Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Paul-Félix Benedetti condamné à Bastia : "Je vais faire appel "
1 photo disponible

Paul-Félix Benedetti condamné à Bastia : "Je vais faire appel "


Calvi

Par

Le 27 Mars 2019


Le délibéré du jugement du procès de Paul-Félix Benedetti, qui a eu lieu le 26 février dernier, a été prononcé ce mardi après-midi par le tribunal de grande instance de Bastia : 6 mois de prison avec sursis pour "violence sur agent", 1 de la même mois pour refus de prélèvement d'ADN et 5000€ d'amendes.
À la sortie du Tribunal de Grande Instance de Bastia, le leader de Core In Fronte a répondu à CNI.
" C’est un verdict politique, une justice exceptionnelle et la volonté de nuire, sans aucune circonspection. Au départ, un rassemblement pour contester le FIJAIT, fichier islamiste appliqué aux patriotes corses, avec ensuite une pseudo-agression sur un représentant des forces de l’ordre. Qui a d’ailleurs retiré lui-même sa plainte, vu la non signification des faits reprochés. Il y a un service politique commandé, et ensuite un appareil judiciaire qui semble aux ordres et qui condamne avec des peines disproportionnées et qui n’auraient jamais dû exister dans le cadre des faits réels. Aujourd’hui notre réponse sera politique : un appel à un sursaut, un appel à une logique de paix, d'harmonie sociale en Corse. Le refus d'une politique de rupture imposée par des petits fonctionnaires. Nous appelons à manifester le 13 avril pour dire Libertà, pour une société plus juste, pour le refus des arbitraires, des jugements à 2 vitesses, avec des condamnations qui ne sont pas dans un contexte politique d'apaisement".
Le jugement ?
"Les faits sont non avérés. J'ai moi-même été victime d'une agression physique très forte, avec un certificat de 15 jours d’interruption de travail. En face, j’ai quelqu’un, qui a opposé une pseudo agression, gazé avec sa propre bombe lacrymogène. Dans le cadre de toutes les altercations qu’il y a aujourd'hui, dans le cadre des gilets au jaune à Paris, il faut poser la question de la circonspection, de la relativité des faits et de l'impartialité des jugements, la Corse a aujourd’hui besoin d’esprit d’ouverture et de personnes qui soient capables de faire la part des choses, y compris dans le monde judiciaire, ne pas se raccrocher à des délits imaginaires, pour prononcer des sentences politiques dans la perspective d'une bonne évolution de carrière. C'est inadmissible. Je vais faire appel".

Allez-vous appeler à la mobilisation lors de la venue d'Emmanuel Macron ?
"Il y aura un message au pouvoir français. La Corse a besoin d’un dialogue réciproque. Elle n’a pas besoin d’invectives, ni d'aiguillons locaux. Que ce soit par le biais de procureurs ou de justice aux ordres. À la visite présidentielle du 4 avril, nous répondrons de manière politique. Il est toujours temps pour lui d’avoir des propositions concrètes pour la Corse. Qu'il soit dans le fil conducteur de ce qu’il avait promis lorsqu'il n'était qu'un simple candidat à l'élection présidentielle. Aujourd’hui, il semble que l’ivresse du pouvoir lui ait retourné ses neurones, qu'il soit atteint d'amnésie. Mais il est toujours temps de changer. Il n'y a que les gens bêtes qui n'arrivent pas à évoluer. J’espère qu’il viendra avec des propositions politiques et qu’il dépassera le contexte simplement économique."
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
23eme open international de L'Ile Rousse: des huitièmes sans surprise

Le 25 Juin 2019

Il n'y a pas eu de réelles surprises pour les huitièmes de finale du 23èmes Open International de Squash de l'Ile-Rousse où tous les favoris sont présents

Radio Calvi Bastia : première action de la branche corse de "Extinction Rébellion"

Le 25 Juin 2019

Une branche du mouvement international « Extinction Rébellion » vient de se créer en Corse. Dimanche matin une vingtaine de militants a mené une première action à Bastia.

Radio Calvi Savannah : Une minute de "silence et de colère" devant le tribunal d ‘Ajaccio

Le 25 Juin 2019

De nombreuses personnes de l'association Femmes Solidaires, et des proches de la famille, sont venues soutenir ce lundi Mylène Jacquet, la mère de Savannah Torrenti pour le deuxième jour du procès de Alex Bouchard, accusé d’avoir tué la jeune ajaccienne en 2016. Une journée émouvante pour la famille de la victime.
 

Radio Calvi Incidents sur le port de Bastia : deux passagers poursuivis pour "violences"

Le 25 Juin 2019

Nous avons relaté les incidents qui se sont produits dimanche vers 22 heures sur le port de Bastia où des grévistes ont été visés par des fusées de détresse tirées depuis le bord du Pascal-Lota, le navire de la Corsica Ferries à quai à Bastia en raison de la grève de La Méridionale. Deux passagers ont été placés en garde à vue. Ils seront poursuivis pour "violences".

Radio Calvi Desserte maritime : Le Conseil d’Etat déboute La Méridionale sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano

Le 25 Juin 2019

L’arrêt du Conseil d’Etat est tombé, comme prévu, lundi après-midi, et il est sans appel. Il rejette le pourvoi de La Méridionale qui contestait son éviction de la Délégation de service public (DSP) maritime transitoire sur les lignes Ajaccio et Propriano. Le Conseil d’Etat donne raison à la Collectivité de Corse (CdC), ce qui clôt le contentieux sur ces deux dessertes, empêche toute annulation de l’appel d’offres, et confirme l’attribution à l’autre compagnie en lice : Corsica Linea.
 

Radio Calvi
Autres actualités :