Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Le conseil municipal de Calvi propose une solution pour pallier la pénurie de médecins
1 photo disponible

Le conseil municipal de Calvi propose une solution pour pallier la pénurie de médecins


Calvi

Par

Le 16 Avril 2019


C'est à 19 heures, dans la salle du Conseil Municipal de l'Hôtel de Ville de Calvi que s'est déroulée la deuxième session ordinaire du Conseil Municipal.
Au cours de celle-ci présidée par le Maire Ange Santini, le Budget Primitif qui a fait l'objet d'une présentation par l'adjointe aux finances Sylvie Bereni a été voté à l'unanimité.
On retiendra que celui-ci est conforme au débat d'orientations budgétaire que nous avons eu l'occasion de relater dans nos colonnes; que le Budget Global de la Ville est de l'ordre de 15 M€ et que les trois principales taxes ont été légèrement augmentées, de l'ordre de 1%, mais pour la bonne cause, que le Premier Magistrat, développera un peu plus tard.
Outre ce BP, on retiendra aussi que dans le cadre d'une rénovation de l'éclairage public, la municipalité a répondu à un appel à projet et fait une demande de subvention de l'ordre de 70%.
Autre demande de subvention, celle concernant la signalétique directionnelle de circulation routière de la Ville de Calvi. François-Xavier Acquaviva, a souhaité que ces panneaux soient bilingue, ce qui correspondrait pleinement à la charte de la langue corse.
Proposition approuvée à l'unanimité.
Il était ensuite question du lancement de la procédure de DSP pour l'eau potable et l'assainissement, d'une demande de subvention pour l'organisation de la Saint Vincent, du vote de subventions aux associations: 70 000€ pour l'arrivée à Calvi du Tour de Corse automobile WRC, 12 000€ à la Ligue Corse de Tennis pour l'organisation des championnats de Corse de Tennis, 25 000€ à l'école de musique U Timpanu, somme investie dans la réalisation de travaux, 7500€ au Football Club de Balagne pour son traditionnel tournoi des jeunes.
" Quand on organise des manifestations d'une telle ampleur comme l'arrivée du Tour de Corse automobile, le tournoi international féminin de tennis que nous venons de vivre dans la pinède, le tournoi de foot des jeunes qui aura lieu la semaine prochaine et bien d'autres manifestations comme le carnaval, la croisière bleue et j'en passe, que l'on arrête de dire qu'à Calvi il ne se passe jamais rien" faisait observer Ange Santini .

La santé et la précarité au centre des discussions

La pénurie de médecins dans notre ville et la précarité, deux sujets que le Premier Magistrat de la Ville a souhaité en débattre en priorité avec le Conseil Municipal
" Comme vous le savez, nous connaissons dans notre ville une inquiétante pénurie de médecins et il y a urgence que nous en débattions et qu'une solution soit rapidement trouvée.
Certains médecins comme M; et Mme Fade partent à la retraite, d'autres cessent leurs activités. Là ou on aurait besoin au minimum de 5 ou 6 médecins, nous n'en avons que 3.
Certes, nous avons fort heureusement un Centre Hospitalier de qualité, mais leur service des urgences n'a pas vocation à soigner des patients pour des petits bobos, grippes....
Nous devons aussi prendre en compte la mutation de la société qui fait qu'aujourd'hui tout a évolué et que le temps du médecin qui se déplaçait et qui faisait des heures à ne plus compter est révolu.
Bien que ce ne soit pas de la compétence directe de la commune, il y a vraiment urgence à ce que l'on trouve un moyen d'attirer les médecins en étant attractif.
Aussi, je propose la construction de locaux de cabinets médicaux, pouvant accueillir plusieurs médecins, avec une salle d'attente appropriée et un logement pour permettre à un autre médecin d'effectuer des remplacements.
Si nous voulons avoir une chance d'éviter cette pénurie de médecins, c'est la solution. C'est notre devoir plus que notre droit. Nous avons des responsabilités envers la Population.
Cette réalisation pour aller au plus près des besoins pourrait voir le jour dans un délai très court (1 ans) à proximité de l'école maternelle Santore et l'ensemble pourrait atteindre 200 à 220 m2.
Le coût serait de l'ordre de 400 000€. Nous pourrions solliciter la Collectivité de Corse à hauteur de 50%, dans le cadre de la dotation quinquennale et l'Etat.
Le reste sera financer sur nos fonds propres même si l'on doit augmenter les impôts de l'ordre de 1%.
Il nous restera ensuite à définir les modalités pour inciter les médecins à venir s'installer. C'est notre but.
J'espère que cette solution sera de nature à rassurer bon nombre de calvaises et de calvais".
Le conseil municipal adoptait à l'unanimité cette proposition.

