Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

J.-C. Angelini : "Les Corses ont, à travers l’Office Foncier, un exemple de gestion maîtrisée, d’économie des deniers publics et d’efficacité partagée"
1 photo disponible

J.-C. Angelini : "Les Corses ont, à travers l’Office Foncier, un exemple de gestion maîtrisée, d’économie des deniers publics et d’efficacité partagée"


Calvi

Par

Le 01 Août 2018


- Quelle analyse faites- vous du rapport délivré par la Chambre Régionale des Comptes ?
- On peut dire, de prime abord, que la gestion que j’ai voulu imprimer avec M. Vallée, directeur général de l’ADEC est reconnue comme étant positive. Nous n’avons ni remarques, ni observations, ni recommandations, ni préconisations, ce qui, au vu des conclusions de la Chambre, est assez rare pour être souligné. Pour nous et pour l’ensemble des salariés, des administrateurs et de l’équipe, c’est une profonde satisfaction. Nous n’avons que deux rappels aux lois qui portent, d’une part, sur le décompte des administrateurs de l’Office Foncier lors de certaines réunions, et, d’autre part, sur la communication des primes aux salariés et aux administrateurs. Deux points que nous avons d’ores et déjà rectifiés puisqu’avant de faire parvenir ses conclusions définitives, la Chambre des Comptes se tenait à un certain nombre d’éléments que nous avons la possibilité de corriger. A ce stade, les deux rappels au droit ont été intégrés et l’ensemble de la gestion de l’Office est reconnue comme étant exemplaire.


- Concernant les prévisions d’achats sur la période, la Chambre précise néanmoins qu’elles ne seront pas atteintes. Que répondez-vous ?
- Nous avons un léger contentieux sur ce point avec l’Office qui s’en tient aux achats effectués devant notaire. Or, nous assimilons, à raison, aux acquisitions, celles qui ont donné lieu à des délibérations du conseil d’administration. Il y en près d’une vingtaine et nous n’en avons passé que quelques-unes devant notaire. Il y a là, une petite divergence d’appréciation mais les administrateurs et les Corses savent très bien que nous avons acquis de nombreux biens depuis deux ans et même si nous n’avons pas conclu les transactions devant notaire, ces biens sont parties prenantes du patrimoine collectif des Corses. C’est un point de divergence quant à la façon d’énumérer les biens qui ont été acquis. Soit on considère qu’ils sont acquis devant notaire, soit, ce qui est notre cas, ils ont été validés en conseil d’administration.

- L’Office fonctionne donc conformément à vos attentes ?
- Tout à fait ! Avec deux points essentiels. La gestion de l’Office a été reconnue comme étant exemplaire et à généraliser. Chacun sait qu’en ma double qualité de président de l’ADEC et de l’Office Foncier, par délégation du président de l’exécutif, et avec son accord, j’ai souhaité favoriser le partage et la mutualisation des compétences. Dans un souci, à la fois, de meilleure intégration des politiques économiques avec les politiques foncières et d’économie des deniers publics. Cela fonctionne très bien et je pense que l’on pourrait expérimenter pareille mesure dans le temps à l’échelle de tous les autres offices et agences. Cela me paraît intéressant et la Chambre reconnaît, encore une fois, l’expérience comme telle. Par ailleurs, l’Assemblée de Corse a voté des effectifs cibles et me permet, toujours en accord avec le conseil exécutif, de recruter jusqu’à huit personnes. Nous ne sommes actuellement que quatre ! C’est un point qui a été relevé par l’Office et je trouve cela plutôt cocasse dans le bon sens du terme. Si on se remémore les dérives des Offices et Agences, on est face aujourd’hui à un rapport de la Chambre Régionale des Comptes qui nous reprocherait quasiment de ne pas recruter assez. C’est un très bon signe et les Corses ont, à travers l’Office Foncier, un exemple de gestion maîtrisée, d’économie des deniers publics et d’efficacité partagée.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia

Le 15 Mars 2019

Après trois recours déposés par l’Etat, l’association U Levante et un particulier contre le PLU (plan local d’urbanisme) de Cauro, ce 14 mars, par deux jugements le tribunal administratif de Bastia a annulé pour irrégularité la délibération du conseil municipal ayant approuvé le document le 28 novembre 2017.

Radio Calvi Le député Michel Castellani met en garde le gouvernement contre sa politique à l’égard de la Corse

Le 15 Mars 2019

Pas contents les députés corses après le vote, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale, de la loi créant une Agence nationale de cohésion des territoires. Une agence, perçue par les trois députés nationalistes et leurs collègues du groupe Libertés & Territoires, mais aussi par de nombreux députés, comme une complication supplémentaire à l'usine à gaz administrative actuelle. Ils l’accusent, sous couvert de décentralisation, de donner un pouvoir trop important au préfet au détriment des élus locaux des collectivités à financer, de placer le représentant de l’Etat comme référent unique ! Suite au rejet des amendements de l’opposition, le député de Bastia, Michel Castellani, a interpellé fermement la ministre, Jacqueline Gourault, pour la mettre en garde contre la politique du gouvernement à l'égard de la Corse.

Radio Calvi Un nouveau cas de violences conjugales à l'Ile-Rousse: l'auteur interpellé et condamné

Le 15 Mars 2019

Un homme soupçonné de menaces de mort et d'appels malveillants envers son ex-concubine a été interpellé en début de semaine, placé en garde à vue, présenté au parquet et placé en détention provisoire, avant de répondre de ses actes ce jeudi devant le Tribunal où il était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de mise à l'épreuve et obligation de soins.

Radio Calvi 14 Mars 2011-14 Mars 2019 : CNI a passé le cap des 8 ans !

Le 15 Mars 2019

Cela fait 8 ans à présent que Corse net Infos, auquel on préfère désormais l'acronyme CNI, signe de son ancrage dans la vie quotidienne de l'île, délivre en permanence sur internet son flot de nouvelles - bonnes ou mauvaises - à un cercle de lecteurs fidèles qui ne cesse de s'élargir. Aujourd'hui devenu incontournable, notre pure player ne cesse d'avancer sur la voie empruntée un jour du mois de Mars 2011, le 14 très précisément.

Radio Calvi Un Via Crucis "revisité" par le Svegliu Calvese

Le 14 Mars 2019

Dans le cadre d'une représentation "revisitée" de Via Crucis, l'association du Svegliu Calvese vous invite à la rejoindre les samedi 16 et dimanche 17 mars, à partir de 17 heures à la Poudrière, pour une première réunion d'information

Radio Calvi
Autres actualités :