Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Il y a 50 ans la dramatique avalanche d'Asco emportait quatre collégiens de Calvi
1 photo disponible

Il y a 50 ans la dramatique avalanche d'Asco emportait quatre collégiens de Calvi


Calvi

Par

Le 14 Février 2019


Le 16 février 1969, une dramatique avalanche se produit à la station d'hiver d'Asco.
Le bilan est lourd, très lourd
12 collégiens du C.E.G de Calvi, âgés de 13 à 15 ans, sont ensevelis sous la coulée de neige qui emporte un chalet.
4 morts et des blessés sont péniblement dégagés par les équipes de secours composées de civils, de gendarmes et de légionnaires du 2e Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi.
Un immense voile de tristesse enveloppe Calvi, la Balagne et toute la Corse. Christian Audisio, Pierre Dondero, Christian Malaterre et Dominique Milani ont perdu la vie.
Aujourd'hui encore, 50 ans après, nombreux sont ceux à penser à eux: les familles, les rescapés de cette tragédie, les collégiens et bien d'autres marqués à jamais par ce drame de la montagne.
Un hommage sera rendu aux victimes ce samedi 16 février en l'église Sainte-Marie Majeure de Calvi (voir communiqué ci-dessous).
Parmi les témoins de cette tragédie, Jean-Pierre Valle, prof d'EPS, retraité de l'Education Nationale, en poste à cette époque à Calvi c'est lui qui est en charge de cette sortie de neige tragique.
Rien ne s'est effacé de sa mémoire, la tristesse est toujours aussi perceptible et c'est non sans émotion qu'il revient pour CNI sur cette catastrophe:
" A l'époque, j'étais effectivement en poste au collège de Calvi, établissement de style Pailleron dirigé par un dénommé Geronimi, qui était un normalien et ami d'Ajaccio.
C'est lui qui a eu l'idée de ce séjour à la neige et qui m'a demandé si je voulais bien m'en occuper et encadrer les jeunes.
Les enfants étaient tout heureux.
Je me souviens encore de ces mots du petit Dominique Milani disant tout heureux à ses parents: "Si il m'arrive quelques choses vous mettrez sur ma tombe des roses blanches". Ces mots résonnent encore dans ma tête.
En arrivant à Asco, à 1 km de la station, il y a eu un éboulement,bloquant le bus et nous obligeant à poursuivre en voiture ou a pied.
Sur place, chacun a pris sa place: 12 garçons étaient dans un chalet dortoir et les 8 filles, un moniteur de la Jeunesse et des Sports et moi-même dans 4 caravanes.
Le samedi, chacun a pu profiter de la journée.
Et, le dimanche qui devait être une superbe journée a rapidement tourné au cauchemar.
Le temps était mauvais. A 7 heures du matin, j'ai voulu sortir de la caravane mais la porte était bloquée par la neige. Deux personnes sont venues nous aider à sortir".

Le chalet dortoir avait disparu
Toujours aussi ému, Jean-Pierre Valle se reprend et poursuit:
" En arrivant à l'hôtel, le groupe n'était pas là mais je ne me suis pas tout de suite inquiété.
Ce n'est qu'un peu plus tard que j'ai demandé à deux employés de la DDE de passer au chalet pour dire aux jeunes qu'ils se dépêchent.
Quelques minutes plus tard l'un d'eux est revenu tout blême et m'a dit que le chalet avait disparu. Sur le moment j'étais persuadé qu'il s'était trompé d'endroit et je me suis rendu moi-même sur place. J'avais repéré à mon arrivée dans la station un énorme pin qui se trouvait à côté du chalet dortoir. Celui-ci était toujours là mais plus le chalet. Là j'ai réalisé que c'était grave et qu'il fallait vite réagir.
Avec les gens disponibles nous nous sommes mis à gratter alors qu'un hélicoptère tournait autour de la station, sans pouvoir se poser en raison des conditions météorologiques.
Finalement, on a réussi à faire un trou et à communiquer avec eux.
Malheureusement, j'ai réalisé que 3 d'entre eux étaient déjà morts, à cause d'une cuve qui avec la coulée de neige a dévalé la pente avant de s'écraser sur le toit du dortoir. Nous avons réussi à sortir trois survivants, avant que vers 13 heures, les légionnaires du 2e REP de Calvi appelés en renfort et des skieurs de Bastia prennent le relais.
Pierre Dondero a été la dernière victime sortie du chalet vers 16 ou 17 heures.
Nous étions en plein cauchemar mais il fallait que je prenne sur moi pour m'occuper des enfants.
Des gens de toute la Corse sont venus assister aux obsèques des victimes.
Par la suite, la justice m'avait demandé de rédiger un rapport chronologique de cette terrible et cauchemardesque sortie de neige.
Bien évidemment, comme chaque année, samedi je serais à Calvi pour la messe du souvenir".


La population est invitée à venir nombreuse à la messe du souvenir samedi
A l'initiative de Ange Santini, Maire de Calvi et de son conseil municipal ainsi que de l'abbé Ange Michel Valery, archiprêtre de Calvi-Balagne, la population est invitée à se déplacer nombreuse pour assister à la messe souvenir du 50ème anniversaire de la catastrophe d'Asco et rendre hommage à Christian Audisio, Pierre Dondero, Christian Malaterre et Dominique Milani qui ont perdu la vie dans cette tragique avalanche de la station de ski d'Asco le 16 février 1969 au matin.
Cette messe sera célébrée le samedi 16 février à 18 heures en l'église Sainte Marie Majeure de Calvi



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia : Les tirages au sort dimanche

Le 05 Avril 2019

Le 1er Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia passe la surmultipliée avec l'accueil des joueuses qui vont participer à cet Open de tennis féminin, au cœur de la pinède de Calvi. Dimanche 7 avril à 18 heures, tirage au sort pour le tableau des qualifications et pour le tableau final
 

Radio Calvi Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes

Le 05 Avril 2019

A quelques jours de l'ouverture de la saison estivale, les quatre premiers établissements de la plage de L'Ile-Rousse, contraints de se mettre aux normes en fonction du "Décret Plage", s'activent à reconstruire et à jouir pleinement d'une autorisation d'occupation temporaire du Domaine Public qui leur a été accordée pour une période de deux ans.

Radio Calvi "Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"

Le 05 Avril 2019

Pour Emmanuel Macron, le désir de paix manifesté par les Nationalistes doit passer par un examen de conscience.

Radio Calvi La "boîte à outils" du Président Macron

Le 05 Avril 2019

Une rafale de questions portant surtout sur le rural, et des réponses sur le thème : l'Etat fait, mais il ne fait pas tout.

Radio Calvi Cuzzà : Emmanuel Macron face au cri de désespoir des maires du rural

Le 05 Avril 2019

Près d’une centaine de maires ont rencontré le président de la République, Emmanuel Macron, à Cozzano pour la dernière étape du grand débat national qui a duré près de 6 heures. Un face à face sans tabou, parfois abrupt, avec des maires qui ont sorti tout ce qu’ils avaient sur le cœur, leurs peurs, leurs craintes, leurs désespoirs et leurs maigres espoirs, sans fioritures, ni illusion. Des doléances sans surprise qui ont parfois trouvé des débuts de réponses concrètes chez un chef de l’Etat qui s’est voulu très pragmatique. Tout en se retranchant derrière sa feuille de route délivrée en février 2018 à l’Alb’Oru, les grandes réformes nationales et en se défaussant au passage sur la collectivité territoriale.

Radio Calvi
Autres actualités :