Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

L'appel désespéré des bergers sardes aux fromagers corses
1 photo disponible

L'appel désespéré des bergers sardes aux fromagers corses


Calvi

Par

Le 19 Février 2019



Ils sont enragés et déçus les centaines de bergers sardes qui, depuis le 9 février, bloquent les routes, prennent d’assaut des fromageries et déversent des milliers de bidons de lait. À quelques jours seulement des élections régionales, les producteurs de lait de chèvre et de brebis de "l’isola surella" ont donc multiplié les actions démonstratives pour protester contre la baisse des prix du lait, qui entraîne une chute considérable de leurs revenus. Ce produit leur est payé moins de 60 centimes au litre contre 85 centimes en 2017.
Le soulèvement des bergers sardes a attiré l’attention de l’opinion publique italienne, des médias et évidemment du gouvernement. Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini aurait déclaré être favorable pour fixer un prix minimum garanti pour le lait.
Mais ces éleveurs, frappés par une crise économique sans précédent, ne croient plus aux promesses des politiques. Ils ont menacé de bloquer les bureaux de vote dimanche 24 février, si une solution n’est pas trouvée entre-temps.

L'appel lancé à la Corse
Selon le site http://www.sardiniaenquirer.it/ au cours d'une réunion publique, plusieurs bergers de Gallura auraient proposé de vendre leur lait en Corse pour sortir de l’impasse.
« Nous avons essayé de passer des accords avec les fromageries de Corse, mais il semble qu'elles aient été menacées ! Les Corses refusent de nous acheter le lait, ils nous ont laissé tomber, après nous avoir dit qu’ils auraient acheté le lait 1,20 euro". - aurait déclaré un producteur au site d’information Sardinia Enquirer - "Apparemment, en Sardaigne, nous sommes en prison ! Nous devons recevoir des marchandises de l’étranger, mais lorsqu’elles sortent, seuls quatre ou cinq industriels peuvent le faire. Mais comment est-ce possible ?" , poursuit le berger, qui ajoute : " Quiconque sera capable de conclure un accord avec la Corse gagnera évidemment un pourcentage. "



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Curbara et Santa-Reparata-di-Balagna rouvrent leurs écoles

Le 05 Juin 2020

Les écoles du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) de Curbara Santa-Reparata-di-Balagna ont rouvert les portes des écoles ce jeudi 4 juin. Environ une vingtaine d’élèves ont répondu présents à ce retour en classe.

Radio Calvi Don du sang : deux collectes à Calvi pour reconstituer les stocks

Le 05 Juin 2020

Face à l'urgence, dans le cadre d'une campagne nationale qui se déroulera du 8 juin au 11 juillet, l'Association des Donneurs de Sang Calvi-Balagne organise deux collectes exceptionnelles les mercredi 10 et jeudi 11 juin au Complexe Sportif Calvi-Balagne

Radio Calvi SC Bastia en National : «avancer avec prudence, ne pas faire n’importe quoi »

Le 05 Juin 2020

On ne pourra pas reprocher aux dirigeants du SC Bastia de ne pas communiquer. Pas moins de 4 conférences de presse en moins d’un mois. On ne s’en plaindra pas d’autant que les explications fournies à chacune d’elles sont claires, précises, lisibles.

Radio Calvi Haute-Corse : épisode de vent fort annoncé. Emploi du feu interdit.

Le 05 Juin 2020

Les services de Météo France prévoient une dégradation des conditions météorologiques pour un épisode de vent fort sur le département pouvant générer un risque important d’incendie. L’usage du feu est, dans ces conditions, interdit dans tout le département de Haute-Corse du vendredi 5 juin au samedi 6 juin inclus.

Radio Calvi Coronavirus : les quatre scénarios probables du Conseil Scientifique

Le 05 Juin 2020

"Deux semaines après la sortie du confinement, il est encore un peu tôt pour avoir une vision stabilisée sur l’évolution de la situation sanitaire mais on peut considérer que le niveau de circulation du virus est limité avec une situation contrôlée" écrit le Conseil scientifique.
"Le rôle du Conseil scientifique est de prévoir et d’anticiper les différents scénarios possibles et d’anticiper l’évolution de l’épidémie dans les semaines et mois à venir.
Dans l'avis diffusé ce jeudi, le Conseil scientifique affirme "qu’un nouveau confinement généralisé n’est pas souhaitable ni probablement acceptable considérant les enjeux sanitaires, sociaux et économiques. Il est donc essentiel de tout faire pour éviter une telle situation d’échec.
Pour préparer, la France à la suite de l’épidémie et en diminuer les conséquences, le Conseil scientifique a établi 4 scénarios probables prenant en compte la situation actuelle et les connaissances acquises depuis le début de l’épidémie : une épidémie sous contrôle, un ou des clusters critiques signes d'une reprise locale de l'épidémie, une reprise diffuse et à bas bruit de l'épidémie et une épidémie qui atteint un stade critique.
Ces scénarios permettent d’établir et de proposer des mesures à prendre dans chacune de ces situations. Les mesures doivent être élaborées dès maintenant pour anticiper et être opérationnelles lorsque cela sera nécessaire.
Les conclusions du Conseil Scientifique.

Radio Calvi
Autres actualités :