Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Host 'citypass.fr' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /home/radiocal/www/connexion.php on line 18
Radio Calvi Citadelle 91.7 fm
Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Jean-François Bernardini à Parole Vive in Bastia : « La violence nait d’une énergie ! »
1 photo disponible

Jean-François Bernardini à Parole Vive in Bastia : « La violence nait d’une énergie ! »


Calvi

Par

Le 08 Juin 2018


Non, Jean-François Bernardini ne fait pas des conférences contre la violence et c’est bien ce qu’il a su transmettre ce mercredi aux auditeurs venus l’écouter dans le théâtre du lycée Jean d’Arc à Bastia. Pendant près de deux heures, le chanteur d’I Muvrini a donné un souffle d’espoir, des clés pour transformer à son échelle les violences quotidiennes. A son actif, plus de 400 conférences qu’il a donnée aux quatre coins du contient et en Corse, avec comme principal objectif de questionner la violence et par-dessus tout de proposer la non-violence comme outils de vie pour chacun.


«La violence nait d’une énergie. C’est une tentative de solution mais au final elle est presque toujours perdante. La question n’est pas comment la combattre mais plutôt de l’accueillir, de l’écouter et surtout de la recycler », explique-t-il avant d’ajouter : « La non-violence, ce n’est pas de rester chez soi, mais transformer les actes, faire de la non-violence un équipement de vie. La bienveillance et l’empathie sont le socle de la non-violence. Malheureusement le terme de bienveillance est trop souvent galvaudé car on le voit comme laxiste. Mais dans la bienveillance il y a des règles : on peut avoir toutes les émotions mais on ne peut pas avoir tous les comportements ».


Un discours posé, alimenté de références diverses, de Ghandi aux neurosciences en passant par Marshall Rosenberg. C’est sur ce dernier qu’il s’attarde notamment, à l’aide de deux peluches, l’une chacal, l’autre girafe pour aborder le rapport aux paroles. La première, c’est la marionnette qu’utilise le psychologue américain pour parler de celui qui hurle, se nourrit de cadavre et juge. Le second, l’animal qui a le plus grand cœur. A travers cette comparaison un peu binaire, Jean-François Bernardini dénonce « le langage chacal » du quotidien, le manque d’empathie et les dégâts à longs termes des mots sur le cerveau. « Quand l’âme est en souffrance, elle réclame la souffrance de l’autre. » nous dit-il, alertant sur le cercle vicieux des violences verbales. Et si la mise en scène des marionnettes aux côtés de Jean-François Berardini amuse le public, celui-ci reste conquis par l’idée véhiculée.


Un propos également engagé, social et politique où le Président d’Afc-Umani interroge le rôle « des puissants », leurs intérêts dans la violence, leur non investissements dans la non-violence. Il parle aussi de l’individualisme croissant qui affaiblie le groupe social faible et attenu les mouvements d’entre-aide. L’artiste rappelle alors non sans-espoir l’importance du groupe dans la construction des individus : le village, le quartier, l’association.
La conférence, se termine sur un échange avec la salle et l’intervention du directeur artistique de Musicales, Raoul Raoul Locatelli, saluant l’engagement de Jean-François Bernardini qui dégage de son temps parallèlement à son travail d’artiste, pour sensibiliser aux notions de non-violence.
Une belle rencontre qui donne à réfléchir sur les possibles lendemains de la vie en société.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coupures d'eau à Munticellu : L’OEHC décline toute responsabilité

Le 20 Août 2018

Faisant suite à une information parue hier sur CNI, relative aux difficultés d’alimentation en eau potable de la commune de Munticellu, l’OEHC, cité dans l’article, décline toute responsabilité. Aussi, par ce communiqué, l’office tient à apporter des précisions importantes permettant de lever toute ambiguïté et de rétablir la réalité de la situation.

Radio Calvi Le « Momo Challenge » : Un jeu très dangereux qui s’adresse aux adolescents

Le 20 Août 2018

Un nouveau jeu viral et dangereux, « le Momo Challenge », est proposé aux adolescents via l’application de messagerie WhatsApp. Plusieurs pays ont déjà signalé le caractère dangereux de ce jeu qui pousse, dans le pire des cas, les jeunes au suicide. La police argentine pense qu’il serait à l’origine du suicide d’une jeune fille de 12 ans à Buenos Aires.

Radio Calvi Pollution des ports et des mers : Bruxelles négocie un plan de traitement des déchets marins

Le 20 Août 2018

Près de 8 milliards de dollars par an ! C'est le coût des déchets et de la pollution occasionnés par les navires dans les quelques 700 ports de l'Union européenne (UE). Près de 750 000 navires produisent, chaque année, 5 à 7 millions de tonnes de résidus huileux et plus d’un million de tonnes de résidus solides. Bruxelles a décidé de prendre une nouvelle directive visant à mettre en place des installations de collecte et de dépôt des déchets des navires dans les ports. L'objectif est de proposer des recommandations et des mesures incitatives pour réduire les déchets.
 

Radio Calvi Ajaccio : Le projet Loregaz du Loretto se concrétise

Le 20 Août 2018

Le site de stockage de butane du Loretto, qui alimente Ajaccio et 16 000 usagers, est un site classé Séveso. Une série de directives européennes impose aux États membres de l'Union européenne d'identifier les sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs, et d'y maintenir un haut niveau de prévention. Une maitrise dont les mesures sont notifiées par le Préfet de région.
 

Radio Calvi Déchets : Nouveau blocage du centre d'enfouissement de Prunelli-di-Fium’Orbu

Le 20 Août 2018

Déchets : Nouveau blocage du centre d'enfouissement de Prunelli-di-Fium’Orbu

Rédigé par Nicole Mari le Dimanche 19 Août 2018 à 23:09 | Modifié le Lundi 20 Août 2018 - 00:33

inPartager
Enregistrer

C’est un blocage annoncé depuis les dernières négociations de juillet. Les élus de la Communauté de communes du Fium’Orbu Castellu avaient prévenu qu’ils refuseraient tous les déchets extérieurs dès que le centre d’enfouissement atteindrait sa capacité maximale. C’est quasiment fait ce lundi. Une réunion est prévue sur place avec notamment le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse, Gilles Simeoni. Sur sa page Facebook, le Collectif contre le tout-enfouissement à Prunelli di Fiumorbu dénonce le blocage.
 

Radio Calvi
Autres actualités :