Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Volley Ligue A : Le GFCA déroule face à Nice (3-0)
1 photo disponible

Volley Ligue A : Le GFCA déroule face à Nice (3-0)


Calvi

Par

Le 22 Janvier 2018


Salle du Palatinu
GFCA-Nice
Evolution du score 25-15 (21’), 25-20 (29’), 25-17 (24’)
Spectateurs : 500 environ
Arbitres : MM. Lecourt et Bernard
GFCA : Dailey (cap.), Gonzalez, Takaniko, Mineiro, Carle, Radic- libero : Exiga
Nice: Jaumel (cap.), Bartos, Kolev, Koclja, Tupchii, Anegay- libero: Ivanov- ent: M.Kasic


C’est un GFCA au grand complet qui accueille des Niçois mal en point au Palatinu. Décidés à ne pas rééditer le scénario du match face à Toulouse, les hommes de Ferrandez veulent faire respecter la hiérarchie tout en évitant de concéder des sets afin de rester frais pour les deux prochaines échéances Dans un match à sens unique le Gaz a assuré le boulot. Sobre, solide et efficace. En moins d’une heure et demie.
Les « rouge et bleu » s’installent en maîtres dans la rencontre. Les Niçois sont, eux, décimés par plusieurs absences. Sont-ils résignés ou le GFCA est-il à son niveau ? Un peu des deux, surtout que côté ajaccien, peu ou pas de baisse de régime dans un premier set où il fera cavalier seul. Sérieux, le collectif ajaccien affiche, de suite, sa suprématie. En face, le jeu niçois est très facilement lisible. Résultat, un début correct (6-4) et une équipe ajaccienne qui va, peu à peu, creuser l’écart (10-6) pour finir tranquillement sans véritablement avoir à forcer son talent. Mineiro, puis Carle, à son avantage donnent un +9 au second temps mort technique (16-7). Les Azuréens tenteront de réagir mais le block ajaccien est infranchissable. De sorte que la première manche est bouclée en une vingtaine de minutes, les Niçois commettant une faute directe sur un service de Bruckert (25-15).


L’entame de seconde manche ressemble comme deux gouttes d’eau à la première. Une copie conforme où les Niçois ont la mauvaise idée d’accumuler les fautes directes. Ceci contraignant le coach azuréen à demander un premier temps mort à 4-1 pour corriger le tir. Le Gaz prend les devants et ne semble pas disposé à desserrer son étreinte. Mais les Niçois recollent au premier temps mort technique (8-6). Et comme les Gaziers vont retomber dans leurs travers, la partie va s’équilibrer. Bien meilleurs en réception, et sous l’impulsion de Jaumel, ancien ajaccien, le collectif niçois retrouve des couleurs et parvient à rester dans la roue des Ajacciens (15-15, 17-17). Le GFCA soigne son service et ses transmissions, pour, in fine, terminer le set sur les chapeaux de roue. Il reprend les devants au bon moment (19-17, 20-18) et file vers le gain du set. Une attaque gagnante de Gonzalez offre 5 balles de deuxième manche. La première est sauvée par Kolev. Radic boucle le travail, d’un beau contre (25-20).


Le GFCA assure
2-0 à la pause, on aurait tendance à croire que le plus dur est fait. Mais les Niçois vont s’accrocher d’entrée de troisième manche. Pour la première fois dans le match, ils mènent au score (2-3, 3-4). D’autant que grâce à Tupchii, son pointu, l’adversaire vire en tête au premier temps mort technique (7-8). Cette fois, c’est Nice qui fait la course en tête. Feu de paille. A 7-10, Fred Ferrandez revoit son schéma. Décision judicieuse puisque le Gaz va aligner un + 6 et prendre les commandes. Pour ne plus les lâcher (16-12 au second temps mort technique). Il faut une faute directe au service et quelques hésitations pour voir l’adversaire grappiller mais Gonzalez maintient le cap (19-15). Reste à conclure. Bruckert et Mineiro sonnent la charge (22-16). Bruckert donne 7 balles de match au GFCA.
La première est la bonne sur attaque gagnante de Gonzalez.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Urban Trail Aiaccina : Une course solidaire contre le cancer

Le 17 Août 2018

2018 est l’année du centenaire de la Ligue contre le cancer. C’est aussi l’année de la 3ème édition de l’Urban Trail AIACCINA, avec son nouveau parcours organisé le 23 septembre par le comité de La Corse du Sud, en partenariat avec la Ville d’Ajaccio. Les inscriptions sont ouvertes sur www.aiccina.com. Le nombre total d’inscriptions étant limité, il est conseillé aux coureurs de valider leurs dossards rapidement.

Radio Calvi Chapelle Impériale : Les Bonaparte, pour l’éternité

Le 17 Août 2018

Formant l'aile droite du Palais Fesch, située au centre de la rue Fesch, cette chapelle, classée monument historique, a été bénie le 9 septembre 1860. On doit son édification à Napoléon III qui honora les clauses testamentaires du cardinal Fesch dont le vœu était de rassembler dans un unique lieu saint les sépultures de la famille Bonaparte.
 

Radio Calvi EXCLUSIF : Qui est Miss Bastia 2018 ?

Le 17 Août 2018

Samedi dernier, Solène Cuvereaux a remporté le titre de Miss Bastia. Corse Net Infos l'a interviewé en exclusivité pour vous.

Radio Calvi Commando Erignac : La justice refuse la levée du statut DPS de Pierre Alessandri

Le 17 Août 2018

Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac, à Ajaccio en 1998 et incarcéré à Réau au centre pénitentiaire du Sud Francilien, Pierre Alessandri reste sous statut DPS, Détenu particulièrement signalé. La levée de son inscription à ce registre a été refusée, une nouvelle fois, par le ministre de la justice, empêchant, de fait, son rapprochement à la prison de Borgo.

Radio Calvi Economie corse : Le boom estival des transports et le recul de la restauration

Le 17 Août 2018

L’activité économique est, malgré un certain fléchissement, restée soutenue en juillet en Corse, d’après le point de conjoncture livré chaque mois par la Banque de France donnant les tendances régionales. Les secteurs des transports et des autres produits industriels bénéficient à plein de la saison estivale tandis que l’industrie, l’agroalimentaire et les services marchands, notamment l’hébergement et la restauration, marquent le pas. Décryptage.
 

Radio Calvi
Autres actualités :