Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Méridionale : Mobilisation de la CGT et du STC à Bastia. Le Girolata bloqué à Ajaccio
1 photo disponible

Méridionale : Mobilisation de la CGT et du STC à Bastia. Le Girolata bloqué à Ajaccio


Calvi

Par

Le 26 Février 2019


« Dans quelques mois la compagnie risque de disparaitre pratiquement du paysage insulaire et continental. 500 emplois sont menacés » déclare Fabrice Murati délégué CGT à la CMN.
« Historiquement depuis des décennies, la délégation de service public a été effectuée conjointement par La Méridionale et Corsica Linea, anciennement SNCM puis MCM. Ce modèle permettant aux 2 compagnies d’être positionnées à 2 sur les ports principaux de Bastia et Ajaccio et de se partager les ports secondaires comme Propriano, L’Ile Rousse et Porto Vecchio, un équilibre qui permet de maintenir les emplois dans les 2 sociétés et d’éviter tout monopole qui serait une catastrophe pour la Corse, aux plus anciens de se rappeler avant 1976 date de la création de la délégation de service public maritime sur la Corse ».


Et pour la CGT, le processus d’appel d’offre entamé ne permet pas de retrouver cet équilibre historique en raison de l’absence d’un partenariat entre les 2 compagnies délégataires. « CMN et Corsica Linea se sont livrées une véritable bataille navale en répondant chacune de leur coté » explique Fabrice Murati, « A cette heure, le personnel de La Méridionale, marins et sédentaires, en fait les frais, en étant, d’ores et déjà, absent sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano. Aussi nous demandons aux intéressés de se réunir au plus vite autour d’une table afin de trouver les solutions adéquates pour préserver l’intérêt général et d’éviter une casse sociale sans précédent au sein de notre compagnie ».

De son coté, Jean-Pierre Battestini, secrétaire départemental de l’UD CGT de la Haute-Corse dénonçait « la main mise du patronat corse avide de toujours plus de profits, sur l'économie insulaire et le transport maritime ».
« Aujourd’hui il faut que nous soyons tous unis pour faire front et défendre les acquis obtenus après des années de combat. Ce matin il y a non seulement la CGT, mais aussi le STC, des représentants des Jeunes Agriculteurs et des transporteurs qui ne font pas partie du consortium de Corsica Linea ».
Présents aussi sur place des salariés STC ont symboliquement, décroché du mat le drapeau de la compagnie pour y accrocher celui du syndicat nationaliste. « On est aux cotés de nos collègues de la CGT car nous avons nous aussi lancé un mot d’ordre de grève. On sera un peu plus nombreux demain matin à l’arrivée du Piana à Bastia » soulignait Jean-Richard Campilli, délégué STC au comité d’entreprise de la CMN. «Aujourd’hui on a le sentiment que la direction veut se désengager de la Corse. Sauf à faire un geste fort, la direction de la compagnie nous donne vraiment cette impression. Nous avons une réunion demain à Marseille mais j’imagine qu’il n’y aura pas de grandes nouvelles annoncées ». On notait aussi la présence ce lundi matin sur le port de commerce de Bastia des partis politiques comme le PCF ou le MCD.


La grève, initiées par les deux syndicats CGT et STC est en tout cas bien suivie. Le Girolata est bloqué à Ajaccio et Le Kalliste à Marseille. Si sur le Piana, aucun gréviste n’est pointé, c’est tout simplement parce que les syndicats veulent le faire rentrer sur Bastia pour pouvoir le bloquer. Par contre les syndicats n’entendent pas bloquer ou entraver le départ des bateaux des autres compagnies ou de bloquer les ports.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :