Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Libri Mondi, l'événement littéraire de Bastia
1 photo disponible

Libri Mondi, l'événement littéraire de Bastia


Calvi

Par

Le 19 Septembre 2017


Ces Rencontres, organisées par la jeune association Libri Mondi se veulent « un beau point de rencontre entre le public, tous les publics, et une littérature à la fois populaire et de qualité. »
Calqué sur le modèle d’Una Volta Dui Mondi déjà organisé par Sebastien Bonifay, elles permettent de découvrir des auteurs, de les écouter nous parler de leurs univers et présenter leur œuvre. A noter que l’accès est libre et totalement gratuit.
Les débats sont animés par, outre Sebastien Bonifay, Bénédicte Giusti-Savelli et Anghjulu Santu Pietrera, tous les deux enseignants, Patrick Vignoli, artiste, mais aussi par Grégoire Leménager, journaliste à L’Obs.
C’est Laurent Chalumeau qui ouvre le bal par une rencontre avec les lycéens le vendredi 22 septembre à 14h à la médiathèque Barberine Duriani. Il sera ensuite à 18h30 au Palais des Gouverneurs pour échanger avec le public insulaire. Journaliste, scénariste, parolier – il a écrit des chansons pour Julien Clerc, Patrick Bruel mais aussi le boys band G. Squad ! –, il est surtout un brillant romancier qui revient cette année avec V.I.P., un livre qui dézingue avec jubilation l’intelligentsia parisienne, le milieu politique, celui des médias, le cinéma français et ses starlettes. Tout un programme.
Le samedi, les bastiais auront la chance de rencontrer Jean-Yves Acquaviva, romancier et agriculteur dans le Niolu. Un jeune auteur américain ayant fait une apparition remarquée sur la scène littéraire française, William Boyle, sera là aussi. Enfin, Gilles Leroy, romancier et essayiste majeur de la littérature française contemporaine, clôturera cette journée du samedi bien chargée.
Dimanche, Miguel Bonnefoy, jeune auteur d’à peine trente ans, viendra présenter son dernier roman d’aventure, Sucre Noir paru chez Rivages.
Emotion aussi ce dimanche avec la présentation de Winter is coming, le nouveau livre de Pierre Jourde qui raconte la dernière année de son fils, jeune musicien foudroyé par une terrible maladie.
Puis viendra le moment de rencontrer un des écrivains majeur de ces dix dernières années, David Vann. De Sukkwan Island, son très remarqué premier, à Aquarium, son dernier, il s’est rapidement fait un nom dans le monde des lettres. Les échanges promettent d’être passionnants. C’est lui qui refermera cette première édition de Libri Mondi qu’on espère devenir un rendez-vous régulier de la littérature à Bastia.

4 questions à Sébastien Bonifay, journaliste et ancien libraire
• Sébastien, en 2014 puis 2015, vous proposiez Una Volta Dui Mondi, des Rencontres Littéraires à Bastia, ces Libri Mondi en sont un peu la continuité ?
- Elles le sont même totalement. L'esprit reste identique, celui qui animait la librairie Les Deux Mondes, à l'origine du projet. Peu d'auteurs, méticuleusement choisis. Des auteurs que nous aimons, qui nous paraissent être de vrais écrivains. Loin des effets de mode, de l'actualité et des emballements médiatiques. Et des auteurs que nous brûlons d'impatience de faire rencontrer aux lecteurs insulaires. Et aux curieux qui ont envie de le devenir !


• L’équipe a changé, la formule reste dans l’esprit avec, à nouveau, cette année, des invités prestigieux. Parlez-nous d’eux.
-Le programme représente cet état d'esprit. Pas de thématique. Toutes les littératures sont présentes:
David Vann et William Boyle, fantastiques écrivains qui, à eux seuls, illustrent toute la diversité de la littérature américaine. Laurent Chalumeau, OVNI de la littérature française qui s'attaque à notre époque avec une cruauté jubilatoire. Pierre Jourde, pour nous l'un des plus grands écrivains français vivants. Luis Bonnefoy, franco-vénézuélien auteur de romans épiques pétris de réalisme magique sud-américain. Gilles Leroy, prix Goncourt avec Alabama Song, au style poétique et limpide. Ou Jean-Yves Acquaviva, l'un des porte-drapeaux de la nouvelle génération d'écrivains corses.


• Un nouveau lieu cette année, la médiathèque Barberine Duriani, en complément du Palais des Gouverneurs, pourquoi ce choix ?
- Il y a en Corse, des gens qui œuvrent, au quotidien, pour la littérature, pour la faire vivre, la faire connaître, la défendre. Mais il ne sert à rien de le faire chacun dans son coin. Autant travailler ensemble. Et l'idée de le faire avec la médiathèque, dont la directrice, Jocelyne Casta, fait un travail formidable, s'est imposée très vite. Et puis il est toujours bon de rappeler que Bastia, ce n'est pas que le centre-ville. Ce sont aussi les quartiers Sud. Donc investir la médiathèque Duriani, c'était une évidence.

• Question plus personnelle, après la fermeture de plusieurs librairies dont la votre, Les deux Mondes, quel avenir pour le métier de libraire en Corse ?
- Voilà une question à laquelle il est difficile de répondre en étant bref. Plusieurs librairies ont fermé, mais il faut voir d'où on part. Je ne pense pas qu'il y ait une seule ville en France comptant 45.000 habitants et 6 librairies, comme ça a été le cas en 2010 à Bastia. L'offre était de toute évidence supérieure à la demande. Alors plus il y en avait, mieux c'était, évidemment, pour les lecteurs en tout cas. Mais tant qu'il en reste au moins une dans chaque ville corse, c'est déjà une victoire, vu l'époque dans laquelle on vit. Et puis à quoi ça sert d'avoir une librairie à tous les coins de rue si on ne fait rien pour inciter les gens à y entrer ?

Programme complet des Rencontres
VENDREDI 22 SEPTEMBRE
14h, rencontre des lycéens avec Laurent Chalumeau. Médiathèque B. Duriani
18h30, rencontre avec Laurent Chalumeau. Palais des Gouverneurs

SAMEDI 23 SEPTEMBRE
11h, rencontre avec Jean-Yves Acquaviva. Médiathèque B. Duriani
16h, rencontre avec William Boyle. Palais des Gouverneurs
De 17 à 18h, séance de dédicaces avec les auteurs invités
18h, rencontre avec Gilles Leroy. Palais des Gouverneurs

DIMANCHE 24 SEPTEMBRE
11h, rencontre avec Miguel Bonnefoy. Palais des Gouverneurs
14h30, rencontre avec Pierre Jourde. Palais des Gouverneurs
16h, rencontre avec David Vann. Palais des Gouverneurs

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Lisula : Trasmissione ecoludica per i zitelli

Le 23 Février 2018

zitelli iscritti à l'accogliu di i minori intercumunale di u CIAS di Lisula Balagna, anu prisentatu eri mane à a scola di Lisula, un travagliu annant'à i frazi attraversu un filmettu è un bellu ricettore per u scumparitimentu fattu da per elli .
 

Radio Calvi Rugby à Furiani avec France-Italie : Ce ne sera pas la première fois...

Le 23 Février 2018

France-Italie du tournoi des 6 Nations féminin, qui se déroulera ce samedi à 21 heures sur le stade Armand-Cesari, marque le retour du rugby à Furiani. Le ballon ovale a fait en effet de nombreuse incursions sur la pelouse où le football corse a écrit quelques-unes de ses plus belles pages.
 

Radio Calvi Le doyen de Zilia, Francescu Santelli nous a quittés dans sa 105e année

Le 23 Février 2018

Le petit village de Zilia pleure le décès de son doyen Francescu Sabtelli décédé à l'âge de 104 ans, entouré de l'affection des siens. Ses obsèques ont été célébrées jeudi matin en présence d'une foule nombreuse
 

Radio Calvi Joseph Pucci devient le nouveau président du syndicat d’énergie de Corse-du-Sud

Le 23 Février 2018

Seul candidat en lice, le maire de Viggianello et conseiller territorial de Pè a Corsica, Joseph Pucci, a été élu, sans surprise, président du syndicat d’électrification de la Corse du Sud (SDE2A). Les 192 maires inscrits au syndicat et 8 conseillers territoriaux étaient appelés à voter jeudi matin au Palais des congrès d’Ajaccio. 147 se sont prononcés en sa faveur contre 20 bulletins blancs et 7 nuls. Joseph Pucci succède à Jean-Jacques Panunzi à qui il a rendu hommage avant de décliner ses priorités et les enjeux.
 

Radio Calvi Nanette Maupertuis : « C’est, dans le contexte européen, une chance de rencontrer la vice-présidence de la Bulgarie »

Le 23 Février 2018

Une délégation corse, composée du président de l’Exécutif Gilles Simeoni, de la conseillère exécutive Nanette Maupertuis, du député Jean-Félix Acquaviva, de la directrice de la culture Andrée Grimaldi, et de la responsable des filières agricoles de l’ODARC Marie-Pierre Bianchini, s’est rendue mardi à Sofia en Bulgarie. Un déplacement, à la fois, culturel, diplomatique et promotionnel. Une seule journée intense de rencontres qui est tombée à pic au moment où la Bulgarie assure la Présidence de l'Union européenne (UE) pendant six mois et où se décide la politique de cohésion 2020-2026. Deux entretiens avec la Vice-Présidente, Iliana Iotova, et la Vice-Premier Ministre en charge de la présidence européenne, Liliana Pavlova, ont été l’occasion pour l’Exécutif corse de plaider, comme il l’avait fait l’an dernier à Malte, la nécessité d’une politique européenne prenant en compte les contraintes de l'insularité, les besoins des îles et des régions montagneuses. Des enjeux exposés, pour Corse Net Infos, par Nanette Maupertuis, en charge notamment des affaires européennes, membre du Comité des régions et présidente de l’Agence de tourisme de la Corse (ATC).
 

Radio Calvi
Autres actualités :