Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Paul-Félix Benedetti condamné à Bastia : "Je vais faire appel "
1 photo disponible

Paul-Félix Benedetti condamné à Bastia : "Je vais faire appel "


Calvi

Par

Le 27 Mars 2019


Le délibéré du jugement du procès de Paul-Félix Benedetti, qui a eu lieu le 26 février dernier, a été prononcé ce mardi après-midi par le tribunal de grande instance de Bastia : 6 mois de prison avec sursis pour "violence sur agent", 1 de la même mois pour refus de prélèvement d'ADN et 5000€ d'amendes.
À la sortie du Tribunal de Grande Instance de Bastia, le leader de Core In Fronte a répondu à CNI.
" C’est un verdict politique, une justice exceptionnelle et la volonté de nuire, sans aucune circonspection. Au départ, un rassemblement pour contester le FIJAIT, fichier islamiste appliqué aux patriotes corses, avec ensuite une pseudo-agression sur un représentant des forces de l’ordre. Qui a d’ailleurs retiré lui-même sa plainte, vu la non signification des faits reprochés. Il y a un service politique commandé, et ensuite un appareil judiciaire qui semble aux ordres et qui condamne avec des peines disproportionnées et qui n’auraient jamais dû exister dans le cadre des faits réels. Aujourd’hui notre réponse sera politique : un appel à un sursaut, un appel à une logique de paix, d'harmonie sociale en Corse. Le refus d'une politique de rupture imposée par des petits fonctionnaires. Nous appelons à manifester le 13 avril pour dire Libertà, pour une société plus juste, pour le refus des arbitraires, des jugements à 2 vitesses, avec des condamnations qui ne sont pas dans un contexte politique d'apaisement".
Le jugement ?
"Les faits sont non avérés. J'ai moi-même été victime d'une agression physique très forte, avec un certificat de 15 jours d’interruption de travail. En face, j’ai quelqu’un, qui a opposé une pseudo agression, gazé avec sa propre bombe lacrymogène. Dans le cadre de toutes les altercations qu’il y a aujourd'hui, dans le cadre des gilets au jaune à Paris, il faut poser la question de la circonspection, de la relativité des faits et de l'impartialité des jugements, la Corse a aujourd’hui besoin d’esprit d’ouverture et de personnes qui soient capables de faire la part des choses, y compris dans le monde judiciaire, ne pas se raccrocher à des délits imaginaires, pour prononcer des sentences politiques dans la perspective d'une bonne évolution de carrière. C'est inadmissible. Je vais faire appel".

Allez-vous appeler à la mobilisation lors de la venue d'Emmanuel Macron ?
"Il y aura un message au pouvoir français. La Corse a besoin d’un dialogue réciproque. Elle n’a pas besoin d’invectives, ni d'aiguillons locaux. Que ce soit par le biais de procureurs ou de justice aux ordres. À la visite présidentielle du 4 avril, nous répondrons de manière politique. Il est toujours temps pour lui d’avoir des propositions concrètes pour la Corse. Qu'il soit dans le fil conducteur de ce qu’il avait promis lorsqu'il n'était qu'un simple candidat à l'élection présidentielle. Aujourd’hui, il semble que l’ivresse du pouvoir lui ait retourné ses neurones, qu'il soit atteint d'amnésie. Mais il est toujours temps de changer. Il n'y a que les gens bêtes qui n'arrivent pas à évoluer. J’espère qu’il viendra avec des propositions politiques et qu’il dépassera le contexte simplement économique."
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le Cias Ghjovanni d'Ajaccio aide les 16-25 ans de la Capa

Le 06 Août 2020

Grâce à un donateur ajaccien, 96 jeunes du pays ajacien vont pouvoir bénéficier de bons de 50€ à dépenser en alimentaire, matériels et culturel. C’est un soutien bienvenue pour ces personnes en situation de précarité, qui continuent d’être éprouvées par le contexte Covid. Les structures jeunesse se sont coordonnées pour le repérage des bénéficiaires et le
Cias va les distribuer, une prise de contact importante avec ce public cible du projet jeunesse du Cias. Les explications en vidéo de David Frau, vice-président du Cias Ghjovanni et vice-président de la Capa en charge de l'action sociale.

Radio Calvi Porto-Vecchio : de jeunes corses créent "Hospitalink", le bip soignant nouvelle génération

Le 06 Août 2020

De jeunes Porto-Vecchiais ont créé il y a moins d'un an, Hospitalink une application qui met en relation rapidement les patients des hôpitaux au personnel soignant lors de leur séjour.

Radio Calvi Covid-19 - Conseil scientifique : "Se préparer maintenant pour anticiper un retour du virus à l’automne"

Le 06 Août 2020

Pour la France métropolitaine, le Conseil Scientifique considère que le déconfinement qui a démarré de façon progressive le 11 mai 2020 a globalement été une réussite. En effet, pendant les deux mois qui ont suivi sa mise en place, il n’y a pas eu de reprise marquée de l’épidémie. Le Conseil Scientifique note cependant avec inquiétude une recrudescence récente du nombre de cas COVID-19 dans plusieurs régions métropolitaines. Une situation qui, selon l'avis du Conseil scientifique, doit nous inciter à la plus grande vigilance

Radio Calvi Covid-19 : 9 cas positifs de plus en Corse

Le 06 Août 2020

9 cas positifs à la Covd-19 ont été enregistrés au cours des dernières heures en Corse signale l'Agence régionale de la Santé de Corse dans son communiqué du mercredi 5 août 2020.

Radio Calvi Corbara : nageurs en difficulté sur la plage de Bodri

Le 05 Août 2020

Un homme de 50 ans et son fils de 25 ans se trouvés en difficulté sur la plage de Bodri à Corbara ce mardi après-midi. Les deux hommes, qui avaient inhalé de l'eau, ont été pris en charge par les hommes du poste de secours puis évacués sur le centre hospitalier de Calvi.

Radio Calvi
Autres actualités :