Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Jean-Guy Talamoni : « L’idée serait d’engager à nouveau des procès contre ceux qui insultent les Corses »
1 photo disponible

Jean-Guy Talamoni : « L’idée serait d’engager à nouveau des procès contre ceux qui insultent les Corses »


Calvi

Par

Le 31 Mai 2018


Voici le texte de son discours :

« Quelques mots pour vous informer de l’initiative que j’ai dû prendre face à une polémique d’une rare violence. Lorsqu’on lit certains propos, des insultes bien sûr, mais aussi des appels au meurtre en raison de l’appartenance à notre communauté, il est évident qu’il ne s’agit pas seulement de football.
Je citerais simplement le fameux hashtag #Mortauxcorses.

Des attaques contre les Corses, il y en a eu, depuis de longues années. Mais il y a longtemps qu’il n’y avait pas eu une campagne de haine comme celle-ci. En fait, pour retrouver une situation similaire, il faut revenir aux suites de la défaite de 1870. A l’époque, nos compatriotes étaient considérés comme responsables du comportement de Napoléon III en raison de leurs origines corses. Facebook et Twitter n’existaient pas encore, il n’y avait pas de hashtag, mais les livres d’histoire indiquent que les journaux utilisaient la même devise qu’aujourd’hui : « Mort aux Corses ». Et comme les mots et les écrits ne suffisaient pas, des pogroms anti-corses furent organisés. Rappelons, par exemple, qu’à Marseille, quelques malheureux furent jetés à la mer et qu’à Paris, deux Corses, Vincensini et Poli, furent poussés dans la Seine, comme, un siècle après eux, Brahim Bouarram, pour les mêmes raisons : le racisme et l’imbécilité, qui vont souvent de pair.

Dans pareille situation, bien sûr, ce racisme et cette imbécilité peuvent être partagés des deux côtés. La différence c’est que le racisme anti-français, comme le racisme anti-maghrébins ou l’antisémitisme, heureusement, peuvent être condamnés par les tribunaux ! Ce n’est pas le cas du racisme anti-corses puisque la Cour de cassation a décidé, en 2002, que les Corses ne faisaient pas partie des catégories de personnes protégées par la loi de 1881. Les magistrats se sont appuyés sur l’arrêt de 1991 du Conseil constitutionnel, qui avait annulé la notion de peuple corse. Donc, à entendre les juges les plus renommés de France, le peuple corse n’existant pas, on peut dire ou écrire n’importe quoi sur les Corses.

Pour ma part, en tant que Président de l’Assemblée de Corse, j’ai reçu plusieurs appels ou courriers me demandant de veiller à ce que les droits moraux des Corses soient respectés.
Avocat de formation, je suis convaincu que le droit a été inventé pour réguler les rapports dans la société. C’est la raison pour laquelle il m’a semblé utile de faire en sorte que le droit prenne la place des insultes et, demain, peut-être des coups.
J’ai donc appelé les avocats corses, de Bastia, d’Ajaccio et d’au-delà de la mer, à constituer un collectif pour assurer la protection légale des Corses, comme celle qui existe pour les autres peuples et confessions religieuses.
J’ai également invité les présidents des groupes de cette Assemblée. Ceux de la majorité et du groupe « Andà per dumane » ont accepté de participer à la démarche.
Quant aux avocats, plusieurs dizaines d’entre eux ont répondu à cet appel et nous avons commencé à travailler sur ce problème.

L’idée serait d’engager à nouveau des procès contre ceux qui insultent les Corses, de tenter de faire changer la position de la Cour de cassation et, si cela n’est pas possible, d’aller jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme.
Autre possibilité : demander aux six parlementaires corses de préparer une proposition de loi pour modifier le texte de 1881 en faveur de la protection des communautés territoriales et culturelles.
Voilà ce qu’il m’est paru utile de faire. Il ne s’agit absolument pas d’une démarche agressive ou de victimisation. L’objectif est naturellement d’apaiser la situation et de faire en sorte que les Corses soient défendus par le droit, qui me semble être l’outil le plus logique, le plus efficace et le plus sûr à utiliser en société.
J’informerai bien entendu notre Assemblée de l’évolution de ce qui est, pour nous, bien plus qu’un simple dossier ».



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Squash : L'île-roussien Antonin Romieu remporte l'Italian Open European Junior

Le 18 Juin 2018

Antonin Romieu du Squash Loisirs de l'Ile-Rousse vient d'enrichir sa carte de visite ce dimanche matin à Riccione en Italie en remportant son premier grand tournoi international, l'Italian Open Européan Junior de Squash 2018 regroupant plus de 200 joueurs de 16 Nations différentes

Radio Calvi Aiacciu : U cunsigliu municipale di a ghjuventù festighjeghja a lingua corsa

Le 18 Juin 2018

In u quadru di a settimana di a lingua corsa, u cunsigliu municipale di a ghjuventù urganizava, sabbatu nantu à a Piazza di u Diamante in Aiacciu, una prima ghjurnata dedicata à a cultura. Pocu mondu, ci vole à dilla, ma a vulintà di pone questione intornu à a cultura corsa oghje, è a voglia, per tutti i participanti, quella di fà campà issa lingua è issa cultura…

Radio Calvi Santa Lucia di Porti Vechju : A Scola Zia Peppa, 5 ans déjà…

Le 18 Juin 2018

L’ expression bastiaise « A scola di Zia Peppa » utilisée par les anciens à l’encontre des enfants qu’ils grondaient en les voyant sécher les cours, est devenue des années plus tard, le nom de la dynamique association culturelle de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio. "C’était aussi le surnom qui avait été donné aux cours du soir mis en place à Bastia par Simon Jean Vinciguerra, résistant corse communiste, et militant de la Langue corse, avec une association réservée aux gens déscolarisés très tôt à cause de la 2ème guerre mondiale. C’est cette école du partage que j’ai voulu créer il y a 5 ans en m’entourant de gens qui avaient envie d’aller dans cette même direction » explique Pierre Decortes ,son fondateur

Radio Calvi Bastia : Une qualité exceptionnelle pour « Creazione 2018 »

Le 18 Juin 2018

Le rideau est tombé dimanche soir sur la 4ème édition de « Creazione », le Festival de la mode, des arts et du design, organisé par l’office de tourisme de l’agglomération de Bastia. Une édition 2018 exceptionnelle tant par la qualité et la quantité des créateurs insulaires que par sa fréquentation.

Radio Calvi Bastia : Le succès ne se dément pas pour Praticalingua

Le 18 Juin 2018

L'Associu Praticalingua, struttura d'amaparera è di pratica di u corsu in immersionne, n'arrête pas de grandir. AInsi que nous le dit Ghjiseppu Turchini dans la notre vidéo ou ainsi que l'a rappelé Lisandru De Zerbi, ce dimanche après-midi dans la salle de conférences du théâtre municipal où l'associu dressait le bilan de ses derniers mois d'activités, le site de Praticalingua de Bastia ne cesse de se développer. Aujourd'hui il ne compte pas moins de 250 adhérents . Et il ne va sans doute pas en rester là...

Radio Calvi
Autres actualités :