Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Projet de centre commercial à Lucciana : Le STC tire la sonnette d’alarme
1 photo disponible

Projet de centre commercial à Lucciana : Le STC tire la sonnette d’alarme


Calvi

Par

Le 24 Juillet 2018


Lors d’une conférence presse lundi matin à Bastia, le syndicat nationaliste a réitéré son hostilité à cette création.
« Aujourd’hui en Corse on a atteint le summum en matière de grandes surfaces » a martelé Jean Brignole, le secrétaire général du STC. « Aujourd’hui on crée artificiellement des zones commerciales en rase campagne. On parle de rééquilibrage entre Corse-du-Sud et Haute-Corse, on n’en a pas besoin».
Le STC est ainsi revenu sur l’extension des surfaces commerciales dans le pays ajaccien : « Près de 40 000 m² de surfaces commerciales dans un environnement restreint pour une population de 85 000 habitants ! Ces grandes infrastructures par leurs choix économiques sont aux antipodes de notre choix de société » a encore déclaré JeanBrignole qui met en avant des centaines d’emplois en danger.


Le secrétaire général du STC s’est montré aussi dubitatif sur la composition de la CDAC. « On parle encore aujourd’hui de commission départementale alors que nous avons depuis plusieurs mois une collectivité unique qui serait plus apte à juger ».
Si le STC a annoncé sa participation à toute forme de mobilisation contre le projet, il est aussi revenu sur la corsisation des emplois. « La notion de corsisation des emplois est la clef pour permettre la survie du peuple corse sur sa terre, et pouvoir continuer à envisager un jour une reconnaissance juridique ».
Pour le STC, cette question est d’autant plus d’actualité que « le refus des organismes représentant le patronat corse de ratifier la charte proposée par la présidence de l’Assemblée de Corse est caractérisé et le nombre de signatures dérisoire ».
Le maire de Bastia votera contre
Le maire de Bastia explique son choix dans un communiqué
« Mardi 24 juillet à 9h30, se réunira la Commission départementale d’aménagement commercial chargée de statuer sur la demande de création d’un ensemble commercial de 27000 mètres carrés de surface marchande sur la commune de Lucciana.
J’y siègerai en tant que Maire de la commune la plus importante de la circonscription.

J’ai bien pris connaissance du document présenté par « Fanti Promotion » et je ne peux que constater que l'objet même de ce projet va à l'encontre du modèle de société que nous portons.

D'une part, notre politique tant municipale que territoriale, vise à développer un projet économique et commercial respectueux des équilibres entre les centres villes et leurs périphéries. L'aménagement de grandes surfaces commerciales en périphérie de notre ville est évidemment à l'origine d'une partie des difficultés rencontrées par nos commerces de proximité.

D'autre part, ce projet s’inscrit dans un modèle économique dépassé, celui du tout-consommation, du tout-voiture, du tout-déchet, basé sur la destruction de l’offre concurrente, de sorte que les emplois annoncés compensent à peine les destructions occasionnées.

Dès notre arrivée aux responsabilités, nous nous sommes engagés à redresser et maitriser le développement commercial de notre cité au profit de tous, et notamment au travers de la candidature de Bastia au dispositif « Action Cœur de Ville », et au projet « Prossima » auxquels sont associées les communes membres de l’Agglomération de Bastia.

Le modèle porté par « Fanti promotion » est aux antipodes du modèle de société que nous défendons depuis toujours : une société ancrée sur des valeurs de solidarité et respectueuse de l'environnement dans lequel elle évolue et dans laquelle le développement économique profite au plus grand nombre. Ce type de projet est destiné à favoriser l’enrichissement de quelques-uns, au détriment de la grande majorité.

Nous avons besoin de la mobilisation de toutes les forces vives de notre territoire, élus locaux, Chambre de commerce, commerçants, population.....pour que l’intérêt public de nos communes, de nos commerçants et de nos habitants l’emporte sur les intérêts privés.

Pour toutes ces raisons, et pour défendre les intérêts de Bastia, je vous informe que je voterai contre le projet porté par « Fanti promotion ».



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Diana Saliceti ouvre les 31èmes Musicales de Bastia

Le 21 Novembre 2018

L'équipe des Musicales de Bastia, rassemblée autour de Raoul Locatelli, et la Corsica Ferries, représentée par Roland Ferrari son responsable commercial, ont reçu lundi à bord du Mega Express Four, à quai au port de Bastia, les partenaires de la manifestation et la presse avant les trois coups qui seront donnés ce mercredi soir à 20h30 à l'Alb'Oru avec le concert, prometteur, de Diana Saliceti. Une manifestation dont a eu un aperçu en avant-première avec justement Diana Saliceti, Alcaz puis Glenn Arzel et Claire Nivard après les traditionnels mots de bienvenue de Roland Ferrari pour la Corsica Ferries, de Raoul Locatelli pour les Musicales et de Mattea Lacave pour la municipalité de Bastia et avant un repas offert par la compagnie maritime. Images d'ambiance de cette matinée qui s'est déroulée dans une ambiance de chaude cordialité.

Radio Calvi Manifestations des infirmiers à Ajaccio : « Nous sommes les grands oubliés du plan santé ! »

Le 21 Novembre 2018

Les infirmiers libéraux étaient appelés à manifester ce mardi 20 novembre partout en France. Ils déplorent d'être "les grands oubliés" du Plan Santé d'Emmanuel Macron.
A Ajaccio, comme à Bastia, plusieurs dizaines de professionnels se sont donnés rendez-vous devant les locaux de la Préfecture pour manifester la colère de toute la profession.

Radio Calvi Josiane Chevalier : "L'exportation des déchets est une mauvaise solution et de surcroît très coûteuse"

Le 21 Novembre 2018

En visite mardi matin à Calvi, Josiane Chevalier, préfète de Corse a fait le point sur la réunion concernant la crise des déchets qui s'est déroulée lundi à Corte qui s'est terminée très tardivement et qui, au bout de 11 heures, a donné lieu à bien des désaccords.

Radio Calvi Sartene-Valinco : 9 personnes en garde à vue après les agressions à domicile

Le 21 Novembre 2018

Neuf personnes sont en garde à vue à la suite des agressions à domicile commises au mois de Septembre à Sartene et Fozzano indique le procureur de la République d'Ajaccio.

Radio Calvi Transports ajacciens : FO et le STC dénoncent des disfonctionnements et trop d'embauches

Le 20 Novembre 2018

Les deux syndicats se sont réunis afin de dénoncer des disfonctionnements dans la SPL Muvitarra qui gère les transports en commun de la CAPA. Trop d’embauches, entre autres, selon eux, par rapport à un déficit trop important et sans justification au regard des transports pour les usagers qui n’ont pas augmenté.

Radio Calvi
Autres actualités :