Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

François de Rugy : "Comportement anormal du navire tunisien et pas de veille à la barre"
1 photo disponible

François de Rugy : "Comportement anormal du navire tunisien et pas de veille à la barre"


Calvi

Par

Le 09 Octobre 2018


Mais c'est l'enquête qui a été ouverte qui devra déterminer comment cet accident qui aurait pu avoir de plus grandes conséquences encore a pu se produire.
Lors d'un point presse tenu dans les salons d'honneur de Poretta en fin de soirée François de Rugy a apporté un certain nombre de précisions sur les opérations en cours à 28 km au Nord du Cap Corse

Désincarcération
"L'opération a commencé mais c'est très compliqué "a affirmé le ministre de la transition écologique. Il y a presque 10 mètres de la proue du navire tunisien qui s'est encastrée dans la coque du porte-conteneur".

Pollution
Le fioul de propulsion qui s'est échappé est de l'ordre de 600 tonnes et a commencé à être pompé par les navires italiens venus à la rescousse. Il a "tendance à s'étirer vers le Nord."

Plan Poimar
La nappe nous vous l'avons dit s'étendait, sur près de 20 km dans l'après-midi mais selon François de Rugy elle est "à l'extérieur des limites du parc marin du Cap Corse et de l'Agriate". En tout cas tous les moyens sont mobilisés et tous - équipes civiles et militaires - françaises et italiennes - "font tout pour que cet accident n'ait pas de conséquences écologiques."
En effet le plan Polmar (Pollution maritime) est activé : 7 navires français et italiens sont sur place et des barrages ont été déployés autour des deux navires pour parer à toute nouvelle fuite. "Des experts ont été héltreuillés : il n'y a pas de risque de fuite que le caisson qui contenait les 600 tonnes de fioul de propulsion.


Le navire tunisien à Bastia, le porte-conteneur à Gênes
"Le navire tunisien, une fois désincarcéré viendra à Bastia où il pourra être réparé mais il devra faire l'objet d'un examen approfondi" a souligné François de Rougy. Quant au porte-conteneur il mettra le cap sur Gênes "port le plus proche capable d'accueillir des bateaux de cette taille". Selon le ministre qui a affirmé le bateau chypriote " il était au mouillage à cet endroit depuis le 27 Septembre et qui avait signalé sa position", les deux bateaux sont en bon état



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Agression en Balagne : Core in Fronte Balagna réagit

Le 21 Août 2019

A la suite des agressions survenues en Balagne, contre une octogénaire de Calenzana et un sapeurs-pompiers de Calvi, Corse in Fronte Balagna a souhaité réagir.

Radio Calvi Promotion de l'éthique professionnelle : Serena Romani lauréate du concours national du Rotary

Le 21 Août 2019

L'île-roussienne Serena Romani, Interne en gériatrie à Sophia Antipolis  a remporté le concours national promotion de l'éthique professionnelle en choisissant le thème:  «  La vieillesse est elle réellement un naufrage? »

Radio Calvi Claude Pianne chevalier de l'ordre national du Mérite honoré à Santa Reparata-di-Balagna

Le 21 Août 2019

Promu chevalier de l'ordre national du Mérite, Claude Pianne, a été décoré dimanche à la salle polyvalente de Santa-Reparata di-Balagne à l'occasion d'une réception, en présence de nombreux invités

Radio Calvi En Corse-du-Sud, l’Etat s’engage dans la lutte contre la divagation animale

Le 21 Août 2019

Une réunion de travail a été organisée ce mardi à la préfecture de Corse-du-Sud avec bon nombre d’acteurs autour de la table. Profession agricole et maire de certaines communes étaient en effet présents aux côtés de la préfète de Région, Josiane Chevalier afin de déterminer des méthodes de lutte contre la divagation particulièrement grandissante des animaux sauvages. Pietrosella et Grossa seront deux communes volontaires pour des expérimentations.

Radio Calvi Haute-Corse : toujours des excès de vitesse

Le 21 Août 2019

L'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de la gendarmerie de la Haute-Corse poursuit inlassablement les contrôles de vitesse, mais la traditionnelle "peur du gendarme" ne semble plus faire effet. Les infractions sont quotidiennes et régulières. Mais bien des fois nombre d'automobilistes sont, malgré tout, rappelés à leur devoir par la gendarmerie

Radio Calvi
Autres actualités :