Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La flambée, silencieuse, de l’essence corse
1 photo disponible

La flambée, silencieuse, de l’essence corse


Calvi

Par

Le 26 Février 2019


En Balagne, après la baisse enregistrée au lendemain des premières manifestations des Gilets jaunes en novembre dernier et de la mise en place en Corse d'un collectif, comme sur l'ensemble de l'île, la flambée des prix pour le carburant est repartie de plus belle. Si jusqu'à aujourd'hui Vito et Total marquaient leur différence à la pompe avec un tout petit centime d'écart, force est de constater que désormais l'entente est parfaite !
Pétition, création de collectif, interventions des élus, colère des automobilistes, effets d'annonces, rien n'y fait pour que le prix du carburant revienne à un tarif acceptable, bien au contraire ! Bien qu'indispensable à notre vie de tous les jours, le carburant est de moins en moins à la portée de nombreux automobilistes, contraints pour certains à utiliser leur véhicule qu'en cas de nécessité impérieuse ou encore pour d'autres de le laisser tout simplement au garage, faute de ne pouvoir le plein. On observe aussi que certains passent à la pompe non pas pour faire le plein, mais pour mettre 20, 30 ou 40€ pour pouvoir aller à l'essentiel.
A Calvi, on l'a dit, vers la fin du mois de novembre, début décembre, après les actions des Gilets jaunes mais aussi et surtout la création d'un collectif, le prix à la pompe a été revu à la baisse. A la tête des grands groupes pétroliers, on a beau s'en défendre et pourtant.... Cette "embellie" aura été de courte durée pour les automobilistes à nouveau taxés au prix fort. Ce samedi, le prix du sans plomb était de 1, 62€ alors que dans le même temps à Nice il était affiché à... 1,42€ !
On observera aussi que si Total appliquaient jusqu'à présent un tarif inférieur d'un centime d'euros par rapport à Vito sur le sans plomb, ce n'est plus le cas aujourd'hui, sauf pour le gasoil affiché à 1,58€ chez Total et 1,59€ chez Vito.
Dans la conjoncture économique actuelle, à un moment où la précarité gagne de plus en plus notre île, il serait grand temps qu'enfin une solution pérenne soit trouvée à ce problème qui gangrène l'ensemble de la Corse.

A Bastia une petite hausse du prix à la pompe
"Pendant les fêtes le prix de l'essence baisse toujours" nous dit un pompiste de Bastia, "mais on le savait que le prix allait augmenter".

​De 1,55 euro le litre pour l'essence en décembre on est passé à 1,59 de ces derniers jours.

« Gilets jaunes ou pas le prix des carburants augmente » - souligne un bastiais en train de remplir son réservoir - et c’est en Corse que la facture est particulièrement salée…et on ne comprend pas pourquoi…. »
Ajaccio : + 3 centimes
A Ajaccio les stations Vito affichent un prix de 1,57 ou 1,58 euro le litre pour l'essence, trois centimes de plus que le mois de décembre.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia : Les tirages au sort dimanche

Le 05 Avril 2019

Le 1er Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia passe la surmultipliée avec l'accueil des joueuses qui vont participer à cet Open de tennis féminin, au cœur de la pinède de Calvi. Dimanche 7 avril à 18 heures, tirage au sort pour le tableau des qualifications et pour le tableau final
 

Radio Calvi Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes

Le 05 Avril 2019

A quelques jours de l'ouverture de la saison estivale, les quatre premiers établissements de la plage de L'Ile-Rousse, contraints de se mettre aux normes en fonction du "Décret Plage", s'activent à reconstruire et à jouir pleinement d'une autorisation d'occupation temporaire du Domaine Public qui leur a été accordée pour une période de deux ans.

Radio Calvi "Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"

Le 05 Avril 2019

Pour Emmanuel Macron, le désir de paix manifesté par les Nationalistes doit passer par un examen de conscience.

Radio Calvi La "boîte à outils" du Président Macron

Le 05 Avril 2019

Une rafale de questions portant surtout sur le rural, et des réponses sur le thème : l'Etat fait, mais il ne fait pas tout.

Radio Calvi Cuzzà : Emmanuel Macron face au cri de désespoir des maires du rural

Le 05 Avril 2019

Près d’une centaine de maires ont rencontré le président de la République, Emmanuel Macron, à Cozzano pour la dernière étape du grand débat national qui a duré près de 6 heures. Un face à face sans tabou, parfois abrupt, avec des maires qui ont sorti tout ce qu’ils avaient sur le cœur, leurs peurs, leurs craintes, leurs désespoirs et leurs maigres espoirs, sans fioritures, ni illusion. Des doléances sans surprise qui ont parfois trouvé des débuts de réponses concrètes chez un chef de l’Etat qui s’est voulu très pragmatique. Tout en se retranchant derrière sa feuille de route délivrée en février 2018 à l’Alb’Oru, les grandes réformes nationales et en se défaussant au passage sur la collectivité territoriale.

Radio Calvi
Autres actualités :