Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Volley Ligue A : Le GFCA finit victorieusement au Palatinu face à Rennes (3-0)
1 photo disponible

Volley Ligue A : Le GFCA finit victorieusement au Palatinu face à Rennes (3-0)


Calvi

Par

Le 08 Mars 2018


Salle du Palatinu
GFCA-Rennes (3-0)
Arbitres : MM. Juan et Chouman
Spectateurs : 500 environ
Evolution du score
25-17 (26’), 25-22 (31’), 25-23 (30’)

GFCA
Dailey, Takaniko, Radic, Carle, Gonzalez, Mineiro- Libero : Exiga- Ent : F. Ferrandez

Rennes
Hardy-Dessources, Ah Kong, Kapfer, Meyer, Ragondet, Prévert- Libero: Closter- Ent : M. Matjasevic.


Pour sa der au Palatinu avant d’aller défier Paris dans son antre (match à rejouer), le GFCA veut empocher trois points supplémentaires face à Rennes, un adversaire à sa portée, n’ayant de surcroit plus rien à craindre ni à espérer en championnat. Le Gaz aura fait le boulot au terme d’un match dominé dans son ensemble.
Le premier set est bouclé en 26 minutes. Sa ns véritablement trembler, le GFCA assure l’essentiel et prend les devants (5-2, 6-3, 8-5) avant de voir, peu à peu, son adversaire, refaire surface pour rétablir la parité (11-11). La seule de cette première manche. Les Ajacciens soignent leur jeu, sont beaucoup plus tranchants et signent, sous l’impulsion d’un bon Tim Carle (7 points), un +5 décisif (16-11 au second temps mort technique). Et pendant que les Gaziers enfoncent le clou, notamment grâce à Pepe Gonzalez, les Bretons de leur côté, ne parviennent plus à trouver la solution. Et la sentence est implacable. Sans forcer son talent, le GFCA, solide, prend une option dès la première manche (25-17).


Si le premier acte est sans grand danger pour les Gaziers, le second sera d’un tout autre acabit. Le GFCA prend vite les devants (6-3) mais les Rennais grappillent, à la faveur d’une bien meilleure réception, recollent (7-7) et prennent, pour la première de la rencontre, l’avantage (8-10, 9-11). Loin de s’affoler, le GFCA poursuit toujours avec le même sérieux et aligne cinq points consécutifs (14-11) dont deux aces de Takaniko, ce qui contraint le coach breton à demander un temps mort technique. Un choix qui permet aux Rennais de revoir leur plan de jeu. Cela n’empêche pas le GFCA de maintenir la cadence (18-15 au second temps mort technique). Mais les Bretons n’ont pas dit leur dernier mot. Sous l’impulsion de Feughouo, nouvel entrant, ils grappillent et reviennent dans le coup aux abords du money-time (19-18). Ce qui n’est pas du goût de Fred Ferrandez. Cette fois, c’est au tour du coach gazier de demander une pause. Heureusement, Pepe Gonzalez sort une attaque gagnante au bon moment (20-18). Dailey et Takaniko lui emboitent le pas. Et le Gaz file vers le gain de la deuxième manche (24-20 sur une attaque de Mineiro). Une manche conclue par Radic après un sauvetage adverse (25-22).
Les Rennais ont un genou à terre. Reste à les faire plier définitivement. Bon au service et surtout en réception, le GFCA compte bien enfoncer le clou dans un troisième acte finalement encore plus disputé. Les locaux dominent l’entame et virent en tête au premier temps mort technique. En face, les Bretons n’abdiquent pas. Témoin, une belle attaque de Ragondet qui se rappelle au bon souvenir de ses anciens coéquipiers. Mais le GFCA est intraitable. Sous l’impulsion d’un très bon Mineiro, il prend les devants (14-11), le coach adverse demande alors une première pause, histoire de corriger le tir. Les Bretons y parviennent et le match devient un véritable mano-à-mano où les Ajacciens réussissent à maintenir l’écart d’une courte tête. Les Rennais trouvent les ressources pour égaliser (17-17) grâce à Feughouo mais Gonzalez et Mineiro sortent le grand jeu (20-17). L’adversaire se bat de nouveau sur chaque ballon et retarde l’échéance (20-19). Peine perdue. Lacassie, Gonzalez et Radic dont le contre offre deux balles de match aux Gaziers, sont décisifs.
Rennes aura beau sauver la première à 24-22, le service suivant sort des limites du terrain et donne trois points précieux au GFCA qui tentera de les faire fructifier à Paris au plus mal après son exclusion de la course aux play-off.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le sanctuaire de Lavasina prépare la fête du 8 septembre

Le 07 Septembre 2018

Les 7 et 8 septembre le sanctuaire de Lavasina est en fête. Mais alors que célèbre t-on ? Pourquoi ce lieu est-il si réputé en Corse ? Le père Magdeleine et CNI répondent à vos interrogations.

Radio Calvi "Studio Ballet" de Furiani : Rencontre avec Tiphaine Appelhans et Simon Ripert danseurs au ballet Preljocaj

Le 07 Septembre 2018

Il y a une dizaine de jours, Tiphaine Appelhans et Simon Ripert, deux danseurs expérimentés ont donné des cours lors d'un stage au studio Ballet de Furiani... CNI est parti à leur rencontre pour comprendre les enjeux contemporains du monde de la danse.

Radio Calvi Le collège de Calvi obtient gain de cause

Le 07 Septembre 2018

Mercredi, l'équipe pédagogique du collège de Calvi était montée au créneau à la suite de la suppression du demi poste de conseiller principal d'éducation (CPE), réduisant ainsi l'effectif à un seul pour 500 élèves.

Radio Calvi Mouvement de grève et blocage des cours au collège Pasquale Paoli de Lisula

Le 07 Septembre 2018

Le personnel du collège de Lisula est en grève depuis jeudi matin, suite à la suppression d'un poste d'adjoint administratif d'intendance.
 

Radio Calvi Bastia : Le président de l’Assemblée de Corse et le maire de la ville au plus près de la rentrée scolaire…

Le 07 Septembre 2018

A l’occasion de la rentrée scolaire ce jeudi 6 septembre, le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, le maire de Bastia, Pierre Savelli, leurs directeurs de cabinet respectifs et Ivana Polisini, ajointe à l'éducation, se sont rendus dans plusieurs établissements : école Venturi en centre ville, école Georges-Charpak à Toga et collège de Montesoro dans les quartiers sud.

Radio Calvi
Autres actualités :