Trouver une solution pour accueillir dans de meilleures conditions la Croix-Rouge et les Restos du coeur

Autre sujet de préoccupation du Maire de Calvi, celui des conditions dans lesquelles cohabitent dans des locaux de l'immeuble Cyrnos, la Croix-Rouge et les Restos du coeur
"Les conditions dans lesquelles évoluent ces deux structures sont inadmissibles. Ces locaux de l'immeuble Cyrnos ne sont plus appropriés à leurs besoins, tant au niveau de l'accueil que pour la livraison de marchandise. Il est grand temps de mettre un terme à cette situation indigne d'une ville comme calvi.
Nous sommes propriétaire de locaux au parking San Petru. Nous pourrions là aménager des locaux de 80 m2 environ, uniquement dédiés à ces deux associations.
Le coût de cette opération serait de l'ordre de 70 à 80 000€.
Avec leur aval ou non, nous allons donc les installer là"
Proposition adoptée à l'unanimité,, sans qu'au préalable chacun puisse en débattre.

Le Conseil Municipal souhaite interpeller l'Etat sur le devenir des établissements de plage

Dernier point abordé lors des questions diverses, celui du devenir de la plage de Calvi.
Un sujet déjà évoqué à plusieurs reprises et encore tour récemment lors de la venue samedi dernier de Jean-Martin Mondoloni.
Ange Santini rappelait que depuis le 1er janvier 2019, en application de la loi littorale et du décret Plage de 2006, les établissements de plage étaient dans l'obligation de démolir leurs installations pour reconstruire des établissements démontables.
"On ne va pas revenir sur le fait que le décret doit être mis en application et je crois que la plupart des plagistes l'ont bien compris.
La problématique qui se pose c'est naturellement l'obligation de réaliser du démontable à démonter avec des dérogations possibles. Ces dérogations sont prévues par la loi. Pour cela, il y a deux conditions: .ma première c'est d'avoir un Office de Tourisme classé depuis plus de deux ans, condition qui est remplie chez nous. La seconde, c'est d'avoir au moins 200 chambres d'hôtel classées.
Et, c'est là que je propose que nous ayons une réflexion à faire remonter."
Et de poursuivre:
"Ce décret s'applique au territoire national. 200 chambres classées: Calvi et traité comme Nice par exemple.
Pour Nice, 200 chambres c'est un hôtel ou moins. A Calvi, nous sommes sur l'économie familiale, les hôtel, c'est 40 à 50 chambres, il en faudrait donc 4 voir 5 ouverts à l'année. Et si le but c'est d'accueillir des touristes dans les meilleures conditions possibles, il me parait indispensable de proposer des modifications sur le plan national du décret".

Poursuivant, Ange Santini proposait quelques pistes pleines de bon sens et suggérait au conseil municipal de faire remonter leur réflexion sous forme de motion ou de courrier adressé au Préfet de Haute-Corse, à Madame la Préfète de Région et au Gouvernement.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
23eme open international de L'Ile Rousse: des huitièmes sans surprise

Le 25 Juin 2019

Il n'y a pas eu de réelles surprises pour les huitièmes de finale du 23èmes Open International de Squash de l'Ile-Rousse où tous les favoris sont présents

Radio Calvi Bastia : première action de la branche corse de "Extinction Rébellion"

Le 25 Juin 2019

Une branche du mouvement international « Extinction Rébellion » vient de se créer en Corse. Dimanche matin une vingtaine de militants a mené une première action à Bastia.

Radio Calvi Savannah : Une minute de "silence et de colère" devant le tribunal d ‘Ajaccio

Le 25 Juin 2019

De nombreuses personnes de l'association Femmes Solidaires, et des proches de la famille, sont venues soutenir ce lundi Mylène Jacquet, la mère de Savannah Torrenti pour le deuxième jour du procès de Alex Bouchard, accusé d’avoir tué la jeune ajaccienne en 2016. Une journée émouvante pour la famille de la victime.
 

Radio Calvi Incidents sur le port de Bastia : deux passagers poursuivis pour "violences"

Le 25 Juin 2019

Nous avons relaté les incidents qui se sont produits dimanche vers 22 heures sur le port de Bastia où des grévistes ont été visés par des fusées de détresse tirées depuis le bord du Pascal-Lota, le navire de la Corsica Ferries à quai à Bastia en raison de la grève de La Méridionale. Deux passagers ont été placés en garde à vue. Ils seront poursuivis pour "violences".

Radio Calvi Desserte maritime : Le Conseil d’Etat déboute La Méridionale sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano

Le 25 Juin 2019

L’arrêt du Conseil d’Etat est tombé, comme prévu, lundi après-midi, et il est sans appel. Il rejette le pourvoi de La Méridionale qui contestait son éviction de la Délégation de service public (DSP) maritime transitoire sur les lignes Ajaccio et Propriano. Le Conseil d’Etat donne raison à la Collectivité de Corse (CdC), ce qui clôt le contentieux sur ces deux dessertes, empêche toute annulation de l’appel d’offres, et confirme l’attribution à l’autre compagnie en lice : Corsica Linea.
 

Radio Calvi
Autres actualités :