Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Luna-Maria, 6 ans, atteinte d’un dérivé du syndrome de Currarino triade : L’appel à l’aide d’une maman
1 photo disponible

Luna-Maria, 6 ans, atteinte d’un dérivé du syndrome de Currarino triade : L’appel à l’aide d’une maman


Calvi

Par

Le 30 Août 2018


Elle s’appelle donc Luna-Maria. Elle est belle. Belle et joyeuse comme toutes les petites filles de 6 ans. Et comme toutes les petites filles de 6 ans, elle s’apprête à faire sa rentrée (à l’école de Levie), chez les grands du cours préparatoire. Comme toutes les petites filles de 6 ans, elle pense (peut-être avec une légère appréhension) aux devoirs, à la nouvelle maîtresse, à ses camarades de classe. Oui, Luna-Maria est une enfant de 6 ans, tout simplement. Une enfant de 6 ans que la nature a malheureusement dotée d’un dérivé du syndrome de Currarino triade, une malformation congénitale rare d’origine génétique. Un handicap invisible qui pourtant nécessite au minimum cinq à six soins quotidiens à réaliser à la demande de Luna-Maria.

Des soins plusieurs fois par jour
Jusque-là, c’est Floriane qui les pratiquait. « J’ai la chance d’être employée au sein de la crèche jumelée à l’école de ma fille » explique la jeune femme. « Par conséquent, j’ai effectué ces soins tout au long des journées scolaires de Luna-Maria, et ce depuis janvier 2018. » Il lui fallait pour cela quitter plusieurs fois son poste, interrompre son travail, confier les groupes d’enfants dont elle avait la charge à des collègues. Trop lourd à gérer. Psychologiquement, physiquement et professionnellement.
Alors Floriane Laurenti s’est tournée vers l’Education nationale. Demandant, via la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), à ce qu’une personne soit présente en permanence à l’école pour réaliser les traitements nécessaires. En effet, l’infirmière scolaire qui œuvre dans plusieurs écoles de la région n’est à Levie qu’une seule journée par semaine, le mercredi.
Pas assez.

Des propositions non adéquates
« On m’a fait plusieurs propositions qui ne sont pas satisfaisantes parce que pas adéquates », précise Floriane. « Telle l’intervention d’une infirmière libérale. Or, les soins ne se font pas à heures fixes. On ne sait pas à quel moment exact ma fille en aura besoin. Alors comment voulez-vous qu’une infirmière en visite à Aullène arrive suffisamment à temps auprès d’elle ? »
Quant à une aide-soignante ou une aide de vie scolaire, il n’en n’est vraisemblablement pas question : « Elles ne sont pas habilitées à pratiquer des soins, m’a-t-on répondu… Moi-même, je suis seulement tolérée parce que je suis la maman. » Au syndicat intercommunal d’aide à domicile (le SIAD), aucune infirmière disponible.
« Devant mes refus, qui sont vraiment justifiés, et après avoir expliqué que d’ici deux ou trois ans Luna -Maria pourra effectuer elle-même ces soins, on m’a suggéré à demi-mots de me mettre en disponibilité, d’arrêter de travailler le temps nécessaire et de déscolariser ma fille comme le font les parents d’enfants handicapés… »

Aujourd’hui, Floriane Laurenti attend qu’on prenne sérieusement sa requête en considération. D’où son appel à l’aide sur les réseaux sociaux.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Diana Saliceti ouvre les 31èmes Musicales de Bastia

Le 21 Novembre 2018

L'équipe des Musicales de Bastia, rassemblée autour de Raoul Locatelli, et la Corsica Ferries, représentée par Roland Ferrari son responsable commercial, ont reçu lundi à bord du Mega Express Four, à quai au port de Bastia, les partenaires de la manifestation et la presse avant les trois coups qui seront donnés ce mercredi soir à 20h30 à l'Alb'Oru avec le concert, prometteur, de Diana Saliceti. Une manifestation dont a eu un aperçu en avant-première avec justement Diana Saliceti, Alcaz puis Glenn Arzel et Claire Nivard après les traditionnels mots de bienvenue de Roland Ferrari pour la Corsica Ferries, de Raoul Locatelli pour les Musicales et de Mattea Lacave pour la municipalité de Bastia et avant un repas offert par la compagnie maritime. Images d'ambiance de cette matinée qui s'est déroulée dans une ambiance de chaude cordialité.

Radio Calvi Manifestations des infirmiers à Ajaccio : « Nous sommes les grands oubliés du plan santé ! »

Le 21 Novembre 2018

Les infirmiers libéraux étaient appelés à manifester ce mardi 20 novembre partout en France. Ils déplorent d'être "les grands oubliés" du Plan Santé d'Emmanuel Macron.
A Ajaccio, comme à Bastia, plusieurs dizaines de professionnels se sont donnés rendez-vous devant les locaux de la Préfecture pour manifester la colère de toute la profession.

Radio Calvi Josiane Chevalier : "L'exportation des déchets est une mauvaise solution et de surcroît très coûteuse"

Le 21 Novembre 2018

En visite mardi matin à Calvi, Josiane Chevalier, préfète de Corse a fait le point sur la réunion concernant la crise des déchets qui s'est déroulée lundi à Corte qui s'est terminée très tardivement et qui, au bout de 11 heures, a donné lieu à bien des désaccords.

Radio Calvi Sartene-Valinco : 9 personnes en garde à vue après les agressions à domicile

Le 21 Novembre 2018

Neuf personnes sont en garde à vue à la suite des agressions à domicile commises au mois de Septembre à Sartene et Fozzano indique le procureur de la République d'Ajaccio.

Radio Calvi Transports ajacciens : FO et le STC dénoncent des disfonctionnements et trop d'embauches

Le 20 Novembre 2018

Les deux syndicats se sont réunis afin de dénoncer des disfonctionnements dans la SPL Muvitarra qui gère les transports en commun de la CAPA. Trop d’embauches, entre autres, selon eux, par rapport à un déficit trop important et sans justification au regard des transports pour les usagers qui n’ont pas augmenté.

Radio Calvi
Autres actualités :