Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La CRESS Corsica prône une nouvelle stratégie économique
1 photo disponible

La CRESS Corsica prône une nouvelle stratégie économique


Calvi

Par

Le 13 Février 2019



Pierre-Jean Rubini, Pascal Vivarelli, Dominique Baldacci, Jean-Michel Miniconi et Joëlle Ciavaglini, respectivement président, vice-présidents, directeur et secrétaire de la Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire de Corse avaient convié la presse, ce lundi, pour présenter le Pacte de Croissance de l'ESS et l'ESS dans le grand débat national. De fait, et à travers ses actions sur le terrain, la structure, qui réunit, tout de même 1100 entreprises (associations, coopératives, mutuelles pour la plupart) et 8308 employés issus du secteur privé (11,8% de l'ensemble des emplois de ce secteur) , veut peser de tout son poids pour donner un autre axe au développement économique: "Le capital réel, souligne Pierre-Jean Rubini, c'est l'humain et non pas la finance. Nous avons des atouts à faire valoir pour mener à bien nos missions."

Un milliard d'euros débloqué par l'Etat au niveau national
Ces missions se déclinent à travers les deux thèmes développés lors de la conférence de presse. Le premier concerne le Pacte de Croissance de l'Economie Sociale et Solidaire. Une feuille de route qui permet de mieux reconnaître et développer l'ESS au niveau national. Elle se scinde en trois axes: pallier les difficultés de financement dont souffrent encore les entreprises de l'ESS, renforcer leur influence et leurs pouvoirs d'action et placer l'ESS au cœur de l'agenda européen et international.
Il va de soi que cette perspective s'adapte aux spécificités de la Corse. "Un territoire où les besoins sociaux sont sans réponse, ajoute Pascal Vivarelli, où la désertification de l'intérieur pose des problèmes et où 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. On doit être plus proche du citoyen que ce qui est proposé par l'Etat. L'économie doit être faite par l'homme et non l'inverse."

Pour mener à bien ses chantiers, la CRESS Corsica revendique une partie du Milliard d'euros débloqué au niveau national par l'Etat. "L'ESS est un vecteur de croissance économique important en Corse mais nous manquons de coordination entre tous les acteurs. Il faut une stratégie et une méthodologie."
Une méthodologie qui passe, au niveau du pacte de croissance, par trois priorités: renforcer le développement économique local à travers les outils d'accompagnement des entreprises de l'ESS, promouvoir l'ESS et ses entreprises sur les territoires et accompagner l'ESS dans un monde en transitions.

Placer l'humain au cœur des choses
Le deuxième temps fort de la conférence de presse portait sur l'ESS au sein du grand débat national. "La crise actuelle met en exergue que le profit et l'appât du gain ou la course à la concurrence ne sont pas des solutions. L'ESS place, au contraire, l'humain au cœur des choses. On n'est pas considéré malgré la force que l'on représente mais nous avons des ambitions et surtout des propositions concrètes. Par exemple les circuits court, la collecte, le recyclage des déchets, l'éco-bâtiment ou l'aide aux personnes âgées…Nous voulons construire une économie au service de l'homme et des territoires"
Pour faire avancer cette démarche et initier une réelle stratégie, la CRESS Corsica compte beaucoup sur la conférence régionale prévue au cours du deuxième trimestre 2019 en partenariat avec la Collectivité de Corse et l'Etat...
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :