Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Journée morte aux impôts de Corse : "il faut préserver les services publics dans le rural"
1 photo disponible

Journée morte aux impôts de Corse : "il faut préserver les services publics dans le rural"


Calvi

Par

Le 15 Février 2019


Les syndicats dénoncent une réforme des services des finances publiques qui va se traduire par la fermeture de nombreuses perceptions dans les villes et les villages. En Corse ne subsisteraient plus que les centres de Bastia et Ajaccio. Aux cotés des syndicats ce jeudi matin, de nombreux maires de la Haute-Corse, inquiets de la fermeture de ces services publiques de proximité en total opposition avec la Loi Montagne votée par le gouvernement qui prône le maintien et même le développement de ces services en milieu rural.

«La mobilisation a été d'une ampleur exceptionnelle ce jour aux finances publiques de Haute-Corse » se réjouissait Jean-Pierre Battestini de l’intersyndicale. «

A l'issue de la manifestation le Préfet a reçu une délégation d'agents et d'élus
En réponse à nos revendications le Préfet à reconnu que toutes les réformes en cours de restructurations des services étaient suspendues, dans l'attente des conclusions du débat national sur la présence des services publics dans les territoires ruraux notamment.

« Le Préfet n'est pas contre un moratoire sur les suppressions d'emplois annoncées à la DGFIP. Pour lui il est hors de question que la Corse, compte tenu de ses particularités fiscales et territoriales comme la loi montagne soit traitée comme une autre région. Cette question est traitée au plus haut niveau de l'Etat par Mme Goureau et le Président Macron qui devraient prochainement se rendre en Corse. Ces 1ers reculs sont dus à notre forte mobilisation. Il faut continuer ». Après cette réunion en préfecture, les agents des finances se sont ensuite rendus à la direction des finances publiques. « Une réunion avec la Directrice sera prochainement organisée à son retour de Paris » précisait JP Battestini.

CNI a recueilli les réactions des syndicats et des maires présents à cette manifestation Jacky Bartoli, maire de Isolaccio-di-Fiumorbo
Mathieu Cervioni, maire de Castifao
Pierre-Marie Mancini, maire de Costa et président de l'association des maires de Haute-Corse.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :