Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Le torchon brûle entre la Majorité Territoriale et Paris
1 photo disponible

Le torchon brûle entre la Majorité Territoriale et Paris


Calvi

Par

Le 04 Avril 2019


Dans le bras de fer qui oppose, depuis décembre 2017, l’Etat et la nouvelle Majorité Territoriale, on est entré, après celle de la fin de matinée, dans une deuxième phase. Le deuxième, voire plus, épisode d’un feuilleton qui, malheureusement, tend à perdurer. Il a, ainsi, et après l’invitation de ce mercredi matin, été question d’évoquer la situation après le refus, plutôt sec, du Chef de l’Etat, appris en début d’après-midi. Un refus compréhensible de la part d’Emmanuel Macron qui en avait lui-même essuyé un après le Boycott des élus de la Majorité, quant à leur présence ce jeudi à Cuzzà à l’occasion du Grand Débat. Un boycott en fait tout aussi compréhensible. Et une tension palpable dans l’île qui a sans doute été à l’origine de l’annulation de la visite présidentielle à Sampolu, ce jeudi en fin de matinée. Celle de Cuzzà, n'étant pas certaine, pour sa part, de répondre aux attentes au niveau du public et de l'engouement.
Bref, le bras de fer se poursuit avec d’un côté le sempiternel refus autour du concept d’une « Nation une et Indivisible » culturellement, linguistiquement et historiquement donc politiquement –un concept qui commence tout de même à s’effriter-, et de l’autre, des revendications qui vont justement bien au-delà de ce que peut actuellement tolérer Paris de par sa législation. Mais surtout, des élus en droit de demander ce que le suffrage universel, c’est-à-dire les urnes, leur a accordé en décembre 2017.


« Nous allons poursuivre les mêmes objectifs »
Ainsi, à l’occasion du « deuxième épisode » d’une journée bien mouvementée à l’Hôtel de Région, la conférence de presse a mis en exergue la position des élus de la Majorité Territoriale. « Nous avons pris acte de la décision du Chef de l’Etat, a souligné Gilles Simeoni, nous le regrettons, c’est une nouvelle occasion manquée. Nous restons déterminés à faire valoir le projet politique pour lequel nous avons été mandatés par le suffrage universel, nous souhaitons continuer à le faire dans une logique démocratique et avec conviction. Et nous restons, malgré tout, ouverts au dialogue. Un dialogue historique qui se construit à travers un processus clairement identifié. Il doit impliquer, au-delà des seuls élus, les forces vives de l’île et devra permettre d’aborder et de traiter l’ensemble des problématiques institutionnelle, politique, économique, sociale et culturelle. C’est vers ces perspectives que nous allons tendre et ces objectifs que nous allons continuer à poursuivre. »


Un one man show médiatique ?
Le combat démocratique continue donc pour le président de l’Exécutif de Corse, un sentiment partagé par son homologue de l’Assemblée de Corse : « Noua appelons les Corses à participer de manière massive à l’opération « Isula Morta » ce jeudi, de manière pacifique mais déterminée afin de faire valoir la désapprobation du peuple corse face à la situation qui lui est faite. Où le suffrage universel est méprisé, la démocratie bafouée, un projet massivement validé totalement ignoré et une offre de dialogue repoussée. Ce qui ne nous empêchera pas d’être favorables dans les semaines et les mois qui viennent à l’ouverture du dialogue… »
La balle est, encore une fois, renvoyée dans le camp du Gouvernement.


Pendant ce temps, en fin de soirée, le Chef de l’Etat arrivait dans la Cité Impériale où le calme semblait déjà prédominer. Certains commerçants ouvriront ce jeudi « pour raison économique essentiellement mais nous mettrons la Bandera devant l’établissement en signe de solidarité… ». D’autres fermeront boutique.
Tout porte à croire que le Grand Débat de Cuzzà pourrait plus s’assimiler à un one man show médiatique qu’à de réels entretiens. En tout cas, il y a fort à parier, suite aux deux épisodes de ce jour, que le feuilleton va continuer dans le Taravu…



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Jérôme Ferrari, prix Méditerranée 2019

Le 18 Avril 2019

Le prix Méditerranée 2019 a été attribué a remporté ce mercredi à Jérôme Ferrari pour son roman "À son image" publié chez Actes Sud.

Radio Calvi Monaco-Saint Etienne le 5 Mai : Le coup de gueule de Ghislain Printant

Le 18 Avril 2019

Ghislain Printant, entraîneur du Sporting de 2014 à 2016 est aujourd'hui l'adjoint de Jean-Louis Gasset à Saint-Etienne. Mais Printant, dont l'avènement à la tête de l'équipe bastiaise a été notamment marqué par une finale de la coupe de la Ligue, est toujouirs très attaché, trois ans après son"départ" de Corse à tout qui touche à Bastia, à l'Île et à son football. Il ne manque jamais de le prouver comme en témoigne, encore, cette prise de position après la décision de la ligue football professionnel de faire jouer la rencontre de Ligue 1 Monaco-Saint Etienne le dimanche 5 Mai prochain, jour anniversaire de la catastrophe de Furiani

Radio Calvi Thierry Corbalan sans tabous à l'hôpital de Casteluccio

Le 18 Avril 2019

Amputé il y trente ans des membres supérieurs à la suite d'une partie de pêche au cours de laquelle il est électrisé par un caténaire, Thierry Corbalan, grand sportif, n'arrête pourtant pas le sport. Il se lance de nombreux défis qui lui valent le surnom de dauphin corse. Ce mercredi le champion était à l'hôpital de Casteluccio pour partager sans tabous son histoire avec les patients et le personnel.

Radio Calvi Déchets : Le Collectif de Moltifau, inquiet du choix du site d’enfouissement

Le 18 Avril 2019

Trouver de nouveaux sites d’enfouissement, de stockage et de compostage des déchets inertes est présenté comme l’une des solutions à la crise des déchets qui menace l’île. L’Exécutif corse a demandé aux intercommunalités ou groupe d’intercommunalités regroupées en cinq territoires de faire des propositions en la matière. Ce qu’elles ont fait lors de la dernière réunion de Corti. Les études menées sur le site du Centre Corse, situé sur la commune de Moltifau, au confluent de trois rivières, inquiète les populations locales. Un Collectif s'est créé pour demander l’étude d’autres sites sur la microrégion. Explications, pour Corse Net Infos, de Catherine Cognetti-Turchini, conseillère territoriale du groupe Andà per Dumane, et conseillère municipale de Merusaglia.

Radio Calvi 2ème édition du festival Lisula CineMusica

Le 17 Avril 2019

Les Rencontres Cinéma et Musique de l’Ile Rousse auront lieu du 24 au 28 avril 2019. De nombreuses rencontres conviviales et festives autour du Cinéma et de la Musique.

Radio Calvi
Autres actualités :