Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Sanctuaire Pelagos : Dix communes du Parc marin di u Capicorsu è di l’Agriate signent la charte de partenariat
1 photo disponible

Sanctuaire Pelagos : Dix communes du Parc marin di u Capicorsu è di l’Agriate signent la charte de partenariat


Calvi

Par

Le 26 Septembre 2018


Le 25 novembre 1999, l'Accord Pelagos, créant le Sanctuaire pour les mammifères marins en Méditerranée, est signé à Rome par la France, l’Italie et la Principauté de Monaco. Entré en vigueur le 21 février 2002, cet accord a pour objectif d’instaurer des actions concertées et harmonisées entre les trois pays pour la protection des cétacés et de leurs habitats contre toutes formes de perturbations. Sa zone de compétence s’étend sur un espace maritime de 87 500 km2, avec 2 022 km de linéaire côtier, et englobe la partie maritime du bassin Corso-Liguro-Provençal et le territoire du Parc naturel marin.

Le Parc naturel marin rejoint dans ses orientations de gestion les finalités du Sanctuaire Pelagos sur la connaissance et la préservation des mammifères marins. Désireux d'engager une véritable politique de développement durable, le Parc naturel marin porte la promotion du Sanctuaire Pelagos comme un réel moteur de développement et d’animation pour les communes, apte à susciter de nouvelles dynamiques de projets et de partenariats autour des mammifères marins.

En espérant que cette initiative aboutira à d'autres adhésions à ce bel outil de sensibilisation, de valorisation de notre patrimoine marin, et de sauvegarde de ces mammifères protégés.

Lors de cette matinée à la confrérie de Barrettali le Préfet maritime, le Président du Conseil de gestion du Parc naturel marin, la Secrétaire exécutive par intérim du Sanctuaire Pelagos, et le Directeur du Parc national de Port-Cros (partie française du Sanctuaire Pelagos) ont souhaité célébrer cette ratification officielle de la charte par les maires des communes concernées.
Elles sont, on le sait, 10.
Centuri, Olmeta di Capicorsu, Patrimoniu, Pinu, Ruglianu, San Fiurenzu, San Gavinu di Tenda, San Martinu di Lota, Santu Petru di Tenda, et Siscu sont désormais parties prenantes de l'accord Pelagos.
On peut s'en réjouir.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La statue de la Madunuccia restaurée au Centre de conservation de Calvi

Le 15 Février 2019

La Madunuccia Sainte patronne de la cité impériale est actuellement en restauration au Centre de conservation et de restauration du patrimoine immobilier de Corse à Calvi. Elle sera de retour à Ajacciu pour la neuvaine et les solennités du 18 mars

Radio Calvi Prise d'armes à la Caserne de Gendarmerie Tramariccia de Calvi

Le 15 Février 2019

Une prise d'armes marquant la prise de fonction officielle du commandant Paulo de Carvalho à la tête de la compagnie de Gendarmerie départementale de Calvi-Balagne et du lieutenant Alain Chupau, commandant la Communauté de Brigades de Calvi a été présidée ce matin à la Caserne Tramariccia par le colonel Olivier Pezza, commandant le Groupement de Gendarmerie de Haute-Corse

Radio Calvi Corse : 27% des familles avec enfants sont monoparentales

Le 15 Février 2019

Selon une enquête de l'Insee Corse, en 2015, 12 400 familles monoparentales résidaient sur l'île. Elles représentent 27 % des familles avec enfant(s), soit une part parmi les plus élevées des régions de France de province.

Radio Calvi Journée morte aux impôts de Corse : "il faut préserver les services publics dans le rural"

Le 15 Février 2019

A l’appel de l’intersyndicale CGT/FO/Solidaires, une centaine de personnes a manifesté jeudi matin entre le centre des impôts de Bastia et la préfecture de la Haute Corse. Une mobilisation d'une ampleur exceptionnelle pour dénoncer la fermeture de nombreuses perceptions dans les villes et les villages. Un rassemblement similaire a eu lieu à Ajaccio

Radio Calvi La Cimade dénonce "une multiplication des placements en rétention des préfectures de Corse à Toulouse"

Le 15 Février 2019

"Depuis le début de l’année, la Cimade constate une multiplication des placements en rétention de la part des préfectures corses bien souvent au mépris du droit et du bon sens !" dénonce l'association humanitaire sur son site. Elle estime que "cette pratique est une véritable atteinte aux droits des personnes"

Radio Calvi
Autres actualités :