Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Les liaisons maritimes hivernales entre la Corse et la Sardaigne à nouveau en danger ?
1 photo disponible

Les liaisons maritimes hivernales entre la Corse et la Sardaigne à nouveau en danger ?


Calvi

Par

Le 04 Février 2019


Tout était prêt pour que les liaisons maritimes entre Sardaigne et Corse s’étalent à l’année.

La Région Sardaigne avait en effet lancé un appel d’offre pour assigner « le service public de transport maritime de personnes, de véhicules, de marchandises et de marchandises dangereuses pour assurer la continuité territoriale sur la ligne Santa Teresa di Gallura - Bonifacio et inversement. ».

 

Pour un montant total estimé à 2 274 300 euros, hors TVA, et une durée de 15 mois - cinq mois d’hiver, de novembre à mars - jusqu’à 2021, l’Office régional des transports sarde a prévu pour ce marché que le service de liaison maritime soit " quotidien " et " effectué par des ferries appropriés ". En plus, une clause sociale est prévue sur l’appel d’offre pour que l’entreprise qui remportera la course embauche, en priorité, les anciens employés de la compagnie maritime Saremar qui assurait les traversées entre les îles à l’année et qui en 2016 avait été mise en liquidation judiciaire.

Depuis, les compagnies Blu Navy et Moby Lines avaient pris le relais à la conquête du marché annuel de dessertes entre Corse et Sardaigne.

 

La Sardaigne a décidé, à titre provisoire, avant de prendre une décision définitive, d’assigner le marché des courses hivernales à Moby Line.

Entre-temps, la société Blu Navy,concurrente de Moby, a déposé un recours en justice contre la cession provisoire du marché hivernal aux bateau de Looney Tunes.

 

Avec cet appel contre la région, Blu Navy demande au tribunal d'annuler les actes pour l'attribution du marché.

 

Pendant ce temps, le Moby garantit des correspondances du lundi au samedi depuis Santa Teresa à 7h, 11h et 17h, et de Bonifacio à 8h30, 13h et 18h30. Les dimanches et toutes les vacances de Santa Teresa les bateaux partent à 9h, 13
h et 17h et de Bonifacio à 10h30, 15h et 18h30.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :