Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Un pont culturel pour renforcer les liens entre la Corse et la Sardaigne
1 photo disponible

Un pont culturel pour renforcer les liens entre la Corse et la Sardaigne


Calvi

Par

Le 28 Mars 2018


Répondant à l’initiative de l’association « Popoli del mare » créée en février 2016 et qui unit les deux îles et des élus de Corse, la délégation a été reçue à bord d’un navire de la Corsica Ferries, puis, dans la foulée, dans les salons napoléoniens de l’Hôtel de Ville.
Avant un point d’orgue, défilé en costumes traditionnels et créations effectuées par cinq stylistes sardes…

Recréer des liens naturels entre la Corse et la Sardaigne qui ont, pour diverses raisons, disparu depuis des années, tel était en février 2016, l’objectif d’une délégation d’élus de la nouvelle majorité territoriale. Dans cette perspective, une association était même née :

« Popili del Mare » gérée par Denis Luciani côté corse et Modesto Feno côté sarde. Autour d’un lien commun : initier diverses manifestations, groupes de travail dans des domaines précis (histoire, économie, culture). C’est dans cette perspective qu’une délégation sarde de plus de 400 personnes a fait escale ce mardi sous un soleil radieux, à Ajaccio. Objectif : présenter, mercredi un carnaval traditionnel dans les rues de la ville.

Cette délégation, issue de toutes les régions de Sardaigne était conduite par une vingtaine d’élus. Le tout afin d’aborder, bien sûr et c’était là le but de la visite, le volet culturel et, en même temps, le politique.

Corses et Sardes ont dans un premier temps présenté la manifestation qui s’étale sur deux jours, à bord d’un navire de la Corsica Ferries. En présence d’élus ou de représentants de la Collectivité, la mairie ou la CCCI2A ainsi que la Cadec et la Sfirs son penchant sarde, il a surtout été question du volet économique à travers divers échanges et certainement des thèmes communs aux deux îles (environnement, énergie, déchets, développement économique) de manière à renforcer les liens et envisager, dans un avenir proche, un travail en synergie.

Pendant ce temps, quartier libre pour les « culturels » qui ont déambulé dans les ruelles d’Ajaccio et sur le bord de mer. Du côté politique, une quinzaine de représentants sardes, venus des communes ou communautés de communes sardes, ont été reçus par Laurent Marcangeli, maire d’Ajaccio, dans les salons napoléoniens.

« C’est une nécessité de recréer un pont entre la Corse et la Sardaigne, a déclaré ce dernier, nous nous sommes tournés le dos trop longtemps. Cette manifestation, dont nous sommes très fiers qu’elle se déroule à Ajaccio, jette les bases de futures collaborations. N’oublions pas qu’en Corse et tout particulièrement à Ajaccio, nous avons de nombreuses familles d’origine sardes. Je serai, pour ma part en juillet prochain, à la Maddalena, ville jumelée avec la cité impériale. Des échanges importants sont à envisager entre les deux îles. »

Du côté sarde, et dans une dimension cette fois plus politique, un mot est souvent revenu : autodétermination. C’est notamment le cas d’Antonio Onorato Succu (Macomer), réjouit comme tous les politiques présents, de ces journées :

« Nous allons renforcer les rapports commerciaux car nos territoires sont similaires. L’exemple catalan nous montre nos démarches respectives sont difficiles à mettre en place. La Sardaigne doit faire face à l’Italie et la Corse à la France. Mais nous avons les moyens de rayonner, ensemble, en Méditerranée et en Europe. »

La journée s’est poursuivie pour la délégation, entre repas, morra, chants avant le défilé prévu au Palais des Congrès…
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La route de l'aéroport de Calvi est très dangereuse

Le 26 Mars 2019

La D81 qui mène en direction de l'aéroport Calvi-Balagne est très dangereuse: absence de marquage au sol, bitume défoncé par les racines des arbres, énormes nids de poules bouchés sommairement, rien n'est épargné à cette route qui est pourtant celle qui est fréquentée par de nombreux automobilistes de la célèbre station touristique.

Radio Calvi Bastia : Stratus sur la ville

Le 26 Mars 2019

La ville de Bastia a été soumise durant l'après-midi de lundi à un phénomène météorologique qui n'est pas rare mais qui est toujours spectaculaire. Un stratus, qui est un genre de nuage bas dont la base se trouve à des altitudes inférieures à quelques centaines de mètres, s'est développé sur toute la cité du Nord au Sud, comme ici sous Ville-di-Pietrabuno, et a donné lieu à cette image fixée par Océane Baldocchi. Sandrine Launoy et Marie-Jo Costa ont aussi apporté leur contribution à une meilleure vision du phénomène. Qu'elles en soient remerciées.

Radio Calvi Vent violent : Météo France place la Corse en alerte jaune

Le 26 Mars 2019

Météo France a placé la Corse en vigilance jaune vent violent ce mardi à partir de 3 heures Pour l'instant l'alerte est valable jusqu'à mardi 26 à 15 heures

Radio Calvi Porto-Vecchio : Auto contre scooter. La jeune femme est décédée

Le 26 Mars 2019

Un grave accident de la circulation s'est produit lundi vers 18 heures sur la route de Muratello à Porto-Vecchio. Dans des circonstances qui restent à déterminer, un scooter piloté par une jeune femme d'une trentaine d'années et une voiture sont entrés en collision. La jeune femme gravement blessée - elle était en arrêt cardio-vasculaire - a été aussitôt secourue par les pompiers de Porto-Vecchio qui ont tenté aussitôt de la ranimer. Elle a été admise peu après à la clinique de l'Ospedale dans un état grave. La conductrice pour sa part choquée a été également prise en charge par les secours. Dans le courant de la soirée on apprenait, hélas, que la jeune femme n'avait pas survécu à ses terribles blessures.

Radio Calvi En Corse 3 200 personnes souffriraient de troubles autistiques, mais il n'y a que 20 places dans le Samsah régional

Le 26 Mars 2019

L'association Espoir Autisme Corse a inauguré lundi après-midi à Biguglia - à l'espace Ceppe - son service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés et troubles du spectre de l'autisme (Samsha-Tsa). Il pourra accueillir 10 personnes. Une structure similaire va également ouvrir dans le courant de la semaine - vendredi à Baleone - en Corse-du-Sud. Mais si ce nouveau pas en faveur de l'autisme est à souligner on est encore loin du compte. On estime en effet que 1% de la population est atteinte par ces troubles autistiques. Rapportée à la Corse cette estimation serait de 3 200 personnes atteintes par des troubles du spectre de l'autisme. "Nous en avons recensé entre 2 200 et 2 500" précisait à l'heure de l'inauguration Nonce Giacomoni, animateur de projets à espoir Autisme Corse. Malgré les efforts consentis à tous les niveaux et ce double pas effectué en faveur de cette population on est donc, très loin, de pouvoir faire face, hélas, à la situation. Mais des prises en charge de la part de l'ARS et de la CdC ont permis à ces personnes d'être envoyées ailleurs que dans des hôpitaux psychiatriques. "Elles peuvent vivre comme tout le monde et avec tout le monde" soutient dans notre vidéo Nonce Giacomoni qui, en l'absence de Baptiste De Nobili, président de Espoir Autisme Corse, a présidé la cérémonie d'inauguration de ce lundi en présence des représentants de la préfecture de la Haute-Corse, de l'ARS et de la CDC.
 

Radio Calvi
Autres actualités :