Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

L'homicide et la tentative d'homicide de Loreto-di-Casinca restent une énigme
1 photo disponible

L'homicide et la tentative d'homicide de Loreto-di-Casinca restent une énigme


Calvi

Par

Le 08 Août 2017


Après la fête de baptême tragique qui a coûté, dans la nuit de samedi à dimanche, la vie à Jean-Charles Albertini, 55 ans et a grièvement blessé son gendre Alban Baldassari, le paisible village de Loreto-di-Casinca est toujours sous le choc. Les habitants ne comprennent toujours pas ce qui a bien pu se passer. Pas plus que les enquêteurs.

Rappel des faits
Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 août, à 2h30 du matin, les pompiers sont appelés pour une intervention dans le village. A leur arrivée, ils trouvent deux hommes dans une cage d'escalier, toute proche d'un endroit où se déroulait une fête de baptême.
Pour Jean-Charles Albertini, touché par balles au ventre, il est, hélas, trop tard. Pompiers et médecin du SAMU ne pourront rien pour le ramener à la vie.
Tout près de lui, son gendre Alban Baldassari est grièvement blessé aux jambes, au thorax et sur le flanc. Son état est sérieux mais le pronostic vital n'est pas engagé. C'est un miraculé.
Transporté d'urgence par l'ambulance des pompiers, il sera admis au service des urgences de l'Hôpital de Bastia. Les gendarmes sont rapidement sur place alors que la vice-procureure de la République, Frédérique Olivaux-Rigoutat de permanence au parquet de Bastia, est aussitôt informée. L'ouverture d'une enquête était ordonnée et confiée à la section de recherche de la gendarmerie.

Des personnes recherchées
Le témoignage sur son lit d'hôpital de Alban Baldassari était très attendu pour les enquêteurs qui, sur place n'ont trouvé ni douilles, ni armes. Mais, il n'a pas donné grand chose. Recueilli, dimanche après-midi, à sa sortie du bloc opératoire, dès que son état l'a permis, Alban Baldassari ne se souviendrait de rien ou très peu de cette tragique soirée. Il aurait, selon nos informations, seulement déclaré que son père et lui avaient quitté l'établissement où avait eu lieu un baptême quand les deux hommes ont été pris à partie par une ou plusieurs personnes, dont il ne connaitrait ni l'identité, ni le nombre. Celles-ci sont activement recherchées. Alban Baldassari est toujours hospitalisé.

Pas de témoins
L'autopsie du corps de Jean-Charles Albertini, qui sera pratiquée dans les prochains jours, permettra de connaître la nature de ou des armes utilisées et les circonstances de sa mort.
Les enquêteurs multiplient, pour leur part, les auditions des gens qui ont participé à cette fête de baptême et l'entourage des victimes. Mais cette enquête de flagrance n'a, pour l'heure, rien donné : cet homicide et tentative d'homicide se seraient déroulés sans le moindre témoin. Si la victime n'était pas connue de la justice, le blessé l'était, selon la vice-procureure, pour "des affaires basiques". Les circonstances et les raisons du drame restent une énigme. Le parquet de Bastia a ouvert une information judiciaire pour meurtre en bande organisée et tentative de meurtre en bande organisée. Mais sans témoins et sans éléments matériels, l'enquête s'annonce compliquée.

Jean-Charles Albertini et Alban Baldassari sont des gens très appréciés et impliqués dans la vie du village. Aujourd'hui, tous se demandent qui a pu être l'auteur ou les auteurs de ce drame horrible et pour quel motif, l'irréparable a été franchi.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Accident d'apnée de Calvi : Le corps du S/C Mansour Ainlalane rapatrié dans son pays d'origine

Le 18 Août 2017

Ainsi que nous l'avons relaté, le 14 août dernier, un apnéiste a disparu dans le secteur de la baie de Nichjarettu. Le corps sans vie du sergent-chef Mansour Ainlalane, du 2e Régiment Etranger de Parachutistes était retrouvé le lendemain. Sur le site officiel du Régiment, le colonel Jean de Monicault, chef de Corps du 2e REP a publié un communiqué.

Radio Calvi Sarrola-Carcopino : Le recrutement continue à Auchan Atrium

Le 18 Août 2017

Mardi 8 août, la trentième session de recrutement des équipes Auchan Atrium se déroule dans les locaux de l’enseigne, à Sarrola-Carcopino. Pierre Agostini, directeur du magasin, présente l’hypermarché et le rôle des futurs collaborateurs aux 58 participants. Au total, 54 d’entre eux sont séduits et décident de postuler.

Radio Calvi Bastia : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, prend le pouls de l’hôpital

Le 18 Août 2017

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, était ce jeudi à matin e visite à l’hôpital de Bastia. Non pour y faire des annonces mais pour établir un bilan de santé de l’établissement.
 

Radio Calvi Sporting club de Bastia : Le témoin a été passé… Le dossier de cessation de paiement déposé

Le 18 Août 2017

Le témoin a été passé comme prévu ce jeudi en milieu de journée, entre les anciens et les nouveaux dirigeants du Sporting club de Bastia. Mais sur le coup de 17 heures, sans doute parce que cette passation s'est avérée plus longue que prévue, rien n'avait, encore, filtré de l'assemblée générale, extraordinaire de l'association SCB, qui s'était déroulée à huis clos, hors de la de la présence de toute personne étrangère au club.

Radio Calvi Drame familial de Calvi : Kevin Gillet toujours dans un état critique

Le 18 Août 2017

Admis en service réanimation du centre hospitalier Calvi-Balagne à la suite au coup de feu qu'il a reçu dans la nuit de mercredi à jeudi, Kevin Gillet était toujours dans un état critique en début de soirée
 

Radio Calvi
Autres actualités :