Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Météo : Episode orageux généralisé pour la Sainte Marie
1 photo disponible

Météo : Episode orageux généralisé pour la Sainte Marie


Calvi

Par

Le 14 Août 2018


« De mémoire de météorologiste corse, on n’a pas vu d’orages si violents sur notre île depuis très longtemps ! ». C’est l’aveu de Patrick Rebillout, directeur du Centre Météo France d’Ajaccio. « Depuis plusieurs jours, des orages éclatent dès la mi-journée en montagne. On appelle cela de la convection. Le sol chauffe rapidement et l’air étant très humide, cela entraîne la formation de cumulonimbus qui génèrent orages et averses. Cette convection est favorisée par une mer très chaude aussi - 28 degrés -. D’où forte évaporation, d'où apport d’humidité favorisée par des brises marines modérées, d’où formation de ces gros nuages instables », explique Patrick Rebillout.

Le cumulonimbus, ce nuage qui nous veut du mal
L'air chauffé par le rayonnement du soleil sur la surface terrestre se dilate et devient plus léger que l'air situé au-dessus de lui. Il s'élève alors comme une montgolfière.
Si cet air est suffisamment humide, la vapeur d'eau qu'il contient se condense pour former des gouttelettes d'eau : un nuage de type cumulus apparaît.
Dans une atmosphère instable, les mouvements verticaux de l'air sont intenses et vont favoriser, par cette condensation, le grossissement du nuage qui se développe et monte en altitude. Les gouttelettes les plus élevées se transforment alors en cristaux de glace : le cumulus devient un cumulonimbus, véritable usine thermodynamique. Ce nuage géant et menaçant, large de 5 à 15 km, peut s'élever jusqu'à 15 km d'altitude sous nos latitudes.

Des tonnes d'eau...
Un cumulonimbus de 1 km de large sur 10 km de hauteur contient 1 million de litres d'eau ! À son sommet, le cumulonimbus se heurte à la stratosphère et s'étale largement, ce qui lui donne sa forme générale d'enclume. Son énergie est considérable : chaque seconde, un gros cumulonimbus peut aspirer 700 000 tonnes d'air et absorber ainsi 8 800 tonnes de vapeur d'eau. Le même nuage peut renvoyer à la surface terrestre 4 000 tonnes d'eau, sous forme d'eau liquide, de neige ou de grêle.

... et de la foudre
Ces CB (terme météo) engendrent donc des orages qui agissent globalement comme des générateurs électriques, créant une tension entre le sol et le nuage. Les mouvements verticaux de l'air dans le cumulonimbus sont très violents. Brassées par des vents pouvant dépasser 130 km/h, les particules d'eau et de glace du nuage s'entrechoquent. Ces collisions multiples provoquent l'électrisation du nuage. Les courants ascendants et descendants conduisent également à la séparation des particules positives et négatives à l'origine d'éclairs à l'intérieur du nuage ou entre deux nuages, ou bien avec le sol (foudre).

Des orages tropicaux
A l’inverse de la semaine dernière, ce lundi, ce sont plutôt les régions de l’Est qui ont été concernées par ces mastodontes de l’atmosphère. « A Bastia, sous l’un de ceux-ci, la température a chuté de 9 degrés », souligne Patrick Rebillout. « En fait nous sommes depuis ce lundi dans une situation un peu différente avec l’apparition d’un forte convection d’altitude cette fois. De l’air froid d’altitude entre en conflit avec de l’air chaud situé au dessous. Ce forçage d’altitude comme on l’appelle est plus marqué sur la partie orientale de la Corse. Par contre mardi, toute la Corse sera concernée par ces anomalies de l’atmosphère. D’abord l’Ouest de l’île puis l’Est. Ce sont presque de véritables orages tropicaux qui sévissent sur l’ile actuellement. La semaine dernière des averses ont déversé jusqu’à 50 mm (50 l/m²) par heure ! ». Depuis 15 jours, sur leurs écrans d’ordinateur, les météorologistes voient ainsi d’impressionnantes zones bleu-foncées (précipitations) et rouges (impacts de foudre). « Le mois de juillet a été exceptionnel au niveau ces impacts de foudre » comment Patrick Rebillout.

Comment se protéger de la foudre ?
• Ne pas stationner sous un arbre isolé, ni sous un surplomb.
• Éviter de manipuler tout conducteur d'électricité (eau qui ruisselle…).
• S'asseoir par terre, car la foudre est attirée par tout ce qui dépasse (un arbre, un pic, ou un homme debout). Ne pas s'allonger ni s'appuyer contre une paroi.
• S'isoler au maximum du sol au moyen de tout matériau isolant : rouleau de corde, sac de couchage, ou sac à dos dont l'armature est posée sur le sol.
En montagne :
• Éviter les arêtes et les sommets.
• Si l'on est surpris sur un sommet, descendre le plus bas et le plus rapidement possible.
• S'éloigner de tout objet métallique (piolets, crampons, mousquetons, pitons, bâtons télescopiques, pylônes, etc.).

Un mois de juillet très chaud, août lui emboite le pas
Coté températures, on est aussi bien au-delà des normales de saison. « Pour la période du 1er juillet au 12 août, les graphes de températures d’Ajaccio et Bastia mettent en relief ces anomalies. Depuis 1950 ce mois de juillet se classe deuxième en termes de chaleur après 2015 ». Certes depuis quelques jours les thermomètres ont quelque peu perdu de leurs superbes mais on reste au dessus des normales, même si ce mardi, les maximales seront presque de saison. « Pour les prochains jours, peu de changement à attendre, on reste sur un temps très instable avec donc des orages. Une amélioration est visible à partir de jeudi ou plutôt vendredi » confie P.Rebillout. Prudence !



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Diana Saliceti ouvre les 31èmes Musicales de Bastia

Le 21 Novembre 2018

L'équipe des Musicales de Bastia, rassemblée autour de Raoul Locatelli, et la Corsica Ferries, représentée par Roland Ferrari son responsable commercial, ont reçu lundi à bord du Mega Express Four, à quai au port de Bastia, les partenaires de la manifestation et la presse avant les trois coups qui seront donnés ce mercredi soir à 20h30 à l'Alb'Oru avec le concert, prometteur, de Diana Saliceti. Une manifestation dont a eu un aperçu en avant-première avec justement Diana Saliceti, Alcaz puis Glenn Arzel et Claire Nivard après les traditionnels mots de bienvenue de Roland Ferrari pour la Corsica Ferries, de Raoul Locatelli pour les Musicales et de Mattea Lacave pour la municipalité de Bastia et avant un repas offert par la compagnie maritime. Images d'ambiance de cette matinée qui s'est déroulée dans une ambiance de chaude cordialité.

Radio Calvi Manifestations des infirmiers à Ajaccio : « Nous sommes les grands oubliés du plan santé ! »

Le 21 Novembre 2018

Les infirmiers libéraux étaient appelés à manifester ce mardi 20 novembre partout en France. Ils déplorent d'être "les grands oubliés" du Plan Santé d'Emmanuel Macron.
A Ajaccio, comme à Bastia, plusieurs dizaines de professionnels se sont donnés rendez-vous devant les locaux de la Préfecture pour manifester la colère de toute la profession.

Radio Calvi Josiane Chevalier : "L'exportation des déchets est une mauvaise solution et de surcroît très coûteuse"

Le 21 Novembre 2018

En visite mardi matin à Calvi, Josiane Chevalier, préfète de Corse a fait le point sur la réunion concernant la crise des déchets qui s'est déroulée lundi à Corte qui s'est terminée très tardivement et qui, au bout de 11 heures, a donné lieu à bien des désaccords.

Radio Calvi Sartene-Valinco : 9 personnes en garde à vue après les agressions à domicile

Le 21 Novembre 2018

Neuf personnes sont en garde à vue à la suite des agressions à domicile commises au mois de Septembre à Sartene et Fozzano indique le procureur de la République d'Ajaccio.

Radio Calvi Transports ajacciens : FO et le STC dénoncent des disfonctionnements et trop d'embauches

Le 20 Novembre 2018

Les deux syndicats se sont réunis afin de dénoncer des disfonctionnements dans la SPL Muvitarra qui gère les transports en commun de la CAPA. Trop d’embauches, entre autres, selon eux, par rapport à un déficit trop important et sans justification au regard des transports pour les usagers qui n’ont pas augmenté.

Radio Calvi
Autres actualités :