Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Le Chef de l’Etat décline l'invitation de la Majorité Territoriale à initier un nouveau dialogue
1 photo disponible

Le Chef de l’Etat décline l'invitation de la Majorité Territoriale à initier un nouveau dialogue


Calvi

Par

Le 04 Avril 2019


Le ton est solennel, tout comme l’esprit de cette conférence de presse programmée sur le tard, dans la matinée. La visite du Chef de l’Etat, ce jeudi dans l’île et dans le cadre d’un Grand Débat qui ne suscite pas une vive passion, avait, on le sait, conduit la majorité territoriale, profondément déçue par l’attitude de Paris face à ses multiples appels au dialogue, à tout simplement boycotter cet événement politique. Un événement, certes, de grande envergure, mais dont on se demande les réels objectifs et surtout la portée…
Ce mercredi, dans les salons de l’Hôtel de Région, la Majorité Territoriale a tendu, une nouvelle fois la main, par la voix de Gilles Simeoni, Président de l’Exécutif de Corse, accompagné de Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse et des différents présidents de groupe de cette mouvance, à Emmanuel Macron.


Sur fond d’un discours de paix, mais sans pour autant éviter les écueils sur lesquels la nouvelle majorité vient briser ses élans et ses espoirs depuis décembre 2017, Gilles Simeoni a officiellement invité le Chef de l’Etat à initier un nouveau dialogue, constructif, cette fois. « Dès son élection, a-t-il rappelé, nous avons réitéré notre offre de construire, dans un dialogue avec lui et le Gouvernement, tout en impliquant la société corse dans son ensemble, une solution politique tenant compte de la volonté exprimée par les Corses en décembre 2017. »


Le président de l’Exécutif n’a pas, pour autant, botté en touche la décision d’appeler ce jeudi à une journée « Isula Morta », la justifiant par « un contexte troublé pour un dialogue qui, jusqu’ici n’a pu aboutir réellement et chaque partie s’est, du reste, exprimée pour le regretter. Cette action « Isula Morta », vise à marquer de manière pacifique notre volonté de mettre un terme au refus de prendre en compte le fait démocratique de décembre 2017. »

Le Chef de l’Etat décline l'invitation
Il s’agit, en clair, d’une nouvelle main tendue de la part de la Majorité Territoriale. Sachant, en outre, que dans une déclaration publique en date du mardi 2 avril, Emmanuel Macron avait appelé de ses vœux « Un dialogue pour l’Histoire », concernant les rapports entre Paris et la Corse. « Un dialogue qui doit nécessairement s’inscrire dans un processus allant au-delà du cadre prévu pour le débat de Cuzzà. Ce dialogue constitue, également, une priorité absolue pour l’actuelle majorité. C’est pour cela que les Corses nous ont accordé leur confiance en décembre 2017. Et nous ne voyons pas d’autre issue, ce jeudi à l’Assemblée de Corse, cœur battant de la démocratie depuis sa création en 1982 et où les différents Présidents de la République se sont exprimés, que celle de la venue du Chef de l’Etat. »
Malgré son optimisme, le Président de l'Exécutif de Corse devra se rendre à l'évidence. Dans un Twit, le Chef de l'Etat vient décliner l'invitation...



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Peri : la commune signe une convention avec la CAPA pour faire « rayonner » le nouveau centre intercommunal

Le 03 Juillet 2020

Trois ans après la pose de la première pierre, Laurent Marcangeli, président de la Communauté d’Agglomération Pays Ajaccien (CAPA) et Xavier Lacombe, maire de Peri, ont signé ce 2 juillet la convention de mise à disposition du centre intercommunal social culturel et sportif de la commune.

Radio Calvi Affaire du veau jeté vivant dans le vide : le procès renvoyé, le prévenu reste en détention

Le 03 Juillet 2020

Ce jeudi 2 juillet au tribunal correctionnel de Bastia, la cour, à la demande de l'accusé, a renvoyé au 20 juillet prochain le procès de l'homme qui a jeté un veau vivant dans le vide. En attendant son audience, Jean-Dominique Orsoni, jeune agriculteur de 20 ans résident dans le Niolu, reste incarcéré à la prison de Borgo.

Radio Calvi Crédit d'impôt investissement : Les députés nationalistes montent au créneau

Le 03 Juillet 2020

Dans le cadre du débat en séance publique sur le projet de loi de finance rectificative, les députés nationalistes sont intervenus par le biais d'un amendement pour demander le prolongement, l'élargissement et l'augmentation du Crédit d'impôt investissement pour la Corse.
L'amendement, qui prévoit une compensation à titre exceptionnel des pertes liées à l’épidémie de Covid-19 en Corse, a été adopté.
Présentation en vidéo par Michel Castellani et réponse du rapporteur qui accepte la prorogation, mais pas l'élargissement.

 

Radio Calvi Le cinéma Le Fogata à l'Ile-Rousse rouvre ses portes ce 2 juillet

Le 02 Juillet 2020

Le 2 juillet, après presque quatre mois de fermeture, le cinéma Le Fogata à l'Ile-Rousse va rouvrir ses portes. L'occasion pour Ceccè Acquaviva, le directeur, d'évoquer les mesures à venir.

Radio Calvi Municipales à Lisula : la lettre de démission de Jean-Jo Allegrini-Simonetti

Le 02 Juillet 2020

Après avoir annoncé hier sur CNI qu'il mettait un terme à sa carrière politique, et avant la mise en place ce samedi du nouveau conseil municipal , dans un communiqué, Jean-Jo Allegrini-Simonetti s'est adressé à ses concitoyens

Radio Calvi
Autres actualités :