Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La CAPA se réengage 12 ans avec Kyrnolia pour 168 M€
1 photo disponible

La CAPA se réengage 12 ans avec Kyrnolia pour 168 M€


Calvi

Par

Le 21 Novembre 2017


L’eau est une préoccupation majeure de l’île et de l’ensemble de ses territoires. L’eau et l’assainissement du Pays Ajaccien a été au cœur des négociations cette dernière année et pour cause, les contrats de délégations de service public actuellement en vigueur arrivent à expiration le 3 décembre prochain. A ce jour, le réseau d’eau potable permet à l’usine de la Confina d’alimenter les communes d’Ajaccio, d’Appietto, d’Afa, ainsi que les plaines de Sarrola, de Cuttoli-Corticchiato, de Peri et de Tavaco. Il y a bien évidemment des projets de réalisation en matière d’assainissment également sur Alata, Afa, Appietto, Sarrola-Carcopino, Cuttolli-Corticchiato et Peri via les deux grandes stations d’épuration d’Ajaccio. Au terme d’une année de négociations, deux nouveaux contrats ont donc été signés entre la CAPA et Kyrnolia pour une durée de douze ans et pour un montant global de 168 M€.


« Depuis un an maintenant nous avons fait le choix de la concession, a expliqué Laurent Marcangeli, Président de la CAPA. Nous avons conduit les procédures et les négociations, pas toujours faciles, mais respectueuses, dans l’objectif d’obtenir le meilleur, à savoir, la qualité du service rendu, le prix mais aussi une nouvelle impulsion. Celle qui nous permettra d’offrir et de garantir la qualité sanitaire de l’eau distribuée et des eaux de baignade par un service moderne et accessible à tous ».

Le président n’a pas manqué de remercier l’ensemble des équipes de Kyrnolia et du Pays Ajaccien sans oublier le maître d’ochestre de l’opération Antoine Vincileoni, maire de Villanova, vice-président de la CAPA qui a été en charge de mener les fameuses négociations. « Je suis témoin de l’importance des enjeux de l’eau et de l’assainissement dans les communes du rural lors de la création de la CAPA à laquelle j’ai contribué. On pourrait malheureusement facilement oublier que l’eau manquait il y a moins d’un siècle dans nos campagnes. La tâche était grande, certes, pour ces négociations mais nous n’avons jamais perdu de vue qu’il s’agissait de garantir la quantité, la qualité et aussi le coût de l’eau pour l’ensemble des administrés. Nous voulions garantir le meilleur à nos usagers, nous avons donc pris le temps qu’il fallait pour négocier et projeter une vision sur du long terme ».


Les nombreuses discussions qu’on imagine sur le sujet entre la collectivité et la société Kyrnolia impactera 80 000 habitants et 42 000 abonnés du service. La baisse du prix des services de l’eau et de l’assainissement collectif profitera à 80% des abonnés. Le concessionnaire garantira un service de proximité basé sur les dernières technologies, un fonctionnement optimisé des installations et des réseaux. « Il s’agissait d’apporter le même service à tous, a souligné, Xavier Lacombe, premier vice-président de la CAPA. Il s’agit du plus gros contrat signé pour Kyrnolia et de l’un des plus importants également pour le Pays Ajaccien. Nous avons toute confiance dans les équipes. Nos sollicitations sont permanentes mais leur mobilisation l’est tout autant ».

Du côté de Kyrnolia, la satisfaction est de mise également exprimée pas Frédéric Van Heems, directeur général de Véolia Eau France. « Nous sommes très fiers de pouvoir prendre cet engagement. Car il s’agit de l’engagement de deux entités et au delà des équipes de travail. Il s’agit d’une confiance qui dure depuis près de 55 ans. Nous sommes heureux de contribuer à l’accompagnement de l’aménagement des territoires. Le très haut niveau d’exigence imposé par la CAPA nous a amené à proposer la meilleure offre possible pour les usagers tant sur la qualité technique opérationnelle que sur le plan de l’innovation. Il s’agit aussi d’un engagement social et sociétal. En effet, dans les années qui viennent nous nous sommes engagés à embaucher un grands nombres d’apprentis en plus des 120 collaborateurs déjà présents sur le pays ajaccien ».
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Lisula : Trasmissione ecoludica per i zitelli

Le 23 Février 2018

zitelli iscritti à l'accogliu di i minori intercumunale di u CIAS di Lisula Balagna, anu prisentatu eri mane à a scola di Lisula, un travagliu annant'à i frazi attraversu un filmettu è un bellu ricettore per u scumparitimentu fattu da per elli .
 

Radio Calvi Rugby à Furiani avec France-Italie : Ce ne sera pas la première fois...

Le 23 Février 2018

France-Italie du tournoi des 6 Nations féminin, qui se déroulera ce samedi à 21 heures sur le stade Armand-Cesari, marque le retour du rugby à Furiani. Le ballon ovale a fait en effet de nombreuse incursions sur la pelouse où le football corse a écrit quelques-unes de ses plus belles pages.
 

Radio Calvi Le doyen de Zilia, Francescu Santelli nous a quittés dans sa 105e année

Le 23 Février 2018

Le petit village de Zilia pleure le décès de son doyen Francescu Sabtelli décédé à l'âge de 104 ans, entouré de l'affection des siens. Ses obsèques ont été célébrées jeudi matin en présence d'une foule nombreuse
 

Radio Calvi Joseph Pucci devient le nouveau président du syndicat d’énergie de Corse-du-Sud

Le 23 Février 2018

Seul candidat en lice, le maire de Viggianello et conseiller territorial de Pè a Corsica, Joseph Pucci, a été élu, sans surprise, président du syndicat d’électrification de la Corse du Sud (SDE2A). Les 192 maires inscrits au syndicat et 8 conseillers territoriaux étaient appelés à voter jeudi matin au Palais des congrès d’Ajaccio. 147 se sont prononcés en sa faveur contre 20 bulletins blancs et 7 nuls. Joseph Pucci succède à Jean-Jacques Panunzi à qui il a rendu hommage avant de décliner ses priorités et les enjeux.
 

Radio Calvi Nanette Maupertuis : « C’est, dans le contexte européen, une chance de rencontrer la vice-présidence de la Bulgarie »

Le 23 Février 2018

Une délégation corse, composée du président de l’Exécutif Gilles Simeoni, de la conseillère exécutive Nanette Maupertuis, du député Jean-Félix Acquaviva, de la directrice de la culture Andrée Grimaldi, et de la responsable des filières agricoles de l’ODARC Marie-Pierre Bianchini, s’est rendue mardi à Sofia en Bulgarie. Un déplacement, à la fois, culturel, diplomatique et promotionnel. Une seule journée intense de rencontres qui est tombée à pic au moment où la Bulgarie assure la Présidence de l'Union européenne (UE) pendant six mois et où se décide la politique de cohésion 2020-2026. Deux entretiens avec la Vice-Présidente, Iliana Iotova, et la Vice-Premier Ministre en charge de la présidence européenne, Liliana Pavlova, ont été l’occasion pour l’Exécutif corse de plaider, comme il l’avait fait l’an dernier à Malte, la nécessité d’une politique européenne prenant en compte les contraintes de l'insularité, les besoins des îles et des régions montagneuses. Des enjeux exposés, pour Corse Net Infos, par Nanette Maupertuis, en charge notamment des affaires européennes, membre du Comité des régions et présidente de l’Agence de tourisme de la Corse (ATC).
 

Radio Calvi
Autres actualités :