Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Lycée technique Jules Antonini : La rectrice et la préfète ont (elles aussi) effectué leur rentrée
1 photo disponible

Lycée technique Jules Antonini : La rectrice et la préfète ont (elles aussi) effectué leur rentrée


Calvi

Par

Le 06 Septembre 2018


Collégiens et lycéens ont repris le chemin de l’école. Les « grands » mardi, les « petits » ce matin mercredi. Après les 4 974 enseignants, ce sont 48 061 élèves au total qui entament la rentrée 2018. Tous ont été accueillis par les chefs d’établissements devant les portes de l’école. Ce fut le cas mercredi matin au lycée technique Jules-Antonini où Pierre Albertini se déplaçait entre les groupes pour saluer les nouveaux et les anciens élèves et leurs parents, en attendant l’arrivée de la rectrice de l’Académie de Corse, Julie Benetti et de Josiane Chevalier la préfète de région

 

A 8 heures précises, les premiers élèves avaient pris d’assaut l’allée menant au lycée technique pour une rentrée très personnalisée. Devant le portail Pierre Albertini, proviseur, accueillait d’abord les « anciens » de terminales qui ont aussitôt pris contact avec leurs professeurs et leur emploi du temps avant de faire place aux nouveaux entrants et leurs parents pour mieux échelonner les différentes classes, jusqu’au moment où les deux délégations du rectorat et de la préfecture arrivaient.

L’insertion professionnelle des jeunes
La rectrice de l’Académie et la préfète ont ainsi assisté à la rentrée des 160 élèves de seconde et de première année de CAP et ont aussitôt suivi le proviseur pour une visite complète de l’établissement. La rectrice a rappelé l’importance que le gouvernement accordait à la rentrée des lycées techniques et à l’insertion professionnelle.
« Les formations sont conçues et pensées et évolueront pour servir le développement économique et local. La volonté du ministre ce sont des campus des métiers d’excellence ancrés dans le territoire. Ce sont également des formations qui puissent favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, des partenariats relevés avec les entreprises dans le même but. C’est un message de confiance que j’ai souhaité délivrer aujourd’hui, un message de confiance en l’avenir que j’adresse aux élèves mais également aux parents parce que le jour de la rentrée, ce sont plus souvent eux qui ont les plus grandes inquiétudes. Je veux donc les rassurer sur le bienfondé, la pertinence du choix que vous avez fait en vous orientant vers la voie professionnelle qui est une voie d’insertion professionnelle mais aussi d’épanouissement personnel. Je voudrai simplement vous indiquer qu’en intégrant aujourd’hui le lycée Jules-Antonini, vous allez vers des voies qui proposent des formations de très grande qualité à travers trois CAP et huit Bacs professionnels, dans le cadre d’un environnement à taille humaine, avec des équipes pédagogiques impliquées et stables, ce qui est un gage de stabilité et d’efficacité. Vous avez fait le choix de la formation en lien avec le tissu économique local pour favoriser demain l’insertion. Je vous souhaite à chacune et chacun une très belle rentrée 2018. »

Pour une insertion durable…
Josiane Chevalier, préfète de la Corse s’est exprimée à son tour. Elle a remercié la rectrice de l’avoir associée à cette visite de rentrée et le proviseur pour son accueil.
« Mes remerciements s’adressent également à tous ceux qui ont contribué à la préparation de cette rentrée. Je sais que derrière l’organisation de la rentrée scolaire, il y a beaucoup de travail effectué par vos équipes, celle des vôtres également M. Le proviseur. Je remercie également toute la communauté éducative et ceux qui contribuent à la vie de l’établissement. Si je suis là ce matin c’est effectivement pour vous dire l’importance que nous attachons, avec madame la rectrice, à la formation des jeunes. Vous êtes notre meilleur investissement pour l’avenir. La voie professionnelle est la meilleure insertion durable. Il y a une offre de formation qui doit correspondre aux besoins du territoire. Les chefs d’entreprises ont besoin d’avoir des compétences. »

Les jeunes et leurs formations
Pierre Albertini, le proviseur du lycée technique Jules-Antonini a, ensuite, expliqué le fonctionnement de l’établissement, son taux de réussite au Bac Pro (plus de 89%) et évoqué la rentrée échelonnée de des 430 élèves depuis le matin, dont 160 de seconde et CAP
« Nous accueillons également les parents pour un échange complet avec eux, pour leur expliquer la marche de l’établissement, le déroulé de l’année. L’après-midi, nous allons effectuer la rentrée des internes (une cinquantaine) afin qu’ils prennent possession de leurs chambres. La véritable rentrée débutera demain matin. Les plus jeunes sont âgés d’une quinzaine d’années, les plus anciens sont majeurs puisqu’ils bénéficient d’une formation poste Bac. Dans une dizaine de jours, nous accueillerons les élèves en apprentissage EDF. Nous avons eu un excellent taux de réussite au Bac pro mais aussi en CAP. Nous allons d’ailleurs faire une focale en M.E.I. (équipement industriel) avec le CAP avec lesquels la réussite est au rendez-vous. Les élèves passent leur permis de conduire après deux années d’études, avec à la clé, une embauche. »
La population des élèves de l’île s’élève à 48 061 élèves, dont 25 788 du premier et second degré, public et privé :
1). Réseau scolaire 1er degré : 254 écoles

Les personnels : 4974 enseignants
830 personnels IATSS (ingénieurs, administratifs, techniques, santé et social et assistants d’éducation
254 écoles : 65 maternelles publiques, 31 en Corse du Sud et 34 en Haute-Corse, 185 écoles élémentaires publiques, 80 en Corse du Sud et 105 en Haute-Corse, 4 écoles privées, 2 en Corse du Sud et 2 en Haute-Corse

2). Réseau scolaire 2e degré : 31 collèges et 15 lycées

- 29 collèges publics : 14 en Corse-du-Sud, 15 en Haute-Corse

- Deux collèges privés : 1 en Corse-du-Sud, 1 en Haute-Corse

15 lycées : 9 lycées publics (4 en Corse-du-Sud, 5 en Haute-Corse). 4 lycées professionnels (2 en Corse-du-Sud et 2 en Haute Corse) - 2 lycées privés (1 en Corse-du-Sud, 1 en Haute-Corse).

1 EREA en Corse-du-Sud.

J. F.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La statue de la Madunuccia restaurée au Centre de conservation de Calvi

Le 15 Février 2019

La Madunuccia Sainte patronne de la cité impériale est actuellement en restauration au Centre de conservation et de restauration du patrimoine immobilier de Corse à Calvi. Elle sera de retour à Ajacciu pour la neuvaine et les solennités du 18 mars

Radio Calvi Prise d'armes à la Caserne de Gendarmerie Tramariccia de Calvi

Le 15 Février 2019

Une prise d'armes marquant la prise de fonction officielle du commandant Paulo de Carvalho à la tête de la compagnie de Gendarmerie départementale de Calvi-Balagne et du lieutenant Alain Chupau, commandant la Communauté de Brigades de Calvi a été présidée ce matin à la Caserne Tramariccia par le colonel Olivier Pezza, commandant le Groupement de Gendarmerie de Haute-Corse

Radio Calvi Corse : 27% des familles avec enfants sont monoparentales

Le 15 Février 2019

Selon une enquête de l'Insee Corse, en 2015, 12 400 familles monoparentales résidaient sur l'île. Elles représentent 27 % des familles avec enfant(s), soit une part parmi les plus élevées des régions de France de province.

Radio Calvi Journée morte aux impôts de Corse : "il faut préserver les services publics dans le rural"

Le 15 Février 2019

A l’appel de l’intersyndicale CGT/FO/Solidaires, une centaine de personnes a manifesté jeudi matin entre le centre des impôts de Bastia et la préfecture de la Haute Corse. Une mobilisation d'une ampleur exceptionnelle pour dénoncer la fermeture de nombreuses perceptions dans les villes et les villages. Un rassemblement similaire a eu lieu à Ajaccio

Radio Calvi La Cimade dénonce "une multiplication des placements en rétention des préfectures de Corse à Toulouse"

Le 15 Février 2019

"Depuis le début de l’année, la Cimade constate une multiplication des placements en rétention de la part des préfectures corses bien souvent au mépris du droit et du bon sens !" dénonce l'association humanitaire sur son site. Elle estime que "cette pratique est une véritable atteinte aux droits des personnes"

Radio Calvi
Autres actualités :