Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Projet de centre commercial à Lucciana : Le STC tire la sonnette d’alarme
1 photo disponible

Projet de centre commercial à Lucciana : Le STC tire la sonnette d’alarme


Calvi

Par

Le 24 Juillet 2018


Lors d’une conférence presse lundi matin à Bastia, le syndicat nationaliste a réitéré son hostilité à cette création.
« Aujourd’hui en Corse on a atteint le summum en matière de grandes surfaces » a martelé Jean Brignole, le secrétaire général du STC. « Aujourd’hui on crée artificiellement des zones commerciales en rase campagne. On parle de rééquilibrage entre Corse-du-Sud et Haute-Corse, on n’en a pas besoin».
Le STC est ainsi revenu sur l’extension des surfaces commerciales dans le pays ajaccien : « Près de 40 000 m² de surfaces commerciales dans un environnement restreint pour une population de 85 000 habitants ! Ces grandes infrastructures par leurs choix économiques sont aux antipodes de notre choix de société » a encore déclaré JeanBrignole qui met en avant des centaines d’emplois en danger.


Le secrétaire général du STC s’est montré aussi dubitatif sur la composition de la CDAC. « On parle encore aujourd’hui de commission départementale alors que nous avons depuis plusieurs mois une collectivité unique qui serait plus apte à juger ».
Si le STC a annoncé sa participation à toute forme de mobilisation contre le projet, il est aussi revenu sur la corsisation des emplois. « La notion de corsisation des emplois est la clef pour permettre la survie du peuple corse sur sa terre, et pouvoir continuer à envisager un jour une reconnaissance juridique ».
Pour le STC, cette question est d’autant plus d’actualité que « le refus des organismes représentant le patronat corse de ratifier la charte proposée par la présidence de l’Assemblée de Corse est caractérisé et le nombre de signatures dérisoire ».
Le maire de Bastia votera contre
Le maire de Bastia explique son choix dans un communiqué
« Mardi 24 juillet à 9h30, se réunira la Commission départementale d’aménagement commercial chargée de statuer sur la demande de création d’un ensemble commercial de 27000 mètres carrés de surface marchande sur la commune de Lucciana.
J’y siègerai en tant que Maire de la commune la plus importante de la circonscription.

J’ai bien pris connaissance du document présenté par « Fanti Promotion » et je ne peux que constater que l'objet même de ce projet va à l'encontre du modèle de société que nous portons.

D'une part, notre politique tant municipale que territoriale, vise à développer un projet économique et commercial respectueux des équilibres entre les centres villes et leurs périphéries. L'aménagement de grandes surfaces commerciales en périphérie de notre ville est évidemment à l'origine d'une partie des difficultés rencontrées par nos commerces de proximité.

D'autre part, ce projet s’inscrit dans un modèle économique dépassé, celui du tout-consommation, du tout-voiture, du tout-déchet, basé sur la destruction de l’offre concurrente, de sorte que les emplois annoncés compensent à peine les destructions occasionnées.

Dès notre arrivée aux responsabilités, nous nous sommes engagés à redresser et maitriser le développement commercial de notre cité au profit de tous, et notamment au travers de la candidature de Bastia au dispositif « Action Cœur de Ville », et au projet « Prossima » auxquels sont associées les communes membres de l’Agglomération de Bastia.

Le modèle porté par « Fanti promotion » est aux antipodes du modèle de société que nous défendons depuis toujours : une société ancrée sur des valeurs de solidarité et respectueuse de l'environnement dans lequel elle évolue et dans laquelle le développement économique profite au plus grand nombre. Ce type de projet est destiné à favoriser l’enrichissement de quelques-uns, au détriment de la grande majorité.

Nous avons besoin de la mobilisation de toutes les forces vives de notre territoire, élus locaux, Chambre de commerce, commerçants, population.....pour que l’intérêt public de nos communes, de nos commerçants et de nos habitants l’emporte sur les intérêts privés.

Pour toutes ces raisons, et pour défendre les intérêts de Bastia, je vous informe que je voterai contre le projet porté par « Fanti promotion ».



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia

Le 15 Mars 2019

Après trois recours déposés par l’Etat, l’association U Levante et un particulier contre le PLU (plan local d’urbanisme) de Cauro, ce 14 mars, par deux jugements le tribunal administratif de Bastia a annulé pour irrégularité la délibération du conseil municipal ayant approuvé le document le 28 novembre 2017.

Radio Calvi Le député Michel Castellani met en garde le gouvernement contre sa politique à l’égard de la Corse

Le 15 Mars 2019

Pas contents les députés corses après le vote, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale, de la loi créant une Agence nationale de cohésion des territoires. Une agence, perçue par les trois députés nationalistes et leurs collègues du groupe Libertés & Territoires, mais aussi par de nombreux députés, comme une complication supplémentaire à l'usine à gaz administrative actuelle. Ils l’accusent, sous couvert de décentralisation, de donner un pouvoir trop important au préfet au détriment des élus locaux des collectivités à financer, de placer le représentant de l’Etat comme référent unique ! Suite au rejet des amendements de l’opposition, le député de Bastia, Michel Castellani, a interpellé fermement la ministre, Jacqueline Gourault, pour la mettre en garde contre la politique du gouvernement à l'égard de la Corse.

Radio Calvi Un nouveau cas de violences conjugales à l'Ile-Rousse: l'auteur interpellé et condamné

Le 15 Mars 2019

Un homme soupçonné de menaces de mort et d'appels malveillants envers son ex-concubine a été interpellé en début de semaine, placé en garde à vue, présenté au parquet et placé en détention provisoire, avant de répondre de ses actes ce jeudi devant le Tribunal où il était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de mise à l'épreuve et obligation de soins.

Radio Calvi 14 Mars 2011-14 Mars 2019 : CNI a passé le cap des 8 ans !

Le 15 Mars 2019

Cela fait 8 ans à présent que Corse net Infos, auquel on préfère désormais l'acronyme CNI, signe de son ancrage dans la vie quotidienne de l'île, délivre en permanence sur internet son flot de nouvelles - bonnes ou mauvaises - à un cercle de lecteurs fidèles qui ne cesse de s'élargir. Aujourd'hui devenu incontournable, notre pure player ne cesse d'avancer sur la voie empruntée un jour du mois de Mars 2011, le 14 très précisément.

Radio Calvi Un Via Crucis "revisité" par le Svegliu Calvese

Le 14 Mars 2019

Dans le cadre d'une représentation "revisitée" de Via Crucis, l'association du Svegliu Calvese vous invite à la rejoindre les samedi 16 et dimanche 17 mars, à partir de 17 heures à la Poudrière, pour une première réunion d'information

Radio Calvi
Autres actualités :