Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia
1 photo disponible

Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia


Calvi

Par

Le 15 Mars 2019


Amené ce jeudi à se prononcer sur la légalité du plan local d'urbanisme de la commune de Cauro, adopté par délibération du conseil municipal en novembre 2017, le tribunal administratif de Bastia a annulé ce document en raison de plusieurs irrégularités tenant au déroulement de l’enquête publique et aux conditions dans lesquelles le projet a été modifié postérieurement au déroulement de celle-ci.

Le tribunal qui s’est prononcé à la demande de la préfète de la Corse-du-Sud qui avait déféré l’acte, ainsi que sur la requête de l’association U Levante, a annulé totalement ce plan local d'urbanisme par deux jugements rendus ce 14 mars.

Les juges ont constaté que des documents mis à la disposition du public au cours de l’enquête publique contenaient une divergence sur le classement d’un vaste secteur allant du lieu-dit « Collu » au lieu-dit « Fachina », au sud du village. Certains documents faisaient ainsi apparaître l’ensemble de ce secteur en zone agricole, tandis que d’autres faisaient apparaître une partie de ce secteur en zone naturelle. La divergence existait notamment entre les documents mis à disposition sous format papier et ceux qui l’étaient, désormais de manière obligatoire, sous forme dématérialisée. Le tribunal a alors estimé qu’une telle divergence, qui a été de nature à nuire à l’information des personnes intéressées, a entaché d’irrégularité la délibération.

Il a ensuite constaté que des modifications avaient été apportées après l’enquête publique, consistant en la création d’une zone à urbaniser dans le secteur de « Rosetu » à l’ouest du village, couvrant des terrains qu’il était initialement prévu de classer soit en zone naturelle, soit en zone agricole. Relevant que les règles fixées par le PLU adopté permettaient potentiellement la construction de 60 maisons sur ce secteur, il a jugé qu’il y avait là une modification suffisamment importante du projet pour que soit caractérisée une atteinte à l’économie générale du projet. Les juges ont également estimé que la réduction, après l’enquête publique, de plusieurs hectares d’un espace boisé classé initialement prévu, était irrégulière dès lors qu’elle ne résultait pas d’un avis joint au dossier, des observations du public ou du rapport du commissaire enquêteur.

Le tribunal a constaté en outre que la commission territoriale de la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers, ainsi que les personnes publiques associées à l’élaboration du PLU (en particulier la collectivité de Corse et la chambre d’agriculture), n’avaient pas eu la possibilité de se prononcer sur les modifications précédemment évoquées. Eu égard à l’importance et à la nature des modifications apportées, il a estimé que l’absence d’une nouvelle consultation de la commission a eu pour effet de nuire à l’information de l’ensemble des personnes intéressées et d’exercer une influence sur le sens des résultats de l’enquête publique, entachant d’irrégularité la procédure suivie.

Enfin, le tribunal a censuré l’ouverture à l’urbanisation d’un « secteur de taille et de capacité d’accueil limité » au lieu-dit « Fica », faisant prévaloir les dispositions de la loi Montagne plus sévères que celle du code de l’urbanisme qui permettent sous conditions de prévoir de tels secteurs dans les zones naturelles.

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :