Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Le Niolu toujours à la recherche de son médecin. Le collectif Santé plus que jamais mobilisé
1 photo disponible

Le Niolu toujours à la recherche de son médecin. Le collectif Santé plus que jamais mobilisé


Calvi

Par

Le 03 Avril 2018


Le Collectif Santé du Niolu prend acte de l'intérêt de médecins pour s'installer éventuellement, au Niolu. Bien entendu leur décision dépendra des conditions qui leur seront proposées et de leurs propres contraintes. Leur réponse étant incertaine et le poste très exigeant, il nous semble urgent de ne pas perdre de temps et de passer dès maintenant des annonces sur des sites spécialisés pour ne pas prendre le risque de se trouver à nouveau sans candidat.

 

Aujourd'hui, grâce à la mobilisation de tous, nous avons les moyens de faire un recrutement sérieux. Nous remercions les acteurs institutionnels, l'Agence Régionale de Santé, la CPAM et les Elus, pour leur écoute, leur disponibilité et leurs décisions positives. Il s'avère essentiel que la démarche des maires soit accompagnée et suivie à la fois par les services de l'Etat et de la Collectivité de Corse.
Le Collectif Santé tient également à remercier le docteur Paul-André Colombani, député de la Corse pour sa récente intervention à l'Assemblée Nationale ainsi que tous ceux qui ont participé à la recherche et à l'accueil des nouveaux candidats.

 

Dans un contexte national de pénurie, nous savons qu'il n'est pas facile de trouver un médecin voulant s'installer dans la grande ruralité mais qu'il est encore plus difficile de le garder. C'est pourquoi, avant tout contact, il est indispensable que les conditions proposées par les cinq maires du Niolu soient clairement définies par un engagement écrit contractualisé sous l'égide de la sous préfecture.

 

Nous souhaitons que soit clairement précisé dans la Convention maires/médecin :
- que celui ci sera libre de choisir sa résidence personnelle dans une des cinq communes du Niolu où il aura l'obligation de résider de façon permanente.
- qu'il aura l'obligation d'installer son cabinet à Calacuccia comme prévu par les cinq maires dans le bâtiment de la pharmacie (voir délibération et vote de la vente des locaux du sivom "destinée au transfert de la pharmacie et à la création à venir d'un pôle médical et paramédical " en date du 17 octobre 2016)


Le Pôle Santé du Niolu devra devenir un site pilote innovant où le médecin généraliste résidant jouera un rôle moteur. C'est pourquoi nous demandons, qu'avant toute décision, le médecin candidat puisse s'entretenir avec tous les acteurs, professionnels de santé (pharmacien, kinésithérapeute Infirmières, services d'urgence, ...) Agence Régionale de Santé, Ordre des Médecins, pour être informé des contraintes, des obligations et des droits qui sont les siens.
Dans le cadre de la démocratie sanitaire, nous souhaitons que soient invités lors de la première réunion avec les médecins candidats, l'ARS, la CPAM. des représentants du Collectif Santé du Niolu afin que l'investissement de chacun permette la réalisation de notre objectif commun en toute transparence.

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia

Le 15 Mars 2019

Après trois recours déposés par l’Etat, l’association U Levante et un particulier contre le PLU (plan local d’urbanisme) de Cauro, ce 14 mars, par deux jugements le tribunal administratif de Bastia a annulé pour irrégularité la délibération du conseil municipal ayant approuvé le document le 28 novembre 2017.

Radio Calvi Le député Michel Castellani met en garde le gouvernement contre sa politique à l’égard de la Corse

Le 15 Mars 2019

Pas contents les députés corses après le vote, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale, de la loi créant une Agence nationale de cohésion des territoires. Une agence, perçue par les trois députés nationalistes et leurs collègues du groupe Libertés & Territoires, mais aussi par de nombreux députés, comme une complication supplémentaire à l'usine à gaz administrative actuelle. Ils l’accusent, sous couvert de décentralisation, de donner un pouvoir trop important au préfet au détriment des élus locaux des collectivités à financer, de placer le représentant de l’Etat comme référent unique ! Suite au rejet des amendements de l’opposition, le député de Bastia, Michel Castellani, a interpellé fermement la ministre, Jacqueline Gourault, pour la mettre en garde contre la politique du gouvernement à l'égard de la Corse.

Radio Calvi Un nouveau cas de violences conjugales à l'Ile-Rousse: l'auteur interpellé et condamné

Le 15 Mars 2019

Un homme soupçonné de menaces de mort et d'appels malveillants envers son ex-concubine a été interpellé en début de semaine, placé en garde à vue, présenté au parquet et placé en détention provisoire, avant de répondre de ses actes ce jeudi devant le Tribunal où il était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de mise à l'épreuve et obligation de soins.

Radio Calvi 14 Mars 2011-14 Mars 2019 : CNI a passé le cap des 8 ans !

Le 15 Mars 2019

Cela fait 8 ans à présent que Corse net Infos, auquel on préfère désormais l'acronyme CNI, signe de son ancrage dans la vie quotidienne de l'île, délivre en permanence sur internet son flot de nouvelles - bonnes ou mauvaises - à un cercle de lecteurs fidèles qui ne cesse de s'élargir. Aujourd'hui devenu incontournable, notre pure player ne cesse d'avancer sur la voie empruntée un jour du mois de Mars 2011, le 14 très précisément.

Radio Calvi Un Via Crucis "revisité" par le Svegliu Calvese

Le 14 Mars 2019

Dans le cadre d'une représentation "revisitée" de Via Crucis, l'association du Svegliu Calvese vous invite à la rejoindre les samedi 16 et dimanche 17 mars, à partir de 17 heures à la Poudrière, pour une première réunion d'information

Radio Calvi
Autres actualités :