Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

L'appel désespéré des bergers sardes aux fromagers corses
1 photo disponible

L'appel désespéré des bergers sardes aux fromagers corses


Calvi

Par

Le 19 Février 2019



Ils sont enragés et déçus les centaines de bergers sardes qui, depuis le 9 février, bloquent les routes, prennent d’assaut des fromageries et déversent des milliers de bidons de lait. À quelques jours seulement des élections régionales, les producteurs de lait de chèvre et de brebis de "l’isola surella" ont donc multiplié les actions démonstratives pour protester contre la baisse des prix du lait, qui entraîne une chute considérable de leurs revenus. Ce produit leur est payé moins de 60 centimes au litre contre 85 centimes en 2017.
Le soulèvement des bergers sardes a attiré l’attention de l’opinion publique italienne, des médias et évidemment du gouvernement. Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini aurait déclaré être favorable pour fixer un prix minimum garanti pour le lait.
Mais ces éleveurs, frappés par une crise économique sans précédent, ne croient plus aux promesses des politiques. Ils ont menacé de bloquer les bureaux de vote dimanche 24 février, si une solution n’est pas trouvée entre-temps.

L'appel lancé à la Corse
Selon le site http://www.sardiniaenquirer.it/ au cours d'une réunion publique, plusieurs bergers de Gallura auraient proposé de vendre leur lait en Corse pour sortir de l’impasse.
« Nous avons essayé de passer des accords avec les fromageries de Corse, mais il semble qu'elles aient été menacées ! Les Corses refusent de nous acheter le lait, ils nous ont laissé tomber, après nous avoir dit qu’ils auraient acheté le lait 1,20 euro". - aurait déclaré un producteur au site d’information Sardinia Enquirer - "Apparemment, en Sardaigne, nous sommes en prison ! Nous devons recevoir des marchandises de l’étranger, mais lorsqu’elles sortent, seuls quatre ou cinq industriels peuvent le faire. Mais comment est-ce possible ?" , poursuit le berger, qui ajoute : " Quiconque sera capable de conclure un accord avec la Corse gagnera évidemment un pourcentage. "



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :