir miss Corse pour représenter toutes les femmes de l'île. Je veux montrer que les femmes sont belles, peu importe leur morphologie, qu'elles sont libres et indépendantes. J'aimerais être Miss pour soutenir la cause féministe et me battre pour que la condition de la femme soit meilleure. Le métier que j'entends entreprendre est très masculin et je voudrais montrer que l'on peut être féminine et exercer un travail où les hommes sont majoritaires. La cause animale me tient également beaucoup à coeur, j'aimerais lutter contre les abandons, la maltraitance... Etre Miss serait pour moi une façon de représenter notre belle région, mettre en valeur nos produits et nos créateurs. Egalement de mettre un pied dans le monde de la mode, un milieu qui m'intéresse particulièrement.

- Quelles sont vos passions ?
- C'est bien sûr les chevaux et l'équitation. Je suis propriétaire d'un pur sang arabe Benjhy qui a cinq ans. Avec lui, je pars régulièrement en concours et nous sommes classés quatrième au niveau national. Je pars d'ailleurs de vendredi à dimanche au championnat équestre de France. Cette passion, j'ai décidé d'en faire mon métier en intégrant l'école de sous-officier pour la cavalerie de la garde républicaine. J'aime également la mode et le sport. Pendant mon temps libre, je vais beaucoup au contact de la nature en courant, en faisant du canyoning... J'adore le contact avec la nature.

- Un petit mot pour terminer ?
Tout est possible quand on le veut et il faut croire en ses rêves.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée au profit du Centre Musical "U Timpanu" à Calvi

Le 09 Novembre 2018

Le samedi 10 novembre au Village Vacances "La Balagne" à Calvi sera organisé une soirée au profit du Centre Musical de "U Timpanu"

Radio Calvi Collectivité de Corse et SFR : La fibre pour tous les Corses dans 5 ans

Le 09 Novembre 2018

Comme cela a été décidé, c’est SFR qui sera en charge du déploiement de la fibre optique en Corse. Les collectivités territoriales ont attribué la DSP à l’opérateur au carré rouge qui est en train de mettre en œuvre un plan ambitieux de raccordement au sein de l’île. SFR a 5 ans pour déployer 170 000 prises FTTH en Corse. La convention a été signée jeudisoir à la Collectivité de Corse entre Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif et Alain Weill, PDG de Altice-France pour SFR-Collectivités

Radio Calvi L'Ile-Rousse : Jean-Paul Beneteau a "rejoint le Panthéon des grands serviteurs du Service Public"

Le 09 Novembre 2018

Les obsèques du commandant Jean-Paul Beneteau, pompier professionnel (er), victime de la tempête Adrian, le 29 octobre dernier ont été célébrées ce jeudi matin à L'Ile-Rousse en présence de la grande famille des pompiers de Corse-du-Sud et de Haute-Corse et près d'un millier de personnes dont le président de l'Exécutif de Corse et de nombreux élus

Radio Calvi Qui sont les soldats de Corse morts pour la France durant la Première Guerre Mondiale ?

Le 09 Novembre 2018

Ces 11 395 Poilus (et civils), Corses de sang ou de sol, sont morts durant la Première Guerre Mondiale, reconnus "Mort pour la France" et/ou figurant sur un Monument aux Morts en Corse. Si l'on rajoute les 145 qui ne répondent pas à ces 2 critères on obtient un total de 11 540 tués. Dans sa Cronica di a Corsica Orsu Ghjuvanni Caporossi a réalisé un travail considérable avec l'aide du site du ministère de la Défense, les archives départementales de la Corse-du-Sud, du site http://www.memorialgenweb.org/ et de l'ouvrage "Du deuil à la mémoire, les monuments aux morts de la Corse (Guerre de 1914-1918)" de Georges Ravis-Giordani et Jean-Paul Pellegrinetti (Editions Albiana, 2011). Nous en avons extraits ses conclusions mais sa Cronica, qui a nécessité un travail considérable, est à lire absolument.

Radio Calvi La flamme du Soldat Inconnu à Bastia

Le 09 Novembre 2018

vLa flamme du soldat inconnu, qui brûle pour l'éternité sous l'Arc de Triomphe, est parti mardi, à l'initiative de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS), en direction de tous les territoires. Dans le cadre du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la Haute-Corse et Bastia l'ont réceptionnée jeudi matin. Pour la circonstance après que la flamme soit arrivée à bon port, avec la délégation qui était montée jusqu'à Paris pour la prélever, un relais intergénérationnel a été organisé sur la place Saint-Nicolas avec des élèves de CM2 de l'école Venturi, du collège Vinciguerra et du Lycée Jeanne d’Arc et des militaires de la sécurité civile en collaboration, bien sûr, avec l’Office national des anciens combattants, l, l’USEP, les CPCD et CPC EPS etc. Nathalie Constantini, directrice nationale de l'USS explique pourquoi elle a tant tenu à ce que la Flamme du Soldat Inconnu passe par Bastia. Un résumé en vidéo et en images de la matinée de jeudi sur la place Saint-Nicolas.

Radio Calvi
Autres actualités :