Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La destruction des terrasses des bars de la place de Porto-Vecchio marque la fin d’une époque
1 photo disponible

La destruction des terrasses des bars de la place de Porto-Vecchio marque la fin d’une époque


Calvi

Par

Le 11 Février 2019


Et les souvenirs sont remontés à la surface avec une certaine nostalgie, dans les discours de ceux qui sont nés à Porto-Vecchio ou qui l’ont connu depuis au moins 50 ans en arrière.

Beaucoup d’événements ont été évoqués dans les conversations, tour à tour des anecdotes de la vie porto-vecchiaise, avec comme toile de fond le sentiment du « vivre ensemble », l’évocation de personnes trop tôt disparues et qui étaient plus connues par leurs surnoms que par leurs noms. A l’époque, les anciens qui avaient beaucoup d’humour, avaient pour habitude de surnommer les gens par rapport à leur trait de caractère ou leur apparence physique.

Une riveraine nous a expliqué que sur la place de la République, les voitures se garaient, c’était un parking d’où les pompiers eux-mêmes tiraient le feu d’artifice le 14 Juillet, où le bonhomme en paille du Ludareddu était brûlé le 31 Juillet ; il y avait une activité artisanale avec des exposants réguliers, des peintres avec leurs chevalets, des vendeurs de ballons et de roses qui déambulaient tout autour de la place, des chanteurs occasionnels, des bals, des courses en sac à la St Jean etc……

Puis peu à peu les réglementations ont fait disparaître toutes ces activités, un jet d’eau a surgi au milieu de cette place qui a cessé d’être un parking. Il a fonctionné peu de temps, c’était le grand plaisir des enfants qui y trempaient leurs pieds, mais aussi la bête noire des services d’entretien qui au petit matin retrouvaient la place envahie d’eau savonneuse et moussante, du fait des incivilités de certains qui au cours de la nuit avaient vidé du shampoing dans la fontaine…..

Une autre habitante de la ville se rappelle aussi que les terrasses des bars ont commencé à s’étaler lorsque les voitures n’ont plus eu le droit de stationner, et elle a évoqué les anciens noms des bars de la place : « Il y avait chez Minette (actuellement le Bon Coin), le Tout Va Bien (Shanka Bar), les Beaux-Arts et le Franco-anglais (Bel Ombra). Puis le Glacier de la Place a ouvert remplaçant la Société Générale. La population des hameaux autour de la ville, venait à la banque, faisait réparer leur télé chez Marco Mela, allait chez le cordonnier, achetait leur viande chez Paul Bichet, chez Francis Cucchi, leur pain chez Pietri (place de l’église) ou chez Mallaroni.
Avec le problème du stationnement, Mallaroni a déménagé, Paul Bichet aussi, les cordonniers ont fermé, les banques et la poste, ainsi que de nombreux commerces, les épiceries « chez Jeannette », chez Mme Forconi, etc…. »

Autant de noms qui ravivent une mémoire attendrie, en pensant à tous ces gens que l’on ne rencontre plus ou de moins en moins, au détour d’une allée de supermarché.

Ces jours-ci le démontage et découpage de toutes les structures des bars installées depuis des années sur la place a provoqué un choc visuel, tant la population s’y était habituée. Et c’est toute une période de rencontres diverses, et de fêtes, souvent tardives qui vont à leur tour, pendant quelques années, faire partie des souvenirs dans la tête de ceux qui y ont participé.

La ville de Porto-Vecchio doit se tourner vers l’avenir, elle le fait dans la douleur d’un accouchement de modernisme aussi bien dans les structures des rues nouvellement pavées, que dans les devantures de magasins ou terrasses de bars rénovées selon les nouvelles réglementations. Ce modernisme va côtoyer les anciens bâtiments et immeubles existants qui contribueront fort heureusement à faire perdurer le caractère historique de la haute ville de Porto-Vecchio, dans l’espoir que ces deux aspects de la ville la conduisent vers une fréquentation et une attractivité en progression, pour le bien de tous.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Corbara : nageurs en difficulté sur la plage de Bodri

Le 05 Août 2020

Un homme de 50 ans et son fils de 25 ans se trouvés en difficulté sur la plage de Bodri à Corbara ce mardi après-midi. Les deux hommes, qui avaient inhalé de l'eau, ont été pris en charge par les hommes du poste de secours puis évacués sur le centre hospitalier de Calvi.

Radio Calvi Haute-Corse : Paulu Santu Parigi est le candidat de Femu a Corsica aux Sénatoriales

Le 05 Août 2020

Le Parti nationaliste modéré Femu a Corsica a désigné, lundi soir à Corti, ses candidats aux élections sénatoriales de Haute-Corse qui auront lieu le 27 septembre. Le maire de Santa Lucìa di Mercuriu et conseiller territorial, Paulu Santu Parigi, a recueilli la majorité de suffrages devant trois autres prétendants. C’est le premier candidat officiel à la succession de Joseph Castelli, en place depuis 2014 et qui a décidé de ne pas se représenter. Sa suppléante est l’avocate balanine, Livia Ceccaldi-Volpei. Le 10 juillet, les communes et collectivités ont choisi 576 grands électeurs qui voteront au suffrage universel indirect lors d’un scrutin majoritaire à deux tours.

Radio Calvi COVID-19 : Masque obligatoire à Bonifacio dès ce mercredi

Le 05 Août 2020

Le maire de Bonifacio a pris un arrêté au terme duquel le port du masque devient obligatoire dans certains secteurs de la ville dès ce mercredi 5 Août. L’annonce en a été faite ce mardi 4 août de la sorte par la ville de Bonifacio. C'est la première cité de Corse qui prend une telle disposition

Radio Calvi Covid-19 : 6 cas supplémentaires en Corse

Le 05 Août 2020

452 personnes ont été testées en Corse au cours des dernières heures : 320 en Corse-du-Sud et 132 en haute-Corse. 6 d'entre elles (dont 5 en Corse-du-Sud) se sont révélées positives aux prélèvements RT-PCR, selon la communication quotidienne de l'agence régionale de la Santé de Corse

Radio Calvi Felicetu : incendie maîtrisé, un forestier-sapeur blessé

Le 05 Août 2020

Le feu de Felicetu, qui a ravagé 30 hectares, a été maîtrisé par les services de secours dans le courant de la journée de ce mardi 4 août 2020. Mais pour ce faire il aura fallu engager d'impressionnants moyens avec les Canadair, le Puma 20 et le HBE qui ont procédé à plusieurs largages entre Felicetu et Muru. De nombreux personnels ont également travaillé au sol pour tenter de juguler l'incendie ce qui était pratiquement chose faite en milieu d'après-midi de ce mardi.
Le site est resté malgré tout sur surveillance et au-delà des 30 hectares parcourus par les flammes, le SIS 2B faisait d'un homme blessé parmi les sauveteurs : il s'agit d'un forestier-sapeur de 45 ans qui, brûlé à un pied, a été évacué et admis au centre hospitalier de Calvi.

Radio Calvi
Autres actualités :