Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Les parents de Julie Douib reçus ce mardi à Matignon
1 photo disponible

Les parents de Julie Douib reçus ce mardi à Matignon


Calvi

Par

Le 04 Septembre 2019


Il y a 6 mois, le 3 mars dernier, Julie Douib, secrétaire, créatrice de bijoux de mode, maman de deux enfants, Anthony et Luccas, 8 et 10 ans, était assassinée à son domicile par son ex mari.
En ce sombre dimanche de Mars, Julie est tombée sous les balles de 9 mm tirées par un assassin qui attend aujourd'hui d'être jugé pour cet acte dont on ne trouve pas de mots assez forts pour le qualifier.
Cet assassinat qui avait suscité l'émoi national est toujours présent dans les esprits.
Les parents et des enfants de Julie sont repartis à Vaires-sur-Marne d'où est originaire la famille de Julie, non pas pour oublier, mais pour aider Anthony et Luccas à se reconstruire et surtout se battre dans ce combat contre les violences conjugales.
Des violences conjugales qui ne cessent de faire des victimes. Souvenez-vous, Julie était la 30e. Le 12 août dernier, ses amies de la première heure étaient comme à chaque manifestation présentes à A Fiera di u Pane de Lumiu pour récolter des signatures et surtout perpétuer la mémoire de Julie. Ce jour là, un grand panneau annonçait que le nombre de victimes était de 85.
Aujourd'hui, quelques semaines après, ce chiffre a passé la barre effroyable des 100.
il y a moins de 24 heures une 101e victime est venue s'ajouter à cette liste de la honte.
Ce matin, sur les chaînes nationales, Julien Douib, papa de Julie et une des amies d'enfance de Julie se sont exprimées, avant que soit annoncé qu'ils seront reçus aujourd'hui à Matignon pour l'ouverture du grenelle contre les violences conjugales.
Le papa de Julie est revenu sur ce drame et sur ce qui a précédé, regrettant et dénonçant les manquements qui ont fait que l'on en arrive à l'irréparable.
Tout le monde a toujours en mémoire cette image lors de la marche silencieuse pour Julie en présence de plus de 3000 personnes, de ce père de famille dévasté, à genoux devant le portrait de sa fille Julie, front contre front murmurant ces quelques mots qui aujourd'hui prennent tous leurs sens:  " ça va bouger pour toi Julie. On va se battre, justice sera faite". Tout le monde savait mais rien n'a été fait pour te protéger et te sauver " .
Ce combat, Julien veut le mener jusqu'au bout pour que au moins Julie ne soit pas morte pour rien.
D'autres mots de Julien prononcés ce jour-la résonnent tout autant:

"Elle est venue là il y a 13 ans et elle ne voulait pas envisager autre chose. Lorsqu'elle a été mise à la porte par son ex-concubin, elle a décidé de faire face, de se battre. Elle n'arrêtait pas de dire que sa vie était ici, pour elle mais aussi pour ses enfants. Ses enfants, c'était toute sa vie, c'était aussi pour eux qu'elle se battait. Nous lui avions dit de rentrer sur le continent, elle a toujours refusé. 
La colère, oui je l'ai en moi. J'espère que la justice fera son travail pour que je puisse me libérer de ce poids. Depuis le mois d'octobre dernier, je suis souvent venu la voir. Elle ne voulait pas tout dire mais je savais. Il y a eu des menaces mais jamais je n'aurai pensé qu'il puisse en arriver là. Je pensais qu'au moins pour ses enfants, il saurait les protéger
."
Enfin, Julien Douib sait qu'en Corse, il y a ses amies mais aussi d'autres personnes qui sont là, fidèles à la parole donnée qui sont là pour perpétuer la mémoire de cette personne adorable qu'était Julie, qui ne demandait qu'à vivre et élever ses enfants sur cette terre de Corse qu'elle portait dans son coeur.

L'appel des amies de Julie sur les réseaux sociaux 

Nous sommes le 3 Septembre, il y a donc 6 mois jour pour jour que Julie s'est faite sauvagement assassiner par son ex-compagnon ,le 3 mars dernier Julie devient donc la 30e victime et depuis le compteur ne cesse de s'alourdir........ 101 femmes assassinées!!!!!

Aujourd'hui 3 septembre 2019 s'ouvre également le début du Grenelle des violences conjugales (date aussi qui rappelle le numéro d'écoute national destiné aux femmes de victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés : 3919 3.9.19) Nous citoyens et citoyennes nous devons nous mobiliser car nous voulons que tout ça cesse que des mesures soient prises pour protéger toutes ces femmes qui vivent dans la peur et dont malheureusement nous connaissons tous et toutes l'issue finale!!!!

Nous souhaiterions pour les auteurs des faits :

-La déchéance de l'autorité parentale lorsque il y a eu meurtre de la mère et de tous les autres droits,

-Un procès rapide avec une peine incompressible

-Accompagnement psychologique des familles et des enfants ….

-Mise en place d'une réelle cellule psychologique immédiatement après les faits,

Et pour ceux qui n'ont pas encore agit :

-Protection immédiate de la maman et ses enfants

-Une prise en charge immédiate de l'homme violent dès la première plainte

-Aides judiciaires et sociales pour les mamans a proximité ou dans les mêmes locaux que les commissariats.

-Suivi quotidien des victimes (pour gérer les formalités)

-Retrait immédiat du port d'arme

-Obligation de suivi psychologique pour le prévenu

-Formation des policiers pour accueillir et orienter et soutenir toutes ces victimes.


-Bracelet alertant automatiquement la police quand le conjoint menaçant est géolocalisé à proximité de la victime,

-Aide et soutien physique (POLICE) pour récupérer effets personnels au domicile commun

Mais une grande question reste toujours pas résolu:

-Pourquoi serait-ce aux femmes de quitter leur domicile et non pas a ces hommes violents?

Tout cela doit cesser, nous vous demandons que ce panneau soit partagé un maximum nous CITOYENS et CITOYENNES montrons à l'état que nous sommes TOUS concernés TOUS touchés, soutenons toutes ces femmes qui ne demandent qu'à être aidées et protégées et toutes ces familles de victimes pour qu'une justice soit rendue comme il se doit ...

Cliquez sur partager , mettez ce panneau en photo de profil ne serait- ce que quelques heures NOUS comptons sur vous. Faisons ENSEMBLE une multiplication de partages. Montrons à l'état que le peuple français en a MARRE de voir le compteur s'alourdir de jour en jour !

N'hésitez pas à transmettre vos suggestions sur les mesures qui pourraient être prises!

#juliedouib_feminicides

#jesuisjulie

#feminicides

#nonauxviolencesfaitesauxfemmes

#putaindeguerrieres

#stoplesfeminicides

#3.09.19

#tousconcernés

#basta

#3919

#ilfautagir

#1MilliardPas1Million

#feminicidesnoustoutes.org

#montrerl'exemple

@murielrobin.actu

@evadarlan

@gouvernementFR

@marleneschiappa

@emmanuelmacron

@nicolebelloubet

@christophecastaneR



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Sébastien Groueix a remporté la manche calvaise du championnat de Corse de funboard

Le 18 Novembre 2019

Ce dimanche le sociétaire de la SNL de Porticcio, Sébastien Groueix a remporté la manche balanine des championnats de Corse de funboard qui s'est déroulée sur le plan d'au de la baie de Calvi.

Radio Calvi Plus de 200 jeunes au tournoi de Judo de Calvi

Le 18 Novembre 2019

A l'initiative du Kodokan Corse, 200 judokas venus de toute la Corse mais aussi de Toulon, Sanary et La Crau ont participé ce dimanche au Tournoi national de Calvi réservé aux catégories benjamins et minimes.

Radio Calvi Le CPIE - U Marinu présente la 20ème édition de "Méditerranée Mer vivante"

Le 18 Novembre 2019

Dans le cadre de la Fête de la Science, qui se déroule depuis le 9 Novembre du Nord au Sud de la Corse, le CPIE Bastia - U Marinu et le Lions Club Bastia Libecciu ont dévoilé, ce samedi 16 novembre, la 20ème édition de l'ouvrage "Méditerranée - Mer vivante". Edité pour la première fois en 1992, cet encyclopédie sur la biodiversité méditerranéenne ne cesse de s'étoffer d'année en année, grâce au travail passionné de nombreux chercheurs et autres scientifiques en la matière.

Radio Calvi Centres commerciaux : La Fondation Coppieters met en scène l’impact de ces zones de « non-lieux »

Le 18 Novembre 2019

Les centres commerciaux sont-ils les nouveaux lieux de vie ? Veulent-ils devenir des pôles névralgiques et purement économiques en périphérie urbaine au détriment des centres villes désertés et d’un aménagement cohérent du territoire ? C’est la crainte de la fondation Coppieters qui a décidé de porter un projet autour de cette thématique à travers une exposition « Zones commerciales : Regards croisés sur des non lieux » qui se tiendra du 19 au 23 novembre à l’auditorium du musée de Bastia et d’une table ronde, le 19 novembre à 18 heures. Explications, pour Corse Net Infos, d’Antonia Luciani, secrétaire générale de la Fondation Coppieters et organisatrice de l’évènement.

Radio Calvi Cullitivu Massimu Susini : "à terme les Corses seront contraints à une confrontation directe avec la mafia"

Le 18 Novembre 2019

Le 15 Novembre 2019 le Cullitivu Massimu Susini a écrit deux lettres adressées respectivement à la préfète de Corse ainsi qu’au président du Conseil exécutif et au président de l’Assemblée de Corse. Cette initiative fut prise suite à l’intervention de la préfète interrogée sur “Via Stella” à propos de la mafia en Corse qui suscita l’indignation dans le Collectif.

Radio Calvi
Autres actualités :