Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes
1 photo disponible

Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes


Calvi

Par

Le 05 Avril 2019


A quelques semaines de l'ouverture de la saison estivale, les quatre établissements de plage situés sur "A Marinella" ressemblent encore à un vaste chantier.
La cause on la connaît avec cette mise en application du Décret Plage de 2006 qui défraie depuis quelques temps la chronique.
Rappelons que dans le cadre de ce fameux Décret Plage et conformément aux engagements pris par les services de l'Etat, l'établissement de plage "Marinella" a été le premier à l'Ile-Rousse à s'être mis en conformité après avoir démoli la partie qui se trouvait sur le Domaine Maritime.
Trois autres établissements; Les Tamaris"", "Le Grand Large" et "A Siesta" ont suivi le mouvement.
Tous les établissements cités ont la particularité de se trouver à la fois en Zone urbaine, sur le Domaine Maritime et sur le tronçon des Chemins de Fer de la Corse, d'où cette démolition partielle concernant le Domaine Maritime.
Permis de démolir et permis de construire affichés, certains établissements ont choisi d'édifier leur nouvelle structure démontable en bois posées sur des plots.


D'autres se sont pour l'heure contenté de démolir uniquement la partie se trouvant sur le Domaine Maritime.
Cette application stricte du Décret Plage n'est pas sans poser des problèmes aux plagistes, notamment auprès des banques réticentes, compte tenu de la situation, à accorder des prêts.
Pour l'heure, il faut savoir que ces établissements peuvent fonctionner grâce à l'obtention d'une Autorisation d'Occupation Temporaire du Domaine Public mais en revanche, rien n'est réglé concernant la concession de la Plage.


La situation est la même pour l'Ile-Rousse et Calvi, d'où la volonté des responsables du tourisme et plus particulièrement de André D'Oriano, Président de la Commission Plage de l' Union des Métiers et de l'Industrie de l'Hôtellerie.
« Il est bien entendu évident que les Mairies doivent impérativement demander à prendre les concessions de leurs plages . Il s’agit là de l’intérêt de leur commune et de ses administrés… Je pense qu’un Maire a le devoir de garder l’autonomie de gestion de sa commune, tout comme il est important d'exiger un cahier des charges bien précis » soulignait-il à CNI.

Sur le chantier de son établissement, entre deux appels téléphoniques de ses confrères du sud, André D'Oriano, ne cache pas sa colère de ne pas avoir pu ouvrir son établissement pour le passage du Tour de Corse automobile WRC et de pas avoir pu ainsi répondre aux nombreuses sollicitations.
"Nous avons une collectivité de Corse qui a investi une somme très importante, tout comme la municipalité de Calvi, ville d'arrivée, pour que cet événement mondial puisse se dérouler chez nous, alors que les établissements de plage ne sont autorisés qu'à ouvrir le 15 avril ! Nous avons pourtant des établissements qui sont à même d'ouvrir une grande partie de l'année".



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
23eme open international de L'Ile Rousse: des huitièmes sans surprise

Le 25 Juin 2019

Il n'y a pas eu de réelles surprises pour les huitièmes de finale du 23èmes Open International de Squash de l'Ile-Rousse où tous les favoris sont présents

Radio Calvi Bastia : première action de la branche corse de "Extinction Rébellion"

Le 25 Juin 2019

Une branche du mouvement international « Extinction Rébellion » vient de se créer en Corse. Dimanche matin une vingtaine de militants a mené une première action à Bastia.

Radio Calvi Savannah : Une minute de "silence et de colère" devant le tribunal d ‘Ajaccio

Le 25 Juin 2019

De nombreuses personnes de l'association Femmes Solidaires, et des proches de la famille, sont venues soutenir ce lundi Mylène Jacquet, la mère de Savannah Torrenti pour le deuxième jour du procès de Alex Bouchard, accusé d’avoir tué la jeune ajaccienne en 2016. Une journée émouvante pour la famille de la victime.
 

Radio Calvi Incidents sur le port de Bastia : deux passagers poursuivis pour "violences"

Le 25 Juin 2019

Nous avons relaté les incidents qui se sont produits dimanche vers 22 heures sur le port de Bastia où des grévistes ont été visés par des fusées de détresse tirées depuis le bord du Pascal-Lota, le navire de la Corsica Ferries à quai à Bastia en raison de la grève de La Méridionale. Deux passagers ont été placés en garde à vue. Ils seront poursuivis pour "violences".

Radio Calvi Desserte maritime : Le Conseil d’Etat déboute La Méridionale sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano

Le 25 Juin 2019

L’arrêt du Conseil d’Etat est tombé, comme prévu, lundi après-midi, et il est sans appel. Il rejette le pourvoi de La Méridionale qui contestait son éviction de la Délégation de service public (DSP) maritime transitoire sur les lignes Ajaccio et Propriano. Le Conseil d’Etat donne raison à la Collectivité de Corse (CdC), ce qui clôt le contentieux sur ces deux dessertes, empêche toute annulation de l’appel d’offres, et confirme l’attribution à l’autre compagnie en lice : Corsica Linea.
 

Radio Calvi
Autres actualités :