Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Girolata : Du nouveau au pays des merveilles
1 photo disponible

Girolata : Du nouveau au pays des merveilles


Calvi

Par

Le 05 Octobre 2017


Il va sans dire ces investissements réalisés dans d’excellente conditions, améliorent considérablement la situation de ce haut lieu de l'environnement et du tourisme en Corse, et les conditions d'accueil - ils sont de plus en plus ombreux - de ceux qui le fréquentent.

De gros investissements
Les investissement ont fait l’objet d’un chantier complexe en raison de l’absence de desserte routière du village : transport par barge des engins de chantier sur site, création d’une unité de production de granulats avec curage du lit de la rivière pour fournir les agrégats, nécessité d’importants travaux complémentaires pour la bonne intégration de la STEP dans le site classé.

« La réalisation des commodités sanitaires dans un site à haute fréquentation touristique est une nécessité impérative pour que la Corse soit une destination touristique digne de ce nom. C’était pour la commune une priorité qui a été mise en œuvre dès l’instant que la Station d’Epuration était programmée » a souligné François Alfonsi.


Sur place aux côté du maire de la commune, le directeur de cabinet du préfet, Jean-Philippe Legueult, s’est exprimé sur la qualité des travaux réalisés :
« Depuis le lancement du PEIO en 2002, nous avons financé 124 dossiers sur l’ensemble de la Corse, ce qui représente la somme de 137 millions d’euros d’aides apportés par l’Etat pour 230 millions de travaux. Un financement de près de la moitié. Cela va des dossiers d’assainissement dans toutes les communes de l’île, des petites stations dans les villages jusqu’aux stations les plus importantes. Girolata est un dossier assez emblématique avec les contraintes liées à l’isolement. Il s’agit d’un dossier d’un million trois cents mille euros dont huit cents mille apportés par le PEI. La station d’épuration est un équipement de base sans lequel plus rien n’est possible. Et dans ce lieu magique qu’est Girolata, il fallait le faire. »

 

Pour ce faire, la commune a tenu à remercier les entreprises Natali TP de Borgu (réseaux) et Graziani TP de Livia/Levie (STEP), ainsi que leurs sous-traitants, l’entreprise Pieraggi d’Osani et le BET Blasini de Bastia, pour avoir relevé le défi de ce chantier hors normes et pour l’avoir mené avec succès.
La commune d’Osani a remercié également pour l’accompagnement qu’elle a reçu dans ce projet, en phase d’élaboration, pour obtenir les permis de construire et autorisations nécessaires la DDTM, particulièrement la police de l’eau, et la DREAL, particulièrement l’inspection des sites ; durant les travaux, EDF; pour l’obtention des financements : la CTC, l’Agence de l’Eau, le Conseil Départemental, ainsi que le SGAC (mise en place et exécution du dossier FEDER), l’ADEME, l’OEC et l’AUE (déchets et énergie solaire) et pour le financement de sa part communale et la conduite de l’ingénierie financière du projet (emprunts long terme et fonds de roulement) : la Caisse des Dépôts et Consignations et la Caisse d’Epargne.
La réalisation de cet équipement a permis à Girolata de procéder à un aménagement d’ensemble. Outre la STEP et le réseau de collecte, un centre de tri des déchets dont la performance atteint 80% de valorisation des déchets des résidents, des établissements et des visiteurs (réalisation par l’entreprise Philippe Moreau Girolata); des WC et des douches publics (entreprises Graziani de Levie, Philippe Moreau de Girolata et Soleco de Borgu) ont été réalisés. L’eau chaude des sanitaires est alimentée par énergie solaires


Le coût des différentes opérations
Réalisation de la station d’épuration : 877.278 €. Cette STEP est une novation technologique. Son fonctionnement durant l’été 2017 a donné entière satisfaction. Les analyses des effluents sont excellentes, par un procédé entièrement biologique, conçu pour faire face à de fortes variations saisonnières, unique en France dans cette gamme de capacité.
Réalisation des réseaux de collecte et des postes de relevage : 740.905 €.
Réhabilitation du lit de la rivière et extraction des matériaux utilisés pour réaliser les bétons de l’installation : 62.010 €
Réalisation du bâtiment WC/douches publics, avec son installation solaire de production d’eau chaude : 148.139 €
Réalisation et équipement du nouveau centre de tri des déchets : 58.948 €
Renforcement de l’électrification : 105.980 €
Le coût total du programme s’élève à la somme de 1.993.260 €
Sont intervenus : Pour le Réseau d’Assainissement :

PEI (Agence de l’Eau et ONEMA) : 441.028 €
Conseil Départemental : 94.507 €
CTC : 94.507 €
Soit un total de : 630.042 € (85%)


Pour la station d’épuration :

PEI (Agence de l’Eau et ONEMA) : 390.791 €
Conseil Départemental : 83.741 €
CTC : 83.741 €
FEDER (acq foncière + insertion site) : 136.128 €
Conseil Départemental (insertion site) : 11.242 €
Office de l’Environnement (insertion site) : 11.242 €
Soit un total de : 716.885 € (81,72%)


Programme de renforcement des lignes électriques :

Syndicat de l’Energie 2A : 87.784 € (80%)


Programme complémentaire (prévention des crues, WC/douches publics, solaire)

FEDER : 90.200 €
Office de l’Environnement : 42.030 €
Conseil Général : 45.952 €
ADEME/Agence Urbanisme Energie : 10.486 €
Soit un total de : 188.668 € (89,8%)


Création du nouveau centre de tri des déchets

ADEME et Office de l’Environnement de la Corse : 40.887 €
Etat (DETR) : 11.682 €
Soit un total de 52.569 € (89,2%) et un total général de : 1.675.948 € (84,1%)


Au total, la part communale s’élève à 317.312 €. Elle a été couverte par des emprunts à la Caisse des Dépôts et Consignations et à la Caisse d’Epargne, laquelle a par ailleurs consenti un prêt de trésorerie de 400.000 € pour que la commune dispose du fonds de roulement nécessaire pour régler les entreprises au fur et à mesure de la réalisation des travaux et de l’encaissement des subventions.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Dernière session de l'année pour le conseil municipal de Calvi

Le 14 Décembre 2017

La 6e et dernière session de l'année pour le conseil municipal de Calvi s'est déroulée mardi soir à l'Hôtel de ville de Calvi sous la présidence du Maire Ange Santini

Radio Calvi Le conseil communautaire de L'Ile-Rousse-Balagne examinera le rapport de la chambre régionale des comptes

Le 14 Décembre 2017

A la suite du rapport de la Chambre régionale de la cour des comptes sur la gestion de la Communauté de Communes de L'Ile-Rousse-Balagne, sous la présidence de Paul Lions, cette question a été mise à l'ordre du jour de la réunion programmée ce jeudi 14 décembre à Santa-Reparata. Au cours de cette réunion ce rapport sera détaillé, avant que Paul Lions n'apporte des précisions

Radio Calvi L'Ile-Rousse aura sa Maison de Santé pluri-professionnelle…

Le 14 Décembre 2017

C'est à la Communauté de Communes de l'Ile-Rousse-Balagne qu'a eu lieu ce mercredi matin la présentation d'un projet de Maison de Sante Pluri-Professionnelle dans la cité paoline. Un projet d'avenir qui correspond aux besoins de la micro-région. Début des travaux: premier semestre 2018

Radio Calvi Stéphanie Faby, première dauphine de Miss France en 2001 : "Elodie Gossuin m'avait dit "c'est toi !

Le 14 Décembre 2017

Il y a eu l'Ajaccienne Pauline Po, sacrée « Plus belle Femme de France » en… 1921 puis Marie-Ange Contard-Caitucoli, première dauphine de Miss France en 1993 et, enfin, et plus près de nous Stéphanie Faby qui en 2001 est devenue première dauphine de Elodie Gossuin. Samedi soir Eva Colas va essayer de faire mieux que nos deux dernières représentantes à ce niveau. Elle en a les moyens selon Stéphanie Faby qui a été la dernière insulaire à être montée sur le podium de la grande messe de la beauté

Radio Calvi Interpellations de Saint-Florent : Vers le démantèlement d'une filière de personnes en situation irrégulière

Le 14 Décembre 2017

Ainsi que nous l'avons relaté, une opération conjointe de la Gendarmerie et de la Police aux frontières, menée mardi à Saint-Florent, s'est soldée par l'interpellation de 13 personnes en situation irrégulière et d'un individu soupçonné d'être le maillon d'un réseau

Radio Calvi
Autres actualités :