Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Malaise à la SNSM de Calvi. La vedette immobilisée depuis plusieurs mois
1 photo disponible

Malaise à la SNSM de Calvi. La vedette immobilisée depuis plusieurs mois


Calvi

Par

Le 05 Mars 2019


C'est un petit clash public qui a eu pour cadre la plage de Calvi, le 16 septembre dernier qui est à l'origine de la décision du président de la SNSM de Calvi de présenter sa démission, à la suite d'un conflit l'ayant opposé au patron de la station qui a servi de détonateur.
Cet incident, qui aurait du se régler en interne, s'est retrouvé sur la place publique.
Le différend entre le président et le patron de la station a entraîné un audit mené par l'inspecteur Méditerranée.


Celui-ci s'est soldé par une demande d'exclusion de la station, demande confirmée par le président National.
Patron de la base depuis 14 ans, marin aguerri, le marin exclu a demandé à être entendu par la commission de prévention et de résolution des conflits.
Dans ses conclusions, cette dernière devait confirmer la sanction mais considére que le SNSM ne pouvait se priver de ses services, compte-tenu de son parcours et du fait qu'il ne lui reste plus que deux années d'activité a effectuer et qu'il pouvait même bénéficier d'un prolongement de son mandat de patron à la SNSM de Calvi avec toutefois une mise à l'épreuve.


Face à cette situation conflictuelle, Xavier de la Gorce s'est déplacé à Calvi au mois de janvier dernier pour entendre et écouter les différents protagonistes.
La décision du président national devait être confirmée plus tard par courrier. Elle entérinait la radiation du patron de la station Calvi-Balagne tout en lui proposant de le conserver pour la formation.
Décision qui n'a pas été appréciée du patron, pas plus qu'elle ne l'a été par plus d'un quinzaine de canotiers qui ont mis en sommeil leur activité de sauveteur.


Contacté par nos soins, Achille Raffalli, délégué départemental, président par intérim de la Station Calvi-Balagne, n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, tout en regrettant que cette affaire ne soit pas restée en interne et en affirmant qu'une solution pour rendre à nouveau opérationnelle la station Calvi-Balagne était trouvée et ce avec des bénévoles qui ont envie d'aller de l'avant.


Ange Santini, maire de Calvi suit de très près la situation actuelle de la station.
De son côté, Jean-Marie Seité, maire de Galeria, Président du PETR de Balagne a confirmé samedi qu'il avait été sollicité pour prendre les rênes de la station Calvi-Balagne de la SNSM et qu'il en avait référé au Pays de Balagne, avant de s'entretenir avec le président national de la SNSM Xavier de la Gorce et de lui faire part de sa volonté de s'impliquer.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :