Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Originaire de l'Alta-Rocca elle a été étranglée à Londres : Plus de 13 000 € récoltés pour aider la famille de Laureline Garcia-Bertaux
1 photo disponible

Originaire de l'Alta-Rocca elle a été étranglée à Londres : Plus de 13 000 € récoltés pour aider la famille de Laureline Garcia-Bertaux


Calvi

Par

Le 14 Mars 2019


La cagnotte est hébergée sur la plateforme PayPal. Elle a dépassé les 13 000€ en quelques jours et l'objectif déclinée en Français et en Anglais précise notamment : "Tout notre soutien va à sa famille et ses proches. ENSEMBLE et par delà les frontières. Participons, diffusons. Merci All our support goes to her family and closed ones. TOGETHER and across borders. Let’s do it ! share it ! Thanks for your help”.
Plusieurs centaines de personnes de Corse et d'ailleurs ont déjà apporté leur contribution à la cagnotte avec, à l'appui de leur don, des messages d'hommage pour la jeune femme et de soutien à sa famille - d'Alta Rocca et d'Aix-en-Provence -qui pleure aujourd'hui une jeune fille brillante.


La jeune femme avait été retrouvée enterrée dans son jardin de la propriété sur Darell Road, à Kew, dans la banlieue de Londres, jeudi 7 mars. La police a bien lancé un appel à témoins, mais en vain.
En revanche, l'autopsie réalisée samedi a révélé que la jeune Française a été étranglée. Scotland Yard a expliqué que les analyses ont permis de révéler un décès "compatible avec une compression du cou", dans l'attente des résultats des tests toxicologiques. Les autorités se disaient "convaincues que la victime est Laureline Garcia-Bertaux, bien que l'identification formelle par la famille n'ait pas eu lieu" à ce moment-là

La dernière fois qu’elle avait été aperçue c'était samedi 2 mars dans un supermarché de ce quartier de l’ouest de la capitale britannique.
Le lundi suivant, elle ne s’était pas présentée à son travail et des amis avaient immédiatement lancé une alerte auprès de la police. D’après certains proches de la jeune femme, elle devait rencontrer un “charismatique vétérinaire” le dimanche soir précédent sa disparition.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :