Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Urgences en grève : des conditions difficiles à l'hôpital de Bastia
1 photo disponible

Urgences en grève : des conditions difficiles à l'hôpital de Bastia


Calvi

Par

Le 29 Juillet 2019


« C’est n’est pas vraiment une nouvelle. - affirme Josette Risterucci, secrétaire CGT Santé de la Haute-Corse  que CNI a contacté ce matin - Depuis vingts ans les trois syndicats de l’hôpital de Bastia réclament des travaux de modernisation. »

 En 2017 syndicalistes, infirmières et permanencières du Samu en étaient arrivés à faire une grève de la faim pour tentent d'alerter les pouvoirs publics sur la situation catastrophique de leur établissement qui cumule les dettes au point de manquer de matériel et de médicaments. 

Au centre des revendications de cette nouvelle grève qui intéresse le centre hospitalier depuis mercredi, il y a l'améliorations des locaux du service, vétustes

et inadaptés à l'accueil des patients dans de bonnes conditions et au travail des soignants.

Des conditions difficiles aussi pour les usagers

Les conditions d'accueil sont difficiles aussi pour les usagers comme elle nous raconte une lectrice : « Ce samedi, alertés par le laboratoire médical où ma cousine avait fait des analyses, nous nous sommes rendues aux urgences. Hors ils n’y a pas d’électricité ni de salle d’examen. Les urgences vitales sont assurées avec les moyen du bord les autres cas mis à la porte sans solution car la seule clinique privée de la ville étant débordée, elle ne prenne plus de patients …! 

Mais où va t’on ? "

Alors que la saison touristique bat son plein, la grève dans les urgences qui sur le continent a démarré il y a plus de trois mois, n’en finit pas de s’étendre. A Bastia le collectif Inter-Urgences de trois syndicats  a rejoint le mouvement de contestation depuis mercredi.

 

Tous les patients sont acceptés

« Tous les patients sont acceptés au service des urgence - on nous precise - malgré des pannes d'électricité, des inondations dans le service, de l'eau qui tombait du plafond à cause de l'orage, le personnel n'a cessé de faire au mieux pour tous!

Le personnel du service se démène pour le bien de ses usagers et nous nous battons pour les urgences au niveau national et avec l'appui de nos syndicats »



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coup d'envoi de "Natale in Calvi"

Le 06 Décembre 2019

Le coup d'envoi de "Natale in Calvi" été donné symboliquement ce jeudi soir par le maire Ange Santini, entouré de plusieurs élus. Durant un mois, les visiteurs pourront s'adonner aux joies de la glisse avec la patinoire ou encore profiter du village de Noël avec ses chalets, sans oublier le Family Park dédié aux enfants

Radio Calvi Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, ne briguera pas un 7e mandat

Le 06 Décembre 2019

Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, en Balagne, a décidé de passer la main. Il ne sera pas candidat aux prochaines élections municipales de Mars 2020

Radio Calvi Bastia : Les policiers sont, aussi, descendus dans la rue !

Le 06 Décembre 2019

Les policiers étaient également dans la rue ce jeudi. A l’appel des trois syndicats, Unité SGP Police, Unsa Police et Alliance Police Nationale, ils se sont rassemblés vers 13 heures devant le commissariat de Bastia afin de faire entendre leurs revendications.

Radio Calvi Blocage de la centrale de Lucciana : "l'énergie pour tous c'est notre combat"

Le 06 Décembre 2019

Ce jeudi 5 décembre, les agents de la centrale de Lucciana ont rejoint le mouvement de grève nationale contre la réforme des retraites. Ils manifestent également leur détresse face au projet "Hercule", proposé par le gouvernement en juin dernier. Une interruption de travail qui sera reconductible

Radio Calvi Des milliers de personnes dans les rues de Bastia contre la réforme des retraites

Le 06 Décembre 2019

Il y a fort longtemps que l’on n’avait plus vu autant de monde dans les rues de Bastia lors d’une manifestation : 3 500 personnes selon les forces de l'ordre, 5 000 selon les syndicats. De ce fait la manifestation qui devait débuter à 10 heures du Palais de justice n’a démarré qu’aux alentours de 10h30.

Radio Calvi
Autres actualités